Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Decouverte Gallimard


BACON

DOMINO CHRISTOP

Bacon est l'un des derniers grands monstres consacrés de l'histoire de l'art. Joueur et autodidacte, porté par le désespoir - s'il est joyeux - et sensible à la vérité des gens, il demeure fidèle à la peinture et à la figure humaine, depuis le vrai début de son oeuvre, en 1944, jusqu'à sa mort en 1992. Il a su par son art faire entendre au grand nombre ce « quelque chose qui, dit-il, est beaucoup plus profond, bien en deçà de ce que l'on appelle la cohérence et la conscience, de l'ordre du sentiment et de la destinée humaine ».Retenant la leçon de liberté donnée par Bacon, Christophe Domino a fait sienne cette recommandation du peintre au responsable de l'une de ses expositions : « Je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'accrocher les tableaux ni en ordre chronologique ni par sujet, mais simplement de la façon dont vous le préférez. »

MARIE CURIE

BALIBAR FRANCOI

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.70 €

COUPERIN

BAUMONT OLIVIER

Quand françois couperin voit le jour, à paris en 1668, au sein d'une dynastie de musiciens originaires de la brie, le règne du roi-soleil brille de tous ses feux.Louis xiv aime la musique et la danse plus que tout et versailles sera terre bénie pour les artistes. a vingt-cinq ans, couperin obtient la consécration suprême : estre au roy . il joue à la chapelle royale, participe aux concerts et enseigne aux princes. organiste et claveciniste, françois couperin élabore, durant quelque quarante années, une oeuvre unique qui opère la synthèse entre les goûts français et italien comme celle entre le grand siècle et celui des lumièresA l'égal de jean-baptiste lully et de jean-philippe rameau, françois couperin occupe une place majeure dans l'histoire de la musique française. le claveciniste olivier beaumont évoque avec passion ce génie secret et complexe, ce musicien qui avouait avec grâce : j'ayme beaucoup mieux ce qui me touche que ce qui me surprend. .
voir la fiche du livre
15.30 €

LES ATELIERS DU 7E ART

AMIEL V

Au royaume du cinéma, toutes les histoires commencent par un clap.Chef opérateur, éclairagiste, cadreur, régisseur, scripte, accessoiriste, ingénieur du son, perchiste, machiniste, responsable des effets spéciaux. autant de noms que le générique de fin défile en un long hommage. artisans, techniciens et artistes unissent leur savoir-faire et leur passion pour composer une oeuvre : le film. de l'autre côté du miroir, sur le plateau ou dans la salle de montage, vincent amiel découvre les coulisses du cinéma en train de se faire.
voir la fiche du livre
15.70 €

FRANCOIS TRUFFAUT

INSDORF A

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.70 €

PERICLES

BRULE P

contemplez chaque jour, dans sa réalité, la puissance de la cité, aimez-la, et quand elle vous semblera grande, dites-vous que les hommes qui ont acquis cela montraient de l'audace, discernaient leur devoir et, dans l'action, observaient l'honneur .La fidélité, voilà ce que périclès réclame de ses concitoyens. pierre brulé s'attache à décrire cette relation de l'individu à la cité et de la cité à l'individu, d'athènes à périclès, à travers guerres et paix, dans ce ve siècle av. j. -c. oú s'élaborent les fondements de la démocratie.

LE DOUANIER ROUSSEAU

PLAZY GILLES

Sur fond de végétation fantastique, des fauves guettent leur victime, un lion placide flaire une bohémienne endormie, une charmeuse noire joue de la flûte, une femme dort, et rêve sur un divan.Henri rousseau, dit le douanier , ne connaît du monde que la france, et de la france que laval, angers et paris. il est employé de l'octroi, par nécessité, et peintre, par vocation. son trait naïf fait rire ? peu lui chaut. pissaro, signac, jarry, apollinaire et picasso le comprennent. gilles plazy parcourt les paysages et les voies secrètes de ce primitif dont l'inspiration, en ce début de xxè siècle, ouvre le chemin à toutes les libertés.

LE CRIME A L'ECRAN

CIMENT M

Le film criminel reflète au cours du xxe siècle l'histoire mouvementée de l'amérique.Le gangster devient une figure légendaire qu'accompagnent bientôt détectives, femmes fatales et atteint son apogée dans les années quarante, avec le film noir. une nouvelle esthétique impose des formes et des figures, que met en relief michel ciment. du noir et du blanc à la couleur, le film criminel continue d'inspirer aux plus grands réalisateurs des recherches formelles et un constat lucide sur leur pays.

BALZAC

GENGEMBRE G

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.90 €