Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Essai


PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE DU DROIT - AVEC LES ADDITIONS D'EDUARD GANS

HEGEL, GEORG WILHELM FRIEDRICH

Cette édition des Principes de la philosophie du droit, fondée sur un établissement critique du texte original, est la plus complète à ce jour : elle propose, dans une traduction nouvelle, ce texte majeur de la philosophie juridique et politique moderne publié en 1820. Sont en outre offertes au lecteur les traductions des annotations manuscrites portées par Hegel sur son exemplaire personnel, des extraits des cours prononcés durant les années où il rédigeait son ouvrage et de son dernier cours fait la veille de sa mort, ainsi que les précieuses «Additions» rédigées par Eduard Gans à partir de cahiers d'étudiants ayant assisté aux cours de Hegel.
voir la fiche du livre
18.00 €

LA PSYCHANALYSE DES ENFANTS (4E EDITION)

KLEIN, MELANIE

«Sur une table basse, dans la pièce qui sert à mes analyses, se trouvent une quantité de petits jouets en bois, très simples : bonshommes et bonnes femmes, charrettes, voitures, autos, trains, animaux, cubes et maisons, ainsi que du papier, des crayons et des ciseaux. Même un enfant généralement inhibé au jeu touchera à ces jouets ou leur accordera tout au moins un regard furtif. Par sa manière de s'en servir ou de les écarter, par toute son attitude à leur égard, il me donnera un premier aperçu de sa vie complexuelle.»
voir la fiche du livre
14.50 €

INTRODUCTION A LA METAPHYSIQUE

Bergson Henri

«Si l'on compare entre elles les définitions de la métaphysique et les conceptions de l'absolu, on s'aperçoit que les philosophes s'accordent, en dépit de leurs divergences apparentes, à distinguer deux manières profondément différentes de connaître une chose. La première implique qu'on tourne autour de cette chose ; la seconde, qu'on entre en elle. La première dépend du point de vue où l'on se place et des symboles par lesquels on s'exprime. La seconde ne se prend d'aucun point de vue et ne s'appuie sur aucun symbole. De la première connaissance on dira qu'elle s'arrête au relatif ; de la seconde, là où elle est possible, qu'elle atteint l'absolu.»
voir la fiche du livre
11.50 €

L'AME ET LE CORPS (2E EDITION)

Bergson Henri

«Essaierons-nous alors de formuler la relation de l'activité mentale à l'activité cérébrale, telle qu'elle apparaîtrait si l'on écartait toute idée préconçue pour ne tenir compte que des faits connus ? [...] Celui qui pourrait regarder à l'intérieur d'un cerveau en pleine activité, suivre le va-et-vient des atomes et interpréter tout ce qu'ils font, celui-là saurait sans doute quelque chose de ce qui se passe dans l'esprit, mais il n'en saurait que peu de chose. Il en connaîtrait tout juste ce qui est exprimable en gestes, attitudes et mouvements du corps, ce que l'état d'âme contient d'action en voie d'accomplissement, ou simplement naissante : le reste lui échapperait.»
voir la fiche du livre
9.50 €

PARADOXE SUR LE COMEDIEN

DIDEROT DENIS

Chronologie, notes et bibliographie par Sabine Chaouche Présentation ¤ Genèse et publication du Paradoxe sur le comédien ¤ Le retour aux sources de l'art : une esthétique classique ¤ Diderot contre le règne du naturel Paradoxe sur le comédien Qu'est-ce qui fait le grand acteur ? À cette question, Diderot répond en bravant l'opinion de son temps. Le comédien n'a pas à ressentir les passions qu'il exprime ; c'est par l'étude des grands modèles, la connaissance du coeur humain et un travail assidu qu'il parvient à incarner ses différents rôles. Cette thèse de Diderot est-elle si novatrice ? Pour en mesurer la portée, il faut la replacer dans la suite des théories sur l'art du comédien élaborées avant lui. Dossier : le jeu du comédien au XVIIIe siècle 1. La théorie de la distanciation : un simple paradoxe ? 2. La déclamation remise en question 3. Le « caractère » joué 4. La mise en espace d'une pièce : portrait ou tableau ? 5. Une hégémonie de l'acteur ?
voir la fiche du livre
7.00 €

