Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Littérature Érotique Japonaise

Découvrez notre large sélection de livres et romans du rayon "Littérature Erotique Japonaise".


LA TOMBE DES LUCIOLES

Nosaka Akiyuki

Avant de devenir le célèbre dessin animé de Takahata Isao, La Tombe des lucioles est une oeuvre magnifique et poignante de l'écrivain Nosaka Akiyuki. L'histoire d'un frère et d'une soeur qui s'aiment et vagabondent dans l'enfer des incendies tandis que la guerre fait rage ; une histoire qui est celle que Nosaka vécut lui-même, âgé de quatorze ans, en juin 1945. Mais Nosaka, c'est aussi un style inimitable, une écriture luxuriante que l'on reconnaît d'abord à son brassage de toutes sortes de voix et de langues. Une prose étonnante, ample, longue, qui réussit à, concentrer en une seule phrase des couleurs, odeurs et dialogues, secouée de mots d'argot, d'expressions crues, d'images quasi insoutenables, qui trouvent ici une beauté poétique et nouvelle.
voir la fiche du livre
6.50 €

LE RESTAURANT DE L'AMOUR RETROUVE

Ogawa Ito

En rentrant du travail, Rinko retrouve son appartement complètement vide. Son petit ami est parti et a tout emporté. Sous le choc, elle perd la parole et décide de retourner dans son village natal. Elle y ouvre un restaurant dont la particularité est de ne servir qu'un couvert par jour, et de concevoir des plats capables d'exaucer le désir le plus profond de chaque client. Premier roman.
voir la fiche du livre
8.00 €

Toutes les nuits du monde Enfance au village du Grand Nord

Chi Zijian

Fillette ou jeune veuve, les femmes qui habitent les deux récits de Chi Zijian ont les pieds dans la terre des campagnes chinoises et les yeux au plus près du ciel. Elles aiment les tours de magie, les histoires de revenants, les nuages qui dansent dans le ciel immense. Elles ont le coeur grand ouvert aux rencontres et savent découvrir le secret des plus humbles, le tendre aubier sous l'écorce. Et quand approche le moment des adieux, à la saison qui s'achève ou aux êtres chers qui disparaissent, elles lèvent les yeux vers les étoiles et accueillent la nuit qui vient.
voir la fiche du livre
7.50 €

OHAN

Uno Chiyo

Uno Chiyo mena dans le Tôkyô des années vingt la vie d'une môga - ces "modern girls" éprises de liberté et de plaisirs -, fréquentant artistes et écrivains de renom qui allaient bientôt saluer sa personnalité et son style littéraire inimitables. Ohan, qu'elle mit plus de dix ans à écrire, est considéré comme son chef-d'oeuvre. C'est la confession d'un bon à rien, d'un homme qui a le diable au corps, prisonnier de ses attachements, hors d'état de choisir entre son amour pour sa femme et sa passion pour une geisha. Un homme au coeur indéchiffrable, qui s'abandonne à ses désirs comme si sa vie n'avait pas plus de consistance qu'un rêve. Et un récit dénué de toute morale, rythmé par les saisons et les signes prémonitoires de la tragédie à venir, où le temps parfois s'arrête pour capturer la beauté d'une femme émergeant de la bruine, la tête et les épaules inondées de pétales de fleurs de cerisier - des femmes douces et volontaires qui, l'espace d'un instant, adoptent la grâce éblouie d'une estampe du monde flottant.
voir la fiche du livre
6.50 €

MAIKO - JOURNAL D-UNE APPRENTI

KOYOSHI DE KYOTO

Koyoshi de Kyoto raconte le long et difficile chemin qu'elle suit avec patience, et enthousiasme, pour devenir geisha. D'abord il faut changer de nom, comme pour une nouvelle naissance. Quitter ses parents, dès la fin du collège, pour aller vivre dans un yakata, une maison du quartier des geishas. Accorder sa parure aux saisons, maîtriser mille aspects du geste et de la posture qui confèrent politesse, douceur et raffinement. Les fêtes rythment la vie du quartier des geishas et les arts, la musique et la danse, sont au coeur de leur existence. Plus qu'une profession, c'est un art de vivre, fondé sur l'attention portée aux moindres détails de l'être.
voir la fiche du livre
16.50 €

