Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Essai


ESTHETIQUE TOME 1

HEGEL FRIEDRICH

Hegel Esthétique * De la poésie mahométane à la technique de Giotto, de la signification de la symbolique hindoue aux interprétations de Schiller, le texte est impérial. [...] Cette Esthétique est, sans doute, la première oeuvre, dans l'histoire de la culture occidentale, à conjoindre une réflexion sur l'activité artistique dans sa relation avec l'oeuvre historique de l'homme en général, une définition du concept de beauté dans ses manifestations diverses et une histoire générale de l'Art. [...] Jamais on n'était allé aussi profond dans la compréhension que les diverses sociétés se sont donnée de leurs productions artistiques. De cette profondeur, Elie Faure et André Malraux sont la progéniture.François ChâteletPrononcé par Hegel (1770-1831) durant ses années berlinoises, entre 1818 et 1829, le cours d'esthétique s'est imposé comme une entreprise sans équivalent, que tout artiste ou tout philosophe doit lire pour comprendre ce qu'il en est du processus, mais aussi de l'histoire de la création et de l'art en général. Prenant appui sur la réflexion kantienne de la Critique du jugement, Hegel la dépasse sur deux points au moins. D'une part, il montre que l'unité qui se réalise dans l'art entre la liberté et la nécessité, entre l'universel et le particulier, entre le rationnel et le sensible, ne se rencontre pas seulement dans l'esprit du créateur de l'oeuvre d'art ou dans l'esprit de celui qui la contemple : cette unité se trouve aussi dans la réalité objective. De l'autre, en établissant que la fusion de l'idée et de son extériorisation sensible, à l'intérieur d'une libre totalité, ne peut s'accomplir que selon un mode historique, Hegel met en évidence l'idée que l'esthétique est indissolublement liée à l'histoireEdition complète et illustrée. Traduction revue et augmentée, commentaires et notes par Benoît Timmermans et Paolo Zaccaria.
voir la fiche du livre
9.20 €

MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE

MARX-K+ENGELS-F

Marx et Engels Manifeste du Parti communiste Marx et Engels avaient respectivement trente et vingt-huit ans lorsque fut publié, en 1848, leur manifeste : ces jeunes intellectuels allemands bouleversent alors le monde du travail qui prend conscience de lui-même. La lutte des classes est considérée comme le moteur de l'histoire et du progrès de l'humanité. L'objectif communiste sera la destruction de l'ordre bourgeois, de son État et du système de production fondé sur le profit. « La bourgeoisie, répétait Marx, se souviendra longtemps de mes furoncles. » Que signifient aujourd'hui ces écrits ? Sont-ils l'âme d'une revendication révolutionnaire riche d'espoir pour l'humanité ou le credo d'une entreprise de domination de millions d'hommes ? Comment la théorie révolutionnaire est-elle devenue un mouvement d'asservissement politique ? Marx affirmait qu'il n'était pas marxiste. On l'a divinisé, lui qui avait « de la haine pour tous les dieux ». Toute l'histoire de notre temps dépend de ce manifeste.
voir la fiche du livre
3.40 €

ET ON TUERA TOUS LES AFFREUX

VIAN-B

Et on tuera tous les affreux Rock Bailey, dix-neuf ans et demi, vit à Los Angeles. Il s'est fixé pour but de conserver sa virginité jusqu'à l'âge de vingt ans. Mais un soir, au Zooty Slammer, une boîte de nuit, il est drogué, enlevé et enfermé nu dans une chambre avec une jeune femme déterminée à lui faire oublier sa résolution. Rock résiste, et des hommes lui administrent alors des chocs électriques. Quand il reprend ses esprits, il est, avec toutes ses affaires, au bord d'une route. De retour au Slammer, un cadavre est découvert dans la cabine téléphonique. Rock et son ami Gary décident de mener l'enquête. À la clef, la clinique où le diabolique Dr Schutz sélectionne des reproducteurs humains et bricole des embryons. Publié en 1948 sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, ce roman policier, mené à un train d'enfer, tour à tour drôle et angoissant, est une oeuvre originale et parodique à la tonalité prémonitoire dans son traitement du culte de la beauté physique et de la manipulation génétique.
voir la fiche du livre
6.10 €

