Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Essai


PRENDRE LA ROUTE - UNE PHILOSOPHIE DE LA CONDUITE

CRAWFORD, MATTHEW B.

Y a-t-il un rapport entre l'amour de la mécanique et l'esprit civique ? Entre le plaisir du risque calculé au volant et les ressorts profonds de notre humanité ? Après avoir chanté dans Éloge du carburateur les beautés de la moto, notre philosophe-mécanicien se penche sur l'avenir de la conduite automobile, les secrets du tuning ou de la glisse sous accélération et les mystères du couplage cognitif et sensorimoteur entre le cerveau, le corps humain et les humeurs subtiles de l'arbre à cames et du moteur à combustion interne.Mêlant les péripéties autobiographiques cocasses de son interminable bricolage d'une VW Coccinelle de 1975 et les réflexions de la philosophie analytique sur la morale des accidents de circulation, passant de l'exploration des sous-cultures automobiles les plus baroques - courses hors-piste dans le désert et derbys de démolition - à l'étude du pilotage de minivoitures par des rats de laboratoire, il offre un plaidoyer en faveur des plaisirs libertaires et des vertus citoyennes de l'art de conduireL'histoire technologique, économique et sociale de l'automobile débouche aujourd'hui sur une disjonction de plus en plus grande entre l'être humain et ses prothèses mécaniques. À l'horizon des voitures sans chauffeur et de l'automatisation généralisée, l'auteur dénonce une dystopie régressive qui risque de se traduire par une atrophie de nos facultés créatives et une érosion de notre économie de l'attention. Au nom du « toujours plus de sécurité », la déqualification progressive des conducteurs expose en fait les usagers de l'automobile à de nouveaux dangers tout en les dépossédant d'un ensemble d'aptitudes et de responsabilités cruciales. Le choix entre conduire et être conduit, faire et se laisser faire, est aussi en dernière analyse un choix entre autogouvernement républicain et aliénation bureaucratique.
voir la fiche du livre
23.00 €

LE COLONEL CHABERT

DE BALZAC HONORE

De recouvrer rang et fortune ? Et son épouse, comment accueillera-t-elle ce premier mari revenu d'outre-tombe ? Balzac nous entraîne dans une palpitante aventure réaliste où les plus féroces combats ne sont pas forcément ceux livrés sur les champs de bataille...
voir la fiche du livre
2.95 €

DIALOGUES SUR LA RELIGION NATURELLE

HUME (1711-1776), DA

Dans Folioplus philosophie, le texte philosophique, associé à une oeuvre d'art qui l'éclaire et le questionne, est suivi d'un dossier organisé en six points : . Les mots du texte : Dieu, expérience, sceptique . L'oeuvre dans l'histoire des idées : Le dernier mot d'une discussion sans fin . La figure du philosophe : Un honnête homme mène l'enquête en philosophie . Trois questions posées au texte : À quoi ressemble le monde ? Que vaut une preuve a priori ? Peut-on être sceptique ? . Groupement de textes : La bonté divine : dogme ou hypothèse improbable ? . Prolongements
voir la fiche du livre
6.90 €

JE SUIS LE DERNIER JUIF - TREBLINKA (1942-1943)

RAJCHMAN-C

Octobre 1942. Chil Rajchman a 28 ans quand il est déporté à Treblinka. Il échappe à la chambre à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres ou « dentiste ». Le 2 août 1943, il participe au soulèvement du camp et s'évade. Après plusieurs semaines d'errance, le jeune homme se cache chez un ami près de Varsovie. Dans un carnet, il raconte ses dix mois en enfer. À la Libération, il est l'un des 57 survivants parmi les 750 000 Juifs de Treblinka. Aucun camp n'avait été aussi loin dans la rationalisation de l'extermination de masse. Ce texte, publié pour la première fois, est unique. Écrit dans l'urgence, avant même la victoire sur les nazis, il s'inscrit parmi les plus grands.
voir la fiche du livre
6.20 €