JARDIN DE PRINTEMPS

Shibasaki Tomoka

Jardin de printemps, c'est d'abord un livre de photographies, celles d'une maison bleue avec son jardin au coeur de Tokyo, instantanés de la vie d'un couple heureux il y a une vingtaine d'années. Les saisons passent, les locataires aussi. Ils se rencontrent, se croisent. D'un balcon ou sur un chemin, ils sont comme aimantés par cette maison endormie. Dans ce roman amical et rêveur, tout est en léger décalage, au bord de chavirer, seuls les lieux semblent à même de révéler ce qui flotte à la surface de notre coeur. L'immeuble où habite Tarô, promis à la démolition et qui se vide peu à peu, la vieille demeure de style occidental, paradis perdu qui un jour reprend vie, réactive la possibilité du bonheur. Qui n'a jamais rêvé de pénétrer dans une belle maison abandonnée pour en percer le secret ?

voir la fiche du livre
16.50 €

LA DENONCIATION

Bandi

Bandi, qui signifie "Luciole", est le pseudonyme d'un écrivain qui vit en Corée du Nord. Après bien des péripéties, dissimulés dans des livres de propagande communiste, ses manuscrits ont franchi la frontière interdite pour être publiés en Corée du Sud. Mais pas leur auteur. Bandi a choisi de rester, lui qui se veut le porte-parole de ses concitoyens réduits au silence. Ses récits où s'expriment son émotion et sa révolte dévoilent le quotidien de gens ordinaires dans une société où règnent la faim, l'arbitraire, la persécution et le mensonge, mais aussi l'entraide, la solidarité, et l'espoir, chez ceux qui souffrent. Des récits d'une grande humanité, et l'ouvre d'un authentique écrivain.

CELUI QUI REVIENT

HAN KANG

Mai 1980 : une junte militaire a pris le pouvoir en Corée du sud quelques mois plus tôt. Après une spectaculaire manifestation d'opposants à Séoul, la ville de Gwangju se mobilise à son tour. Face à la répression, elle se soulève, portée par le mouvement étudiant et syndical pour la démocratie. La répression menée par l'armée est féroce : les civils, la foule, la jeunesse deviennent des cibles. Dans la ville ensanglantée, un jeune garçon erre à la recherche de ses camarades. Dans une maison d'édition, une jeune femme travaille sur un texte censuré. Dans le présent, des rescapés se souviennent. Et toutes ces âmes tourmentées demandent à trouver la paix. Sur une trame historique encore douloureuse, dans Le style pur et éthéré empreint de bouddhisme qui lui est propre, la romancière Han Kang se positionne face la résurgence d'une certaine idéologie autoritaire et rend hommage aux martyrs de la démocratie coréenne.

UNE HISTOIRE DES SAMOURAIS

CALVET-R

Centrale nous introduit aussi à tous les aspects d'une civilisation de l'honneur, de l'effort de volonté au-delà de la morale : une civilisation du renoncement et de la solitude, où le sacrifice rituel de sa propre vie apparaît comme un aboutissement inéluctable. Chevalier ou simple paysan, soumis à des règles d'éducation très strictes, à un apprentissage codifié de la vie en commun et de la vie amoureuse, le jeune samouraï acquiert son statut définitif à l'âge de treize ans, lors d'une cérémonie d'initiation où il se voit conférer un nom et un sabre. A travers les villes, les châteaux forts et les campagnes d'un Japon pétri de traditions et de croyances, en guerre avec l'Occident comme avec lui- même, c'est le parcours aventureux de ce soldat épris d'idéal que l'on suit ici, et le combat sans cesse recommencé de la caste des guerriers contre les forces oui la condamnent.
voir la fiche du livre
9.90 €