Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Pochoteque Pochoteque


SOUVENIRS D-UN PAS GRAND-CHOSE

BUKOWSKI CHARLES

Souvenirs d'un pas grand-chose Bukowski n'a rien oublié : ni la violence, ni la douleur des premières années de sa vie. Il parle vrai et dur. Les coups reçus et donnés, les désespoirs d'un jeune homme laid qui n'a jamais la bonne « attitude », les mesquineries des petits débrouillards, la bouteille, la guerre qui se prépare et n'engloutira pas indistinctement tout le monde, tout cela est dit sans détour. Le constat est effrayant, mais drôle : on sait rire aussi, que diable ! La machine à durer en verra bien d'autres, c'est évident. Les outrances, ici, ne sont, après tout, que celles de la vie elle-même. Et puis l'émerveillement n'est jamais loin, même derrière le souvenir de jeunesse le plus cruel. Chez Bukowski, le coeur est tendre, mais bien accroché. « Hank » a le chic pour tenir son public en haleine. Le « pas grand-chose » tient la route. R.S., Le Monde.
voir la fiche du livre
7.90 €

NOUVEAUX CONTES DE LA FOLIE OR

BUKOWSKI CHARLES

Nouveaux contes de la folie ordinaire « À quoi bon des poètes dans un temps de détresse ? » demandait Hölderlin. La réponse est dans Bukowski, dans une prose qui est l'une des plus dénonciatrices-accusatrices de ce temps. Et sans aucune issue proposée : le constat d'enfer nu, organique, brutal. Les « caprices » de Goya, en pleines phrases. J'ai lu quelque part que Bukowski était « rabelaisien ». Mais non, il s'agit de quelque chose de beaucoup plus noir, de beaucoup plus simple et lisible, d'une inspiration beaucoup plus « théologique » sous un air d'anarchisme absolu. La civilisation, ou ce qui en reste, n'est pas du tout en train de « renaître » mais de se tasser, de se décomposer, de se décharger, et Bukowski n'a pas d'autre choix que de lui répondre du tac au tac avec le maximum de violence, à bout portant. Philippe Sollers, Nouvel Observateur. Par-delà le cauchemar de l'histoire existe la perfection de l'amour. L'orgasme et la folie sont la nouvelle frontière des libérateurs de l'amour où Bukowski monte la garde. Jacques Cabau, Le Point.
voir la fiche du livre
6.90 €

A L-OUEST RIEN DE NOUVEAU

REMARQUE ERICH MARIA

«Quand nous partons, nous ne sommes que de vulgaires soldats, maussades ou de bonne humeur et, quand nous arrivons dans la zone où commence le front, nous sommes devenus des hommes-bêtes...» Témoignage d'un jeune soldat allemand de la guerre de 1914-1918, À l'ouest rien de nouveau, roman pacifiste, réaliste et bouleversant, connut, dès sa parution en 1928, un succès mondial retentissant qui ne s'est jamais démenti depuis. Il reste l'un des ouvrages les plus forts dans la dénonciation de la monstruosité de la guerre.
voir la fiche du livre
6.10 €

LES FRUITS DU CONGO

VIALATTE A

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
12.90 €

L-AMI RETROUVE

UHLMAN FRED

Agé de seize ans, Hans Schwarz, fils unique d'un médecin juif, fréquente le lycée le plus renommé de Stuttgart. Il est encore seul et sans ami véritable lorsque l'arrivée dans sa classe d'un garçon d'une famille protestante d'illustre ascendance lui permet de réaliser son exigeant idéal de l'amitié, tel que le lui fait concevoir l'exaltation romantique qui est souvent le propre de l'adolescence. C'est en 1932 qu'a lieu cette rencontre, qui sera de courte durée, les troubles déclenchés par la venue de Hitler ayant fini par gagner la paisible ville de Stuttgart. Les parents de Hans, qui soupçonnent les vexations que subit le jeune homme au lycée, décident de l'envoyer en Amérique, où il fera sa carrière et s'efforcera de rayer de sa vie et d'oublier l'enfer de son passé. Ce passé qui se rappellera un jour à lui de façon tragique.
voir la fiche du livre
6.80 €

LE PREMIER HOMME

CAMUS ALBERT

Le premier homme « En somme, je vais parler de ceux que j'aimais », écrit Albert Camus dans une note pour Le premier homme. Le projet de ce roman auquel il travaillait au moment de sa mort était ambitieux. Il avait dit un jour que les écrivains « gardent l'espoir de retrouver les secrets d'un art universel qui, à force d'humilité et de maîtrise, ressusciterait enfin les personnages dans leur chair et dans leur durée ». Il avait jeté les bases de ce qui serait le récit de l'enfance de son « premier homme ». Cette rédaction initiale a un caractère autobiographique qui aurait sûrement disparu dans la version définitive du roman. Mais c'est justement ce côté autobiographique qui est précieux aujourd'hui. Après avoir lu ces pages, on voit apparaître les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement. Pourquoi, toute sa vie, il aura voulu parler au nom de ceux à qui la parole est refusée.
voir la fiche du livre
7.90 €

CONTES

PERRAULT CHARLES

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
4.40 €

LA VERITE SUR LORIN JONES

LURIE A

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
9.65 €

N.136 LA DAME DE PIQUE

POUCHKINE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
3