Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Histoire Livre de Poche


HISTOIRE DE LA MILICE

GIOLITTO, PIERRE

La milice française se voulait une chevalerie porteuse de force et de renouveau.Elle devint une phalange maudite. souvent évoquée mais peu étudiée, elle a fini par être considérée comme une sorte de gestapo française au service de l'ennemi. la milice est un témoignage extrême des ravages qu'ont pu exercer sur des hommes d'action, patriotes mais bardés d'oeillères, d'abord un maréchalisme exacerbé et la phobie de la république
voir la fiche du livre
10.00 €

ZOLA JOURNALISTE - ARTICLES ET CHRONIQUES

ZOLA/EMILE

Romanciers ou poètes illustres, ils ont d'abord été d'inlassables journalistes : leurs chroniques et articles, pour la plupart méconnus, offrent un portrait inédit d'eux-mêmes et de leur temps. De ses premiers pas dans la vie littéraire jusqu'à la veille de sa mort en 1902, Zola garda l'oeil et la plume tournés vers les journaux, que ce fût de gré ou de force, par contrainte financière, par intérêt intellectuel ou encore par désir de " vivre tout haut ", comme il se plaisait à le dire. Jeune écrivain ambitieux, il sefit connaître par le journal ; devenu un maître, il usa de sa notoriété pour diffuser dans les périodiques ses idées et ses convictions, littéraires ou politiques. " Il faut simplement avoir les reins assez solides pour se servir de la presse, au lieu qu'elle se serve de vous ", affirmait-il, lucide - car la presse ne fut pas seulement son alliée : au coeur de la bataille naturaliste comme de l'affaire Dreyfus, c'est par elle que lui furent portés les coups les plus sévères. Cette anthologie offre une sélection des plus grands articles de Zola, des " Confidences d'une curieuse " (Le Courrier du monde, 1865), où le jeune journaliste décrit, sous un nom d'emprunt, les fêtes du Tout-Paris impérial, au célébrissime " J'accuse ", en passant par des critiques littéraires et artistiques, des portraits de ses contemporains (les Goncourt, Taine, Emile Littré...), mais aussi des articles sur la presse française, qui est alors en pleine mutation, des chroniques parlementaires - où il parle d'à peu près tout... sauf de l'actualité parlementaire, qui l'ennuie au plus au point ! -, ou encore des articles politiques où, s'improvisant reporter avant l'heure, Zola décrit au quotidien la guerre de 1870 et livre son analyse de la Commune.
voir la fiche du livre
9.10 €

UN BON CRU

MAYLE PETER

L'Anglais Max Skinner a récemment hérité d'un vignoble et se délecte de la vie provençale. Il doit pourtant se rendre à l'évidence : le vin de sa propriété est à peine buvable... Max fait appel à un oenologue pour améliorer son cru, mais l'expert semble avoir des pratiques viticoles et des méthodes de vente quelque peu douteuses... Dans la lignée de ses best-sellers provençaux, Peter Mayle s'attaque avec malice à l'amour inconditionnel que les Français portent à leurs cépages. Peter Mayle vit en Provence. Un bon cru est son neuvième livre et son cinquième roman.
voir la fiche du livre
7.40 €

MAURICIO OU LES ELECTIONS SENTIMENTALES

MENDOZA EDUARDO

Après des années d'absence, Mauricio, dentiste idéaliste et sans caractère, revient vivre à Barcelone. Une rencontre fortuite l'amène à participer à la campagne électorale du parti socialiste et à nouer une relation amoureuse avec deux femmes : Clotilde, féministe, radicale, qui se donne pour ambition de réussir dans le monde pragmatique des affaires et des tribunaux, et Porritos, militante dans un quartier ouvrier, qui n'écoute que ses sentiments et ses convictions. Entre les deux, le coeur de Mauricio balance. En même temps qu'il découvre avec Clotilde les restaurants branchés de Barcelone, fréquente la nouvelle génération fière de sa réussite sociale et esquisse des projets de mariage, il se sent de plus en plus attiré par Porritos dont le destin tragique éveille en lui des sentiments confus et obscurs. Personnage à part entière de ce roman tendu sur le fil subtil d'une histoire sentimentale, la « ville des prodiges » est ici le retable d'une société qui assiste à la fin de ses utopies et à la perte de ses illusions, où quelques uns assument jusqu'au bout leur engagement d'antan et d'autres troquent, avec ou sans états d'âme, un idéal solidaire pour leur désir égoïste de prospérité.
voir la fiche du livre
7.60 €

STALINE LA COUR DU TSAR ROUGE - TOME 2 1941

SEBAG-MONTEFIORE S.

1
voir la fiche du livre
11.50 €

LE VERSAILLES DE LOUIS XIV

DA VINHA MATHIEU

Tout ce que les sujets de Louis XIV ont découvert progressivement du plus magnifique palais d'Europe, devenue résidence royale en 1682. Véritable ville avec son organisation, ses services, des écuries et des cuisines jusqu'aux appartements royaux et au siège du Gouvernement, Versailles est à la fois la vitrine, le symbole et le coeur de l'Etat monarchique. On verra que si les fêtes sont fastueuses, l'hygiène est déplorable, et que les aménagements incessants compliquent beaucoup le fonctionnement de la Cour. Vivre à Versailles est un privilège, mais aussi un parcours du combattant.
voir la fiche du livre
11.00 €

BEETHOVEN

FAUCONNIER BER

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
7.50 €

BERTHE MORISOT - LE SECRET DE LA FEMME EN NOIR

BONA-D

Dominique Bona Berthe Morisot Cette jeune femme en noir, au bouquet de violettes, aux yeux profonds, que peint Manet dans les années 1870, c'est Berthe Morisot. Elle garde sur son visage altier comme un secret. Un modèle parmi d'autres ? Non : la seule femme du groupe des Impressionnistes. Berthe Morisot, née dans la province française en 1841, fille de préfet, peint et expose parmi ce clan d'hommes, ceux qui sont encore des réprouvés sans public, des réfractaires à l'art officiel : Manet, Degas, Monet, Renoir. Ardente mais ténébreuse, douce mais passionnée, aimant la vie de famille mais modèle et amie - et qui sait ? peut-être davantage - d'Edouard Manet dont elle épouse le frère : il y a une énigme dans les silences et les ombres de Berthe Morisot.Dominique Bona, puisant aux archives inédites, fait tournoyer la fresque de l'Impressionnisme : de Giverny aux plages normandes, de Mallarmé rédigeant des billets doux pour Méry Laurent ou Nina de Callias aux lavandières qui posent pour Renoir, de la sanglante Commune de Paris au règne de la bourgeoisie corsetée, des salles du Louvre aux ateliers de la bohèmeDominique Bona peint ici le portrait subtil d'une artiste qui inventa sa liberté.
voir la fiche du livre
7.30 €