PHILOSOPHIE - T1381 - NATURE, CULTURE ET SOCIETE - LES STRUCTURES ELEMENTAIRES DE LA PARENTE, CHAPIT

Lévi-Strauss Claude

Edition de deux chapitres d'un essai d'ethnologie sur l'interdit que représente l'inceste et plus largement sur les états de nature et de culture, complétée par un dossier pédagogique.
voir la fiche du livre
4.80 €

LE BANQUET

Platon

Ils sont allongés sur des lits et parlent de l’Amour et de la Beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau. A ces hommes vivant en un temps et un lieu où l’éducation des garçons est indissociable de la sexualité qui règle les rapports du maître et du disciple, une étrangère, Diotime, oppose un modèle féminin de la procréation du savoir. A travers elle, Socrate dessine les étapes de l’apprentissage du philosophe capable de se détacher du monde sensible pour devenir «l’amant» par excellence qui guide l’«aimé» dans sa quête du Vrai et du Beau. Par-delà les interprétations prudentes du Banquet que nous a léguées la tradition philosophique, cette traduction invite à une lecture renouvelée du dialogue un Banquet parfois extravagant, à l’image de son objet, d’une richesse stylistique exubérante, souvent cru dans son langage, foisonnant enfin dans sa recherche du bonheur véritable.
voir la fiche du livre
2.90 €

TOTEM ET TABOU

FREUD SIGMUND

Un jour, les frères... A l'origine du lien social, ce jour-là : les frères se coalisent pour mettre fin à la tyrannie du père de la horde primitive, un chef qui détient tous les pouvoirs et se réserve la jouissance des femelles - ils le dévorent et chacun d'eux, par ce festin cannibalique, s'approprie une partie de sa puissance. Une alliance entre semblables, un crime collectif, une grande fête, tel serait notre commencement, tel serait le fondement de la société humaine. Au commencement était l'acte. Et quel acte ! Après quoi s'instaure la culpabilité face au père mort, avec son corollaire : la vénération du totem ou du dieu. Après quoi prédomine l'horreur, le tabou, de l'inceste - l'horreur, pas seulement l'interdit -, avec sa conséquence, l'exogamie. Un mythe, cette thèse scandaleuse que Freud, après une longue enquête menée avec passion à travers la littérature ethnologique de l'époque (Frazer entre, beaucoup d'autres), énonce dans le dernier des quatre essais de Totem et tabou ? Un mythe, un roman des origines ou bien la révélation, difficile à admettre, au point d'être refoulée, que toute société repose sur un crime commis en commun et ne se maintient dans sa cohésion que par lui ? Cette traduction, remarquablement précise et annotée, est précédée d'une importante préface de François Gantheret qui Montre comment Totem et tabou fut pour son auteur lui-même, à bien des égards, un acte. Loin d'être, comme on l'a soutenu, une application médicale de la psychanalyse à l'anthropologie , il constitue un moment décisif dans l'auto-analyse de Freud et l'histoire du mouvement. Notre édition comporte aussi la brève et très personnelle préface rédigée par Freud à l'occasion de la traduction de son livre en hébreu. L'auteur, y lit-on, qui est totalement détaché de la religion de ses pères, n'a pourtant jamais renié l'appartenance à son peuple.
voir la fiche du livre
7.65 €

ESSAIS DE PSYCHANALYSE

FREUD S

Sous le titre Essais de psychanalyse sont regroupés quatre textes de Freud d'une importance centrale dans son oeuvre : « Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort »» (1915), « Au-delà du principe de plaisir » (1920), « Psychologie des foules et analyse du Moi » (1921), « Le Moi et le Ça » (1923). Cet ensemble permet de pénétrer au coeur même de la théorie psychanalytique des organisations sociales et d'appréhender les principes de la « seconde topique » freudienne (moi, ça, surmoi).On y retrouve la réinterprétation de la civilisation engagée par Freud dans Totem et Tabou et les concepts fondamentaux de la nouvelle métapsychologie.
voir la fiche du livre
9.95 €