Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Philo, Politique & Religion Philo, Politique & Religion

LE CHEMIN LE MOINS FREQUENTE

PECK SCOTT

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
6.10 €

LES VERTUS DE L'ECHEC

Pépin Charles

Un petit traité de sagesse sur l'échec. Derrière les grandes réussites se cachent souvent des échecs. Nourri de nombreux exemples, l'essai de Charles Pépin nous apprend à tirer les leçons de nos déconvenues pour nous mettre sur la voie d'une authentique réussite
voir la fiche du livre
18.90 €

LE DICTIONNAIRE DE LAURENT BAFFIE

Baffie Laurent

Conscience : Petit caillou dans la chaussure qui nous aide à marcher droit. Canapé : Accélérateur de carrière. Dormir : Celui qui peut dormir sur ses deux oreilles ferait bien de se faire opérer. Enterrement : Dernière sortie en boîte. Escargot : Limace qui a accédé à la propriété. Grammaire : Règles douloureuses. Homard : Crustacé décapode accusé de meurtre par une illettrée. Madeleine : Petit gâteau qui nous jette notre passé à la gueule. Proxénète : Plus Mac que PC. Sadique : Partenaire attachant. Travesti : Il flottante. Zèle : Pratique idiote qui consiste à travailler plus pour gagner pareil. Avec près de 500 définitions, citations, explications, Laurent Baffie revisite la langue française.
voir la fiche du livre
6.10 €

IL N'Y A PAS D'AMOUR PARFAIT

Wolff Francis

L'amour a inspiré les chants les plus déchirants, les meilleurs romans et les pires, des comédies irrésistibles, des tragédies bouleversantes. Il est possible d'y ajouter quelques considérations philosophiques. Des préliminaires, seulement. Non à l'amour (le philosophe n'a là-dessus aucune expertise), mais à son concept (c'est son domaine, dit-on). L'amour n'est ni l'amitié, ni le désir, ni la passion. C'est la fusion improbable de ces tendances opposées. Car les composantes de l'amour ne jouent pas collectif, tel est le drame, et la grandeur, de l'amour. C'est parce qu'il est de nature hétérogène, donc instable, qu'il est le moteur tout-puissant de tant d'histoires, grandioses ou banales, dans les littératures universelles et dans nos vies ordinaires. Francis Wolff est philosophe, professeur émérite au département de philosophie de l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm. Il est notamment l'auteur, chez Fayard, Pourquoi la musique ? (2015).
voir la fiche du livre
5.00 €

PHILOSOPHER ET MEDITER AVEC LES ENFANTS

Lenoir Frédéric

Ce livre raconte l'aventure extraordinaire que j'ai vécue avec des centaines d'enfants à travers le monde francophone, de Paris à Montréal, en passant par Molenbeek, Abidjan, Pézenas, Genève, Mouans-Sartoux, la Corse et la Guadeloupe. Pourquoi, en effet, attendre la classe de terminale pour aborder le questionnement des thèmes existentiels : l'amour, le respect, le bonheur, le sens de la vie, les émotions, etc. ? Ces ateliers philosophiques montrent une étonnante capacité des enfants de 6 à 10 ans à penser. Au-delà des concepts, ils y apprennent les règles du débat d'idées et développent leur discernement et une réflexion personnelle. Parce que les enfants ont souvent du mal à se concentrer, je fais précéder les ateliers d'une courte méditation, ou pratique de l'attention, qui permet à chacun de retrouver sa réceptivité sensorielle et d'être présent dans l'instant. Cet ouvrage propose une méthode et des outils concrets, dont un CD de méditations guidées, pour tous ceux qui, parents, enseignants, amis, souhaitent accompagner les enfants dans cette pratique de l'attention et des ateliers philosophiques. Frédéric Lenoir
voir la fiche du livre
19.90 €

LA FIN DE L'HOMME ROUGE (BABEL 1415)

Alexievitch Svetlana

Depuis «Les Cercueils de zinc» et «La Supplication», Svetlana Alexievitch est la seule à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu'a été l'URSS, la seule à écrire la petite histoire d'une grande utopie. Mais elle est avant tout un écrivain, un grand écrivain. Ce magnifique requiem utilise une forme littéraire polyphonique singulière, qui fait résonner les voix de centaines de témoins brisés.
voir la fiche du livre
12.00 €

