Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Cine


CULTISSIME ! DE METROPOLIS A DRIVE, POURQUOI CES FILMS NOUS ONT MARQUES

EVIN, GUILLAUME

Le film culte est un OVNI, un phénomène rare dans l'industrie cinéma. Imprévisible, il ne se fabrique pas. Ce peut être un chef-d'oeuvre comme un film mineur, un blockbuster comme une production modeste. Le film culte marque une génération, qui lui voue un attachement presque irrationnel. Il devient un objet de culture en soi. Et devient immortel.Guillaume Evin, journaliste spécialiste du cinéma, nous propose une sélection de films cultes qui ont ainsi marqué l'histoire. Il décrypte et analyse ce qui a rendu chaque film cultissime  
voir la fiche du livre
24.90 €

TOUCHE PAS AU GRISBI, SALOPE !

ARGOT, MECHANTES SAILLIES ET MOTS D'ESPRIT DU CINEMA FRANCAIS

Le cinéma français a son propre langage, qui compte un vocabulaire riche et coloré. Quelques néologismes, mais beaucoup d'expressions argotiques reprises par les meilleurs dialoguistes et immortalisées par les plus grands acteurs. Même s'ils ont des origines faubouriennes ou littéraires, des mots comme « rififi », « morfalou », « ripou » ou « grisbi » sont difficiles à dissocier des films qui les ont popularisés. " Touche pas au grisbi, salope ! " recense près de 150 mots d'argot ou d'esprit, aphorismes, néologismes et expressions fleuries... dont il donne le sens, l'origine et le contexte cinématographique (films, acteurs, etc.). Anecdotes amusantes ou historiques, répliques, ainsi que affiches et photos de films, accompagnent le propos de l’auteur. Un livre léger, informatif et un peu grossier, forcément

voir la fiche du livre
9.90 €

MARVEL L'ENCYCLOPEDIE VISUELLE - TOUT SUR LES FILMS, LES PERSONNAGES, LES ARMES, LES COSTUMES

XXX

ADMIREZ
Les armures d'Iron Man; les Quadblasters de Star-Lord; les uniformes iconiques de Captain America; la cape de lévitation de Doctor Strange.

DECOUVREZ
Les secrets des Pierres d'Infinité; les mystères de la Dimension Miroir; le pouvoir des Particules de Pym; les gardes du corps de Black Panther, les guerrières d'élite Dora Milaje.

EXPLOREZ
La luxueuse salle du trône d'Asgard; l'impressionnants Héliporteur du S.H.I.E.L.D; la villa high-tech de Tony Stark; le royaume caché du Wakanda.
Et bien plus encore!

voir la fiche du livre
30.00 €

QUENTIN TARANTINO

NATHAN, IAN

Film après film, cet ouvrage propose une plongée dans la vision du réalisateur de génie qui a marqué la culture populaire.Depuis 30 ans, Quentin Tarantino a développé un style unique en son genre. Le journaliste Ian Nathan retrace l'ensemble de sa carrière, de ses premiers scénarios pour True Romance et Natural Born Killers, à sa dernière oeuvre en date, Once Upon a Time... in Hollywood. L'auteur revient sur les débuts de la notoriété du cinéaste avec Reservoir Dogs, son ascension avec Pulp Fiction, ses films mythiques (Kill Bill volume 1 et 2) ainsi que ses films plus récents, Inglourious Basterds ou Django Unchained. Cet ouvrage richement illustré nous entraîne au plus près du tournage des films mais aussi de la vie du réalisateur, et propose une réflexion sur ses inspirations et ses acteurs fétiches.
voir la fiche du livre
35.00 €

FRITZ LANG AU TRAVAIL

EISENSCHITZ, BERNARD

L'ouvrage de référence sur le cinéaste allemand Fritz Lang (1890-1976), par Bernard Eisenschitz, éminent critique et historien de cinéma. Une étude complète et richement illustrée de l'oeuvre du réalisateur, organisée de manière chronologique, des premiers films expressionnistes allemands aux derniers films noirs américains. Quatre focus mettent l'accent sur un aspect d'un film, un thème ou un genre. Explore tous les chefs-d uvre de Lang, dont Metropolis (1927), M le Maudit (1931), Règlement de comptes (1953) et La Cinquième Victime (1956). Une iconographie exceptionnelle, provenant des archives de Lang à travers le monde : photographies de plateaux, de tournages, affiches, storyboards, dessins et scripts annotés, dont certains inédits. La publication de l'ouvrage coïncidera avec l exposition Metropolis de la Cinémathèque française (le 17 octobre 2011), accompagnée d'une rétrospective de Lang. Bernard Eisenschitz est historien du cinéma et traducteur de films et de livres. Rédacteur en chef de la revue Cinéma de 2001 à 2007, il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages, notamment Fritz Lang la mise en scène (dir., 1993), Gels et Dégels : une autre histoire du cinéma soviétique, 1926-1968 (dir., 2000), Le Cinéma allemand (1999, 2008).

