Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Decouverte Gallimard


LES METAMORPHOSES DE L'EPARGNE

LLAMBY LAURE DE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.30 €

DANS LA NUIT DES ABYSSES

REYSS DANIEL

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.30 €

DADA LA REVOLTE DE L'ART

DACHY MARC

Mot choisi au hasard d'un dictionnaire au Cabaret Voltaire à Zurich en 1916, « Dada » désigne une diaspora de jeunes artistes insurgés et utopistes. De 1915 à 1925, entre Zurich, Berlin, New York, Barcelone et Paris, les Dadas - poètes, peintres, photographes, théoriciens - ont renversé les canons esthétiques, changé l'art et redéfini le rapport de l'individu à la communauté des hommes. Arp, Baader, Ball, Cravan, Duchamp, Hausmann, Janco, Man Ray, Picabia, Schwitters, Sophie Taeuber, Tzara ressentirent à tel point l'urgence à se défaire des mécanismes d'aliénation qu'ils refusèrent de les combattre dans des formes usées et compromises. Ils réinventèrent donc les langages mêlés de l'art et de la vie dans l'expectative d'une nouvelle intégrité de l'être contre la déraison du temps. Marc Dachy, en découvreur passionné, retrace l'histoire de ce mouvement encore mal connu, qui revendiquait des « oeuvres fortes, droites, précises et à jamais incomprises ».

LA CORSE ILE DE BEAUTE, TERRE DE LIBERTE

BRIGHELLI JEAN-

Kyrnos, Kallistè, Corsica : autant de noms, autant d'îles. Les Corses eux-mêmes savent-ils bien quelle image de leur île sous-tend leurs rêves ? L'île de Beauté, faite de paysages uniques ? L'île des révoltes, toujours assaillie, jamais vaincue - et quand bien même, jamais dominée ? Cette terre de liberté qui n'en a jamais vraiment joui - qu'elle subisse le joug romain, maure, pisan, génois ou français - et qui s'identifie à des héros défaits, de Sampiero Corso à Pascal Paoli, donne du fil à retordre à la République depuis plus de deux siècles. Elle n'est pas avare de la souffrance des autres, elle n'est pas chiche de son propre sang. La Corse souffre de dédoublement de personnalité - et aucun de ses masques n'est vraiment authentique. Jouant un jour la tradition, revendiquant le lendemain son droit à la modernité, repoussant la France et attendant souvent tout d'elle, la Corse séduit et exaspère. Le temps est venu de déconstruire les légendes, d'ôter les masques. Suivre pas à pas l'histoire de la Corse, comme le fait ici Jean-Paul Brighelli, c'est entrer dans l'un des plus formidables chantiers de mythes que l'Histoire ait eu un jour la fantaisie d'ouvrir.

INGRES

GUEGAN STEPHANE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.70 €

SCHUMANN

SCHNEIDER MICHE

Pourquoi Schumann ? Comme sa musique, le musicien ne va pas de soi : connu, et tout autant méconnu, cent cinquante ans après sa mort, il attend toujours d'être reconnu. Il est mal aimé ou aimé pour de mauvaises raisons. Sa vie brève et ses effondrements psychiques l'enferment dans le cliché du compositeur fou, alors que toute son oeuvre est un émouvant témoignage de la lutte contre la folie. Dans certaines compositions, les faiblesses ont masqué les chefs-d'oeuvre. Son amour douloureux pour Clara Wieck, connue enfant et devenue sa femme après d'interminables conflits, n'est pas la mièvre romance que l'on croit. Schumann touche moins pour sa vie romanesque ou sa sensibilité romantique que pour les questions essentielles qu'il pose : sur l'être, la douleur, le corps, le temps, le langage. Schumann est cet étranger qui toujours le restera, ce lointain si proche, ce dissemblable, ce frère. Il dit quelque chose qui n'est dit nulle part ailleurs et ses voix intérieures ne s'ouvrent, comme certaines fleurs, que la nuit venue. Michel Schneider, musicologue et psychanalyste, nous aide à les entendre.

BORIS VIAN

LAPPRAND/ROULMA

Ingénieur, trompettiste, poète, romancier, traducteur, parolier, chanteur, critique de jazz, dramaturge, producteur de disque, acteur... Touche-à-tout de génie, Boris Vian est l'une des figures les plus marquantes de l'après-guerre. Pourtant, il ne fut jamais reconnu de son vivant pour ce qu'il était avant tout : un grand écrivain. Son univers romanesque, onirique et fantaisiste, son humour provocateur et décapant, ses démêlés avec la justice pour J'irai cracher sur vos tombes et ses prises de positions anticonformistes déroutèrent nombre de ses contemporains qui virent en lui un plaisantin voire un pornographe. Après sa mort brutale, à l'âge de 39 ans, l'auteur de la chanson «Le déserteur» est devenu une sorte d'icône de la jeunesse contestataire, et la légende à pris le pas sur la réalité.Marc Lapprand et François Roulmann restituent le parcours intense et météorique d'un artiste fou de langage qui, de L'Écume des jours à L'Arrache-coeur, sut magnifiquement marier le swing et le verbe.

APRES LA PHOTOGRAPHIE ? (DE L'IMAGE ARGENTIQUE A LA REVOLUTION

BAJAC QUENTIN

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.80 €

L'EUROPE, PETITE HISTOIRE D'UNE GRANDE IDEE

ANGEL/LAFITTE B

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.30 €