Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Livres d'Histoire - Encyclopedie

Lenotre G. - LA CAPTIVITE ET LA MORT DE MARIE-ANTOINETTE

LA CAPTIVITE ET LA MORT DE MARIE-ANTOINETTE

Lenotre G.

Editeur : Perrin
Date de parution :

ean : 9782262068165

10,00 €
Napoléon déclara : « La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide ». Haï alors que Louis XVI était plutôt méprisé, "l'Autrichienne" avait fini par focalisé sur sa personne la "haine des jacobins" lui reprochant pêle-mêle d'avoir ruiné et trahi la France, favorisé sa coterie (Madame de Lamballe et les Polignac) et enfin mené une vie de débauche oisive. Autant dire que l'éxécution de Louis XVI annoncait la sienne, étant réclamée en particulier par Robespierre. Conduite à la conciergerie, elle fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tinville. L'accusateur public s'y conduisit avec une perfidie à la hauteur de son fanatisme, n'hésitant pas, avec son complice Hébert, à accuser la reine d'actes pédophiles. Également accusée d'entente avec les puissances étrangères, elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le même jour à midi. Menée au lieu de son supplice mains entravées sur une charrette, elle subit avec dignité les sarcasmes et les insultes lancés par la foule massée sur son passage. C'est avec courage qu'elle monta à l'échafaud. Ce sont ces terribles journées de désespoir, que la république française portera à jamais comme une marque d'indignité nationale, que relate avec minutie G. Lenotre dans ce livre qui fourmille de détails passionnants.

Du même auteur

TROIS SIECLES D'HISTOIRE DE FRANCE - DE HENRI IV A NAPOLEON III
21,00 €
Ajouter au panier
HISTOIRES DE PARIS
18,00 €
Ajouter au panier
Pas d'image disponible
39,90 €
Ajouter au panier
LES MASSACRES DE SEPTEMBRE
9,00 €
Ajouter au panier