LES LUTTES ET LES REVES - UNE HISTOIRE POPULAIRE DE LA FRANCE DE 1685 A NOS JOURS

Zancarini-Fournel Michelle

1685, année terrible, est à la fois la date de la révocation de l'édit de Nantes, qui a exclu les protestants de la communauté nationale, et de l'adoption du Code noir, fondement juridique de l'esclavage « à la française ». Choisir d'en faire le point de départ d'une histoire de la France moderne et contemporaine, c'est affirmer que celle-ci doit être écrite du point de vue des subalternes, et pas seulement des puissants et des vainqueurs. C'est cette histoire de la France « d'en bas », celles des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres que retrace ce livre monumental : une histoire des résistances, des révoltes et des rébellions face à l'ordre établi et aux pouvoirs dominants, une histoire qui restitue le champ des possibles non aboutis dans leur contexte politique, économique et social, mais qui passe aussi par l'histoire du quotidien, de l'intime et du sensible, attentive aux émotions, aux bruits et aux sons. Pas plus que la « France » ne remonte, comme phénomène historique, à « nos ancêtres les Gaulois », son histoire ne saurait se réduire à celle de l'Hexagone. Les colonisés – des Antilles, de la Guyane et de la Réunion en passant par l'Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l'Indochine – prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays. Cet ouvrage de synthèse, écrit dans une langue précise, simple et accessible à tous, s'appuie sur des travaux existants ainsi que sur des documents d'archives, et s'attache constamment, sous les grands mouvements historiques, à mettre en exergue les vies singulières qui animent une histoire incarnée.

voir la fiche du livre
28.00 €

DECADENCE

Onfray Michel

Chacun connaît les pyramides égyptiennes, les temples grecs, le forum romain et convient que ces traces de civilisations mortes prouvent... que les civilisations meurent - donc qu'elles sont mortelles 1 Notre civilisation judéo-chrétienne vieille de deux mille ans n'échappe pas à cette loi. Du concept de Jésus, annoncé dans l'Ancien Testament et progressivement nourri d'images par des siècles d'art chrétien, à Ben Laden qui déclare la guerre à mort à notre Occident épuisé, c'est la fresque épique de notre civilisation que je propose ici. On y trouve : des moines fous du désert, des empereurs chrétiens sanguinaires, des musulmans construisant leur " paradis à l'ombre des épées", de grands inquisiteurs, des sorcières chevauchant des balais, des procès d'animaux, des Indiens à plumes avec Montaigne dans les rues de Bordeaux, la résurrection de Lucrèce, un curé athée qui annonce la mort de Dieu, une révolution jacobine qui tue deux rois, des dictatures de gauche puis de droite, des camps de la mort bruns et rouges, un artiste qui vend ses excréments, un écrivain condamné à mort pour avoir écrit un roman, deux jeunes garçons qui se réclament de l'islam et égorgent un prêtre en plein office - sans parler de mille autres choses ... Ce livre n'est ni optimiste ni pessimiste, mais tragique car, à cette heure, il ne s'agit plus de rire ou de pleurer, mais de comprendre. Michel Onfray
voir la fiche du livre
22.90 €

ENGAGEONS-NOUS EN FRATERNITE

Serres Jean-François

Notre société a perdu sa joie de vivre. Pire, elle se fragmente, se délite. La faute à l'économie ? Au contexte sécuritaire actuel ? Non, l'« ennemi » ne vient pas de l'extérieur. C'est nous qui sapons les bases même de notre société, en nous isolant les uns des autres, alors que nous sommes, fondamentalement, des êtres de relations ! Les pauvres, les faibles sont en première ligne mais ne nous leurrons pas : nous subissons tous cet appauvrissement relationnel. C'est parce que ce socle de relations s'est appauvri que notre société s'affaisse. Nous ne sommes pas seulement attaqués, nous sommes fragilisés. Une société dont les membres cultivent le vivre-ensemble, l'entraide, traverse mieux les crises, les difficultés passagères.Il est loin le temps où l'on se rendait visite, où l'on riait ensemble, où les portes étaient ouvertes. Même si cela devient urgent, il n'est heureusement pas trop tard pour les rouvrir. Ni insurmontable. Cet ouvrage dessine ce qu'est un engagement « à taille humaine », ce que signifie « retisser les liens », de proche en proche, tout en esquissant les contours d'une vraie politique sociale qui permettrait à la fraternité de notre devise de prendre réellement son sens.
voir la fiche du livre
13.00 €