Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Arts Arts - Beaux Livres

 - Egon Schiele

Egon Schiele

Editeur : Taschen
Date de parution : 22/06/2017

150,00 €
"Je ne nie pas avoir réalisé des dessins et des aquarelles à caractère érotique. Mais il n'en demeure pas moins que ce sont des oeuvres d'art." — Egon Schiele Durant sa courte vie, l'artiste autrichien Egon Schiele (1890-1918) a ouvert une voie tumultueuse à travers l'expressionisme. Enfant prodige, jeune rebelle et agitateur chronique, il a provoqué un tollé parmi les institutions avec ses lignes irrégulières, ses corps déformés et son érotisme explicite, et continue aujourd'hui de surprendre par ses autoportraits sans concession et ses exhibitions de nus. Schiele se délectait de sa liberté de style et du scandale. Au soir de l'empire austro-hongrois, il abandonna rapidement la figuration classique pour privilégier une représentation déformée et exagérée du corps donnant à voir une vérité émotionnelle et sexuelle plutôt qu'un idéal de beauté raffiné. Il étire ses sujets, les peint difformes et anguleux. Leurs côtes jaillissent de leurs formes squelettiques. Doigts et membres se contorsionnent, leur peau jaunit, maladive, et leurs yeux s'assombrissent d'effroi. Le corps devient ainsi le miroir du drame et de l'angoisse de l'homme. Le seul espoir de Schiele s'entrevoit dans la promesse du sexe. Comme aucun autre artiste du XXe siècle, il dévoile les organes génitaux, produisant l'une des représentations de vagin les plus réalistes de l'histoire de l'art occidental, tout comme des scènes de masturbation et de sexe homosexuel. La fin de la vie de Schiele fut aussi dramatique et tourmentée que son oeuvre. En 1918, il meurt de la grippe espagnole, maladie à laquelle a succombé sa femme Edith, enceinte, quelques jours plus tôt. Son héritage est, malgré la brièveté de son existence, exceptionnel. Son influence se retrouve en effet dans l'oeuvre d'innombrables figures du XXe siècle, de Francis Bacon et Otto Muehl à Julian Schnabel, David Bowie et Tracey Emin. Ce nouvel ouvrage monumental, Egon Schiele. Complete Paintings, 1909-1918, offre le catalogue complet des peintures de Schiele produites durant ses années les plus innovantes et les plus prolifiques. Les 221 oeuvres présentées sont accompagnées de détails biographiques et d'analyses d'experts, ainsi que des propres écrits et poèmes de Schiele, qui donnent une vision intime de sa pensée et de son âme.