POLYEUCTE

CORNEILLE, PIERRE

Polyeucte vivait en l'année 250, sous l'empereur décius.Il était arménien, ami de néarque, et gendre de félix, qui avait la commission de l'empereur pour faire exécuter ses édits contre les chrétiens. cet ami l'ayant résolu à se faire chrétien, il déchira ces édits qu'on publiait, arracha les idoles des mains de ceux qui les portaient sur les autels pour les adorer, les brisa contre terre, résista aux larmes de sa femme pauline, que félix employa auprès de lui pour le ramener à leur culte, et perdit la vie par l'ordre de son beau-père, sans autre baptême que celui de son sangVoilà ce que m'a prêté l'histoire
voir la fiche du livre
5.00 €

SILAS MARNER - LE TISSERAND DE RAVELOE

ELIOT, GEORGE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
8.60 €

VICTOIRES ET DEBOIRES T.3 - HISTOIRE ECONOMIQUE ET SOCIALE DU MONDE DU XVIE SIECLE A NOS JOURS

BAIROCH, PAUL

Fruit de plus de vingt ans de recherche et d'enseignement à l'université de genève, cette histoire économique et sociale restitue, dans la diversité du temps et de l'espace, l'internationalisation du monde.Le tome premier, après un prologue consacré à l'entre-deux révolutions (de la révolution néolithique de l'agriculture et de la ville aux prémices de la révolution industrielle), traite des sociétés industrielles occidentales et de la révolution industrielle (1500-1850). le tome deuxième est consacré aux pays développés au xixe siècle (1815-1914) et aux tiers-mondes face aux pays industrialisés (1492-1913)Le tome troisième traite du xxe siècle chez les nantis et dans le tiers-monde.Un index général et plus d'une centaine de tableaux et graphiques font de cet ouvrage inédit tant un panorama du monde contemporain sans équivalent qu'un véritable instrument de travail et de réflexion.
voir la fiche du livre
14.60 €

VICTOIRES ET DEBOIRES T.2 - HISTOIRE ECONOMIQUE ET SOCIALE DU MONDE DU XVIE SIECLE A NOS JOURS

BAIROCH, PAUL

Fruit de plus de vingt ans de recherche et d'enseignement à l'université de genève, cette histoire économique et sociale restitue, dans la diversité du temps et de l'espace, l'internationalisation du monde.Le tome premier, après un prologue consacré à l'entre-deux révolutions (de la révolution néolithique de l'agriculture et de la ville aux prémices de la révolution industrielle), traite des sociétés industrielles occidentales et de la révolution industrielle (1500-1850). le tome deuxième est consacré aux pays développés au xixè siècle (1815-1914) et aux tiers-mondes face aux pays industrialisés (1492-1913)Le tome troisième traite du xxè siècle chez les nantis et dans le tiers-monde. un index général et plus d'une centaine de tableaux et graphiques font de cet ouvrage inédit tant un panorama du monde contemporain sans équivalent qu'un véritable instrument de travail et de réflexion.
voir la fiche du livre
14.60 €

VICTOIRES ET DEBOIRES T.1 - HISTOIRE ECONOMIQUE ET SOCIALE DU MONDE DU XVI SIECLE A NOS JOURS

BAIROCH, PAUL

Fruit de plus de vingt ans de recherche et d'enseignement à l'université de genève, cette histoire économique et sociale restitue, dans la diversité du temps et de l'espace, l'internationalisation du monde.Le tome premier, après un prologue consacré à l'entre-deux révolutions (de la révolution néolithique de l'agriculture et de la ville aux prémices de la révolution industrielle), traite des sociétés industrielles occidentales et de la révolution industrielle (1500-1850). le tome deuxième est consacré aux pays développés au xixe siècle (1815-1914) et aux tiers-mondes face aux pays industrialisés (1492-1913)Le tome troisième traite du xxe siècle chez les nantis et dans le tiers-monde.Un index général et plus d'une centaine de tableaux et graphiques font de cet ouvrage inédit tant un panorama du monde contemporain sans équivalent qu'un véritable instrument de travail et de réflexion.
voir la fiche du livre
12.30 €

BAUDELAIRE

SARTRE, JEAN-PAUL

L'intervention du philosophe s'avère, ici, distincte autant de celle du critique que de celle du psychologue (médecin ou non-médecin) comme du sociologue.Car il ne s'agira pour lui, ni de peser au trébuchet la poésie baudelairienne (portant sur elle un jugement de valeur ou s'appliquant à en offrir une clé), ni d'analyser, comme on ferait d'un phénomène du monde physique, la personne du poète des fleurs du mal. tenter, bien au contraire, de revivre par l'intérieur au lieu de n'en considérer que les dehors (c'est-à-dire : soi-même l'examinant du dehors) ce que fut l'expérience de baudelaire, prototype quasi légendaire du poète maudit ...