Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

BA-MODIGLIANI

Krystof Doris

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
9.99 €

BA-ART, BASQUIAT

Emmerling Leonhard

Icône des années 1980 à New York, Jean-Michel Basquiat (1960-1988), s'est d'abord fait connaître par le tag "SAMO" avant d'établir son atelier et de se retrouver catapulté vers le succès à l'âge de 20 ans. Même si sa carrière a duré dix ans à peine, il reste une figure culte de la critique sociale artistique et un pionnier qui a rapproché l'art du graffiti de celui des galeries. L'oeuvre de Basquiat s'est inspiré de divers médias et sources pour élaborer un vocabulaire artistique original et pressant, attaquant les structures de pouvoir et de racisme. Il mêlait dans sa pratique l'abstraction et la figuration, la poésie et la peinture et s'inspirait aussi bien de l'art grec, romain et africain que de la poésie française, du jazz ou du travail d'artistes contemporains comme Andy Warhol et Cy Twombly. Le tout donne un mélange vif et viscéral de mots, d'emblèmes africains, de silhouettes de dessin animé et de barbouillis de couleurs vives, entre autres. Ce livre présente la brève mais prolifique carrière de Basquiat, son style unique et son profond engagement dans les questions d'intégra- tion et de ségrégation, de pauvreté et de richesse.
voir la fiche du livre
9.99 €

BA-EL GRECO

Scholz-Hänsel Michael

Par rapport à ses contemporains du 16e siècle tardif à Venise, El Greco (1541-1614) incarne leur exact opposé, un artiste au talent inné, extraordinairement doué, mais fermement décidé à suivre sa propre voie. Tout au long de sa carrière, depuis ses débuts en Crète jusqu'à ses séjours à Venise, à Rome, puis son installation à Tolède, en Espagne, "Le Grec" est demeuré à la marge de ses pairs, synthétisant différentes traditions artistiques de l'Occident pour créer un langage pictural unique. Le style singulier de El Greco traduit un rejet du naturalisme autant que de la facilité. Ses peintures révèlent des figures allongées et tourmentées, des couleurs irréelles et un traitement expérimental de l'espace, autant d'éléments s'opposant à une lecture rapide et orientée, mais témoignant d'un art d'une profondeur épique et d'une grande beauté spirituelle. Souvent considéré d'un oeil critique et suspicieux durant sa vie, El Greco fut redécouvert par un petit nombre d'admirateurs fervents parmi les peintres modernes, comme Pablo Picasso, Roger Fry et le pionnier du collectif "Le Cavalier bleu", Franz Marc. Aujourd'hui, l'artiste appartient au cercle restreint des grands maîtres de la peinture, autant comme figure d'exception de son temps que comme artiste de référence à travers les siècles. Cette introduction de référence explore les influences et les caractéristiques de la vision singulière et radicale de El Greco, de l'univers symbolique des icônes byzantines et les valeurs humanistes de la Renaissance aux prémices d'une pratique conceptuelle.
voir la fiche du livre
9.99 €

BA-MATISSE, CUT-OUTS

Néret Gilles

Henri Matisse (1869-1954) a toujours eu un esprit combatif. Malgré son cancer diagnostiqué en 1941, en dépit de sa faiblesse croissante et de son fauteuil roulant qu'il ne pouvait quitter, cet irréductible artiste français n'a jamais interrompu sa quête artistique ni cessé de créer. Débutant ce qu'il nommait une "seconde vie", il entama une période remarquable de production de collages, découpant et assemblant des morceaux de papier coloré pour former des "gouaches découpées" peuplées d'oiseaux, de plantes, de fleurs et de formes féminines. Soulignant à merveille couleurs et contrastes, la technique du découpage permet des lignes géométriques et des juxtapositions dynamiques. Dans des oeuvres telles que La Chute d'Icare (1943), Nu bleu (1952), L'Escargot (1953) et La Gerbe (1953), formes pures et structures élémentaires renforcent une composition qui dépasse le simple aspect décoratif de créations finement assemblées et débordant d'une joie de vivre contagieuse. Au fur et à mesure de l'avancée de son travail, l'excitation de Matisse devant ces résultats le poussa à imaginer des oeuvres toujours plus grandes, ses premiers travaux, de modestes dimensions, devenant de véritables fresques murales. Sentant venir sa fin, Matisse révéla le secret de ces pièces à la fois simples et brillantes : "Ce que j'ai créé après [ma maladie], c'est moi-même que cela représente, libre et détaché…" Cette introduction de référence revisite ainsi ce joyeux dernier chapitre de la longue et prodigieuse carrière de Matisse, révélant comment les papiers découpés résument ses années passées à explorer toutes les possibilités offertes par la composition, les formes et les couleurs.
voir la fiche du livre
9.99 €