COMMENT PENSER CHAT

JOHNSON-BENNETT-P

Comment savoir qu'un chat vous envoie des signaux, comment les interpréter et comment lui répondre ? comment éviter les ravages auxquels il se livre dans l'appartement ? quelle alimentation lui donner ? un chat peut-il être jaloux, et comment cela se manifeste-t-il ? peut-on dresser son chat ? quelle attitude adopter lorsqu'une chatte attend des petits ? comment savoir si son chat est malade et quels sont les premiers soins à lui donner ? du choix du bac à litière à celui d'un bon vétérinaire, pam johnson-bennett, spécialiste du comportement félin et auteur de plusieurs best-sellers sur les chats, présente ici un guide complet, clair et accessible pour élever un chat équilibré.
voir la fiche du livre
9.65 €

BIBLIOCOLLEGE - CONTES CRUELS, VILLIERS DE L'ISLE ADAM

VILLIERS DE L'ISLE+P

Une collection de textes classiques plaisante et claire, spécialement conçue pour les collégiens ! Recommandée par les enseignants.Axée sur le plaisir de lire, cette collection permet à tous de découvrir les oeuvres classiques dans tous les genres littéraires : théâtre, roman, nouvelle, policier, récit de voyage... Bibliocollège propose le texte intégral ou de larges extraits, des questionnaires au fil du texte et un appareil pédagogique sur l'oeuvre et son auteur.

ANDROMAQUE, DE JEAN RACINE

COUPRIE A.

Le résumé de la pièce L'étude des problématiques essentielles Sources et originalité de l'oeuvre La passion amoureuse La place de la politique dans Andromaque Le registre tragique...
voir la fiche du livre
4.60 €

CYNISMES

ONFRAY M

Michel Onfray Cynismes Les Cyniques ? C'étaient, au ive siècle avant l'ère chrétienne, des individus qui se réclamaient du chien, portaient barbe, besace et bâton, copulaient en public, faisaient du poisson masturbateur un modèle éthique et pratiquaient le jeu de mots en guise de méthodologie : là où d'aucuns font référence aux idées et aux théories absconses, ils opposaient le geste, l'humour et l'ironie. Leurs noms : Antisthène, Diogène, Cratès ou Hipparchia. Evincés des manuels, desservis dans le langage par une étrange perversion du mot qui les caractérise, ils retrouvent ici droit de cité et donnent la preuve de leur formidable actualité.
voir la fiche du livre
6.70 €

ESTHETIQUE TOME 2

HEGEL G

Hegel Esthétique * * De la poésie mahométane à la technique de Giotto, de la signification de la symbolique hindoue aux interprétations de Schiller, le texte est impérial. [...] Cette Esthétique est, sans doute, la première oeuvre, dans l'histoire de la culture occidentale, à conjoindre une réflexion sur l'activité artistique dans sa relation avec l'oeuvre historique de l'homme en général, une définition du concept de beauté dans ses manifestations diverses et une histoire générale de l'art. [...] Jamais on n'était allé aussi profond dans la compréhension que les diverses sociétés se sont donnée de leurs productions artistiques. De cette profondeur, Elie Faure et André Malraux sont la progéniture.François ChâteletPrononcé par Hegel (1770-1831) durant ses années berlinoises, entre 1818 et 1829, le cours d'esthétique s'est imposé comme une entreprise sans équivalent, que tout artiste ou tout philosophe doit lire pour comprendre ce qu'il en est du processus, mais aussi de l'histoire de la création et de l'art en général. Prenant appui sur la réflexion kantienne de la Critique du jugement, Hegel la dépasse sur deux points au moins. D'une part, il montre que l'unité qui se réalise dans l'art entre la liberté et la nécessité, entre l'universel et le particulier, entre le rationnel et le sensible, ne se rencontre pas seulement dans l'esprit du créateur de l'oeuvre d'art ou dans l'esprit de celui qui la contemple : cette unité se trouve aussi dans la réalité objective. De l'autre, en établissant que la fusion de l'idée et de son extériorisation sensible, à l'intérieur d'une libre totalité, ne peut s'accomplir que selon un mode historique, Hegel met en évidence que l'esthétique est indissolublement liée à l'histoireTraduction revue et augmentée, commentaires et notes par Benoît Timmermans et Paolo Zaccaria.
voir la fiche du livre
11.70 €