JANE CAMPION PAR JANE CAMPION

Ciment Michel

La réalisatrice néo-zélandaise J. Campion, revient sur les grands moments de sa carrière à travers une série d'entretiens réalisés depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Chaque interview est illustrée par des photographies de tournage ainsi que par des scripts annotés.

MONSTRE

DEPARDIEU, GERARD

« Je ne dépends de rien ni de personne. Je préfère vivre à mon gré et selon ce qui se présente que dans la peur de perdre une place. Il n'y a pas de place à prendre, de toute façon, il n'y a que des chemins à suivre. Des voyages que l'on fait grâce à des regards différents. Je ne vais pas aller chercher le client. Je n'ai pas à plaire. À personne. C'est ma liberté. Je ne fais rien pour paraître gentil et sympathique. Je vis, tout simplement. Les gens peuvent être déçus par moi, me perdre, me retrouver, accepter ou non ma diversité, je refuse de me mutiler. Chacun de nous est un monde et je ne veux pas laisser dans l'ombre une moitié de mon monde. Je préfère vivre ma lumière et mon obscurité. C'est ça mon équilibre. »
voir la fiche du livre
7.20 €

GODARD AU TRAVAIL

BERGALA, ALAIN

Le parcours de Jean-Luc Godard, comme celui de nombre de grands artistes connaît plusieurs grandes périodes qui se caractérisent par des engagements esthétiques spécifiques à chacune.C'est la première période, celle des années soixante, dite de la Nouvelle Vague, qu'a choisie Alain Bergala pour approcher la méthode du cinéaste. Godard réalise depuis ses premiers essais des années cinquante jusqu'en 1968, qui marque une rupture dans son oeuvre, pas moins de 27 courts et longs métrages. Il y a une unité d'ensemble dans cette suite de films que l'on pourrait autrement intituler les années Karina tant y est présente la muse, l'actrice qui fut aussi la compagne du cinéaste : Anna Karina ( du Petit Soldat en 1960 à Made in USA en 1966). Les opus les plus connus en sont A bout de souffle bien sûr, avec Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg, qui révéla Jean-Luc Godard au public, Le Mépris avec Brigitte Bardot et Michel Piccoli, Pierrot le fou avec Jean-Paul Belmondo et Anna Karina, La Chinoise avec Anne Wiazemsky et Jean-Pierre LéaudMalgré l'abondante littérature produite sur Godard, le mythe se perpétue, la part de mystère demeure sur la nature de l'artiste et le sens de sa production. C'est pourquoi le retour à la source opéré ici par Bergala, dont le projet porte sur le comment plus que sur le pourquoi , qui privilégie les faits, le récit de l'accomplissement de l'oeuvre sur le commentaire, remet en cause bien des idées reçuesOn peut également considérer que cette première période constitue une sorte matrice à partir de laquelle c'est sur l'ensemble d'un demi siècle de cinéma de Jean-Luc Godard qu'un éclairage nouveau est porté.

LES FILMS DE MA VIE

TRUFFAUT, FRANCOIS

Avant de s'imposer comme un immense metteur en scène, François Truffaut a inauguré une nouvelle façon de regarder les films et d'en parler. Ses articles passionnés pour les Cahiers du cinéma en témoignent. Ce livre, devenu une bible pour tous les cinéphiles, rassemble les articles que Truffaut avait lui-même sélectionnés - sur les classiques français, les grands d'Hollywood, mais aussi ses « copains de la Nouvelle Vague » et ses réalisateurs préférés : Bergman, Renoir, Chaplin...Le premier de ces écrits, intitulé « À quoi rêvent les critiques ? », analyse l'ambiguïté des relations entre les créateurs et ceux qui les jugent. « Lorsque j'étais critique, écrit Truffaut, je pensais qu'un film, pour être réussi, doit exprimer simultanément une idée du monde et une idée du cinéma. Aujourd'hui, je demande à un film que je regarde d'exprimer soit la joie de faire du cinéma, soit l'angoisse de faire du cinéma et je me désintéresse de tout ce qui est entre les deux, c'est-à-dire de tous les films qui ne vibrent pas. »
voir la fiche du livre
10.00 €