Vermeer et les maîtres de la peinture de genre

Vermeer, ou "le sphinx de Delft". Cette expression, forgée au XIXe siècle, a figé la personnalité de Johannes Vermeer (1632-1675) dans une pose énigmatique et solitaire. Cet ouvrage original permet au contraire de découvrir que ce génie universel s'inscrivait dans un riche réseau d'influences, très loin du splendide isolement avec lequel il fut longtemps associé. La scène de genre élégante hollandaise connaît son âge d'or vers 1650-1680. Cette peinture, mise en scène luxueuse d'activités qui n'ont de quotidiennes que le nom, permet à la République des Provinces-Unies de s'affirmer face aux monarchies. Vermeer en est l'un des maîtres, aux côtés de Gerard Dou, Gerard ter Borch, Frans van Mieris, Gabriel Metsu, Pieter de Hooch... Ces peintres, actifs à Leyde, Deventer, Amsterdam ou Delft, ont eu connaissance du travail des uns et des autres. Leurs rapports alternent hommages, citations détournées, métamorphoses. Vues de la sorte, les sublimations de Vermeer prennent un sens nouveau : celui de ses rejets et de ses admirations.
voir la fiche du livre
39.00 €

BA-GAUGUIN

WALTHER INGO F

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
9.99 €

BA-HOPPER

Renner Rolf Günter

La vie d’Edward Hopper (1882-1967) ressemble un peu à une success story à l’américaine, sauf que son succès s’est fait attendre. A l’âge de 4o ans, l’artiste peu connu luttait pour vendre le moindre tableau. A près de 8o ans, il a fait la couverture du magazine Time. Aujourd’hui, un demi-siècle après sa mort, Hopper est considéré comme un géant de l’expression moderne, au sens de l’espace et de l’atmosphère tout à fait singulier, à la fois inoubliable et troublant. Une grande partie de l’oeuvre d’Hopper met au jour l’expérience de la ville moderne. Toile après toile, il a représenté dîners, cafés, vitrines, stations service, gares, chambres d’hôtel et lumières de la ville. Ses tableaux sont marqués par des juxtapositions de couleurs vives et un éclairage théâtral et cru, ainsi que des silhouettes très marquées qui semblent aussi intégrées qu’étrangères à leur environnement. L ; atmosphère qui se dégage de cet univers est un mélange de trouble étrange, d’aliénation, de solitude et de tension psychologique, même si les scènes rurales ou côtières de l’artiste peuvent offrir un contre- point de tranquillité ou d’optimisme. Ce livre présente des oeuvres clés de Hopper pour mettre en valeur un acteur essentiel, non seulement de l’histoire de l’art américain, mais aussi de la psyché américaine.
voir la fiche du livre
9.99 €

Les subversifs hollywoodiens

Costes Jean-Philippe

À partir de 1945, l'Amérique tente de diffuser sa culture et son mode de vie à l'ensemble de la planète. Elle utilise à cette fin une arme de persuasion massive : Hollywood. Religion, famille, libéralisme, ordre, volontarisme, réussite individuelle, les grands studios reçoivent ainsi pour mission de glorifier les valeurs les plus chères aux États-Unis. Columbia, Paramount, Universal et autres studios parviennent-ils pour autant à museler les cinéastes contestataires ? Jean-Philippe Costes décrypte les œuvres de ces metteurs en scène qui ont refusé l'esprit de système. Howard Hawks et George Cukor démythifient l'amour et ce sanctuaire des bonnes mœurs qu'est le domicile conjugal ; Quentin Tarantino souligne la totale absurdité de la vie, bousculant ainsi une Amérique qui confie depuis toujours sa destinée à Dieu ; David Fincher appelle à l'insurrection contre le capitalisme exubérant qui écrase les plus modestes ; Blake Edwards se moque de l'idéal égalitaire ; Stanley Kubrick filme la longue agonie de l'Homme pour mieux enterrer l'humanisme... En décryptant les œuvres ambivalentes de vingt-neuf des plus talentueux cinéastes d'Hollywood, le présent ouvrage met en relief ce cinéma qui frappe de plein fouet les fondements de cette Amérique bien-pensante.
voir la fiche du livre
35.00 €

SCHNOCK N 19 MIREILLE DARC

Si vous aussi, vous ressentez l'envie d'échapper à l'hystérie de l'époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des oeuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune ou vieux Schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. Alors rejoignez-nous ! Après vous...
voir la fiche du livre
14.50 €