Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Divers Pleiade


ANTHOLOGIE BILINGUE DE LA POESIE ESPAGNOLE

COLLECTIF

À la différence de la langue française, la langue espagnole ne sépare pas l'identité sémantique des mots de leur rythme, de l'accent dit tonique, qui met fortement en relief l'une des syllabes et laisse les autres en demi-sourdine. De ce fait, la prosodie des mots castillans est déjà une métrique : elle découpe et rythme la chaîne parlée, organise la syntaxe et l'ampleur des périodes, à tel point que c'est à l'aune d'un vers, l'octosyllabe, qu'on évalue la mélodie dominante de la prose. Le lieu véritable de l'histoire de la poésie espagnole est là, dans l'évolution de l'écoute accordée aux différents rythmes des mots et des mètres comme si, de la symphonie prosodique, n'étaient perçus - d'une époque à l'autre - que des accords un instant préférés, des mesures à la recherche de la mesure originelle et du rythme total, sans cesse perdus et sans cesse retrouvés, du grand cantique de la langue.Cette troisième anthologie bilingue publiée dans la Pléiade réunit des textes qui vont du XIe siècle au XXe siècle. La directrice de ce volume a retenu les textes canoniques, passés dans le patrimoine littéraire espagnol et européen. On y retrouvera le nom des poètes les plus célèbres, mais aussi celui d'auteurs moins connus, ayant fait l'objet d'un choix, arbitraire, celui de la séduction et du désir de faire connaître, celui du partage. Enfin, les traductions proposées ici sont, pour la plus grande partie, entièrement nouvellesContient notamment des oeuvres de Rafael Alberti, Vicente Aleixandre, Gustavo Adolfo Bécquer, Luis Cernuda, Miguel de Cervantès, Antonio Colinas, Federico García Lorca, Luis de Gongóra, Jorge Guillen, Yehuda Halevi, Miguel Hernández, Fernando de Herrera, Juan Ramon Jimenez, Jean de La Croix, Garcilaso de La Vega, Luis de León, Lope de Vega, Antonio Machado, Inigo Lopez de Mendoza, Blas de Otero, Francisco de Quevedo y Villegas, Juan Ruiz, Jaime Siles, Thérèse d'Avila, Miguel de Unamuno, José Angel Valente et Gil Vicente.
voir la fiche du livre
65.00 €

OEUVRES ROMANESQUES COMPLETES T.2

AUSTEN, JANE

Bibliothèque de la pléïadeCe volume contient :Mansfield parkEmmaPersuasionAppendicesSerments d'amourpar Elizabeth InchbaldChapitre X du volume II de la première version de « persuasion »SanditonCorrespondanceIntroductionChronologieNote sur la présente éditionNotices et notesCarte
voir la fiche du livre
59.00 €

ANTHOLOGIE BILINGUE DE LA POESIE ANGLAISE

COLLECTIF

Le climat d'outre-Manche - le fait a été prouvé scientifiquement - est propice à la mélancolie. De la mélancolie sont nés les plus beaux poèmes. La poésie anglaise est donc l'une des plus belles qui soient. Les nombreux lecteurs anglophiles et/ou anglophones qui, tels les héros romantiques de Byron et de Shelley, se morfondaient en attendant ce volume ne manqueront pas de partager cette opinion. L'Anthologie bilingue de la poésie anglaise couvre treize siècles de création poétique : de Beowulf, l'épopée en anglo-saxon du VIIIe siècle, aux textes de Simon Armitage, né en 1963. Soixante-douze traducteurs se sont attelés à faire entendre la voix de cent quatre-vingt-douze auteurs anglais, écossais, gallois, irlandais, connus ou anonymes. Les illustres représentants du genre (Spenser, Donne, Milton, Blake, Wordsworth, Keats, Tennyson, Yeats, Eliot, Auden) voisinent avec des poètes encore inconnus du public français. Des poèmes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles sont ainsi traduits pour la première fois. La production des cinquante dernières années, capitale à tous égards, est largement représentée. T. S. Eliot considérait son aîné W. B. Yeats comme l'un des rares poètes « dont l'histoire est l'histoire de leur temps et qui sont une partie de la conscience d'une époque qui ne saurait être comprise sans eux ». On pourrait aisément appliquer ces propos au florilège de poèmes recueillis ici, tant c'est l'histoire du Royaume-Uni qui y est donnée à lire en filigrane. Les mouvements poétiques font écho aux bouleversements culturels, politiques, sociaux que la Grande-Bretagne a vécus au fil du temps. Avec la poésie contemporaine, cette caractéristique s'amplifie et s'étend à l'histoire de l'humanité : telle la chronologie d'un livre d'histoire, les poèmes sélectionnés témoignent des grands traumatismes du XXe siècle : les deux conflits mondiaux (avec le phénomène, typiquement britannique, des « War Poets »), le chômage, la misère sociale et sentimentale. Et les sentiments, justement ? On voit généralement en eux la première source d'inspiration poétique. Les poètes, tout réceptifs qu'ils sont aux soubresauts du monde, seraient encore plus sensibles aux fluctuations de leur psyché ou de leur coeur... L'amour, platonique ou sensuel, qui infuse bon nombre des textes du corpus, serait-il donc - plutôt que la pluie ou le brouillard - la véritable muse des poètes anglais ? Le lecteur jugera sur pièces.Contient notamment des oeuvres de Geoffrey Chaucer, Christopher Marlowe, William Shakespeare, John Donne, Ben Jonson, John Milton, Jonathan Swift, Thomas Gray, William Blake, Walter Scott, Coleridge, Byron, Shelley, John Keats, Elizabeth Barrett et Robert Browning, Emily Brontë, Coventry Patmore, George Meredith, Swinburne, Thomas Hardy, Hopkins, Oscar Wilde, Rudyard Kipling, W. B. Yeats, T. S. Eliot, W. H. Auden, Dylan Thomas, Ted Hughes et Seamus Heaney.
voir la fiche du livre
82.50 €

ANTHOLOGIE BILINGUE DE LA POESIE ITALIENNE

COLLECTIF

Seconde anthologie bilingue publiée dans la Pléiade, l'anthologie de la poésie italienne réunit des textes qui vont du XIIe au XXe siècle. Pour ample qu'elle est, la limite de quelque vingt mille vers a conduit à des exclusions. Si l'on a eu le souci de faire sa place à la poésie dialectale, importante en Italie à partir du XVIIe, on s'est refusé à égrener de façon peu significative les textes de la poésie néo-latine - pourtant fondamentale jusqu'au début du XVIe. Àl'intérieur des secteurs retenus, le désir de suggérer en filigrane l'histoire de la littérature italienne a orienté le choix et la succession des textes. Le lecteur trouvera les noms des poètes les plus célèbres comme ceux de poètes modestes, dont seules les compilations érudites du XVIIIe ou du XIXe siècles signalent encore les dates de mort ou de naissance mais auxquels l'équilibre suspendu d'un sonnet, le tour pétillant d'un madrigal ou la force dramatique d'une chanson valent d'être présents dans ce volume. Les auteurs de cet ouvrage ont retenu les textes canoniques, qui figurent pour un public français dans son florilège européen et qui restent pour les Italiens les joyaux de leur patrimoine littéraire. Il ne s'agissait pas plus de chercher à dérouter par des absences inattendues qu'à délaisser les infimes paradis poétiques que les anthologies italiennes ont su diligemment répertorier. Enfin, les traductions proposées ici sont, pour la plus grande partie, entièrement nouvelles.
voir la fiche du livre
79.00 €

TRAITES POLITIQUES ET AUTRES ECRITS

SAINT-SIMON

Au-delà de leur sujet propre, tous les textes réunis dans ce livre posent, avec anxiété, la question de l'avenir de la monarchie. Horrifié par les secousses du «kaléidoscope social», persuadé que la tradition prime le droit fondé sur la raison, nostalgique d'un ancien monde à demi fabuleux, Saint-Simon choisit le révolu contre les révolutions. Et quand il se heurte au temps et aux réalités, il lui reste la dimension de la négativité et de la subversion. Son mépris de ce qui passe (le «néant du monde») paraît-il mal accordé à son amour (ou à sa rage) des grandeurs temporelles ? «Dans un baiser de pair, il sent le souffle de l'infini», écrit Yves Coirault : tout signe s'inscrit dans l'orbe d'un mythe plus ou moins transhistorique censé gouverner l'histoire. Il nous est facile, à nous qui savons que la monarchie ne survécut pas quarante ans à Saint-Simon, de parler de la vanité de ses luttes.Le moins inutile des combats que ce livre met en lumière aura été celui du style, de cette écriture qui étonna la langue française. Ce qu'on propose ici, c'est un raccourci d'univers dont la première vertu serait de rendre moins impalpable le génie de la création.
voir la fiche du livre
76.00 €

HISTOIRES T.2 - OEUVRES COMPLETES, III-IV

SHAKESPEARE, W.

La Tragédie du roi Richard II - L'Histoire d'Henry IV - La Deuxième Partie d'Henry IV - La Vie d'Henry V - La Célèbre Histoire de la vie du roi Henry VIII. Appendice : Sir Thomas More. Avec la collaboration de Gilles Bertheau, Marie-Thérèse Jones-Davies, Henri Suhamy et Catherine Treilhou-Balaudé, trad. de l'anglais par Jean-Michel Déprats, Jean-Pierre Richard et Jean-Pierre Villquin. Contient un Tableau généalogique des rois d'Angleterre en encart.
voir la fiche du livre
71.00 €

HISTOIRES T.1 - OEUVRES COMPLETES, III

SHAKESPEARE, W.

La Première Partie d'Henry VI - La Deuxième Partie d'Henry VI - La Troisième Partie d'Henry VI - La Tragédie de Richard III - Vie et mort du roi Jean. Appendice : Le Règne du roi Édouard III. Avec la collaboration de Line Cottegnies, Anny Crunelle-Vanrigh, Marie-Thérèse Jones-Davies, Yves Peyré et Henri Suhamy, trad. de l'anglais par Line Cottegnies, Jean-Michel Déprats et Jean-Pierre Vincent. Contient un Tableau généalogique des rois d'Angleterre en encart.
voir la fiche du livre
71.00 €

TRAGEDIES T.2

SHAKESPEARE, W.

Cette édition propose des traductions qui, presque toutes, ont déjà subi (victorieusement) l'épreuve de la scène. Soucieuses de la théâtralité du texte et de son oralité, elles respectent l'alternance de vers (rimés ou non) et de prose, et s'efforcent de rendre justice au pouvoir d'invention poétique et dramaturgique de Shakespeare. Elles sont dues, pour la plupart, au maître d'oeuvre de l'édition, Jean-Michel Déprats, qui les soumet ici à une nouvelle épreuve : celle de la confrontation avec l'original anglais.Car cette édition est bilingue. Autre vérité bonne à dire : depuis le XVIIe siècle, le texte des oeuvres de Shakespeare n'a cessé d'être «amélioré» par ses éditeurs successifs. Rien d'étonnant à cela : aucune édition ancienne n'est susceptible de servir de référence absolue. On croit d'ailleurs savoir que Shakespeare n'est pas intervenu personnellement dans la publication de ses pièces. Il convenait donc de tenir le plus grand compte de la mouvance du texte et, dans le même temps, de se garder d'une sorte d'«impressionnisme éditorial» qui aurait consisté à s'autoriser des manipulations de toute nature dans l'espoir toujours déçu de saisir l'insaisissable, de retrouver ce qui est perdu : «le véritable Shakespeare». Shakespeare reste un mystère...
voir la fiche du livre
66.00 €

TRAGEDIES T.1

SHAKESPEARE, WILLIAM

Cette édition propose des traductions qui, presque toutes, ont déjà subi (victorieusement) l'épreuve de la scène. Soucieuses de la théâtralité du texte et de son oralité, elles respectent l'alternance de vers (rimés ou non) et de prose, et s'efforcent de rendre justice au pouvoir d'invention poétique et dramaturgique de Shakespeare. Elles sont dues, pour la plupart, au maître d'oeuvre de l'édition, Jean-Michel Déprats, qui les soumet ici à une nouvelle épreuve : celle de la confrontation avec l'original anglais.Car cette édition est bilingue. Autre vérité bonne à dire : depuis le XVIIe siècle, le texte des oeuvres de Shakespeare n'a cessé d'être «amélioré» par ses éditeurs successifs. Rien d'étonnant à cela : aucune édition ancienne n'est susceptible de servir de référence absolue. On croit d'ailleurs savoir que Shakespeare n'est pas intervenu personnellement dans la publication de ses pièces. Il convenait donc de tenir le plus grand compte de la mouvance du texte et, dans le même temps, de se garder d'une sorte d'«impressionnisme éditorial» qui aurait consisté à s'autoriser des manipulations de toute nature dans l'espoir toujours déçu de saisir l'insaisissable, de retrouver ce qui est perdu : «le véritable Shakespeare». Shakespeare reste un mystère...
voir la fiche du livre
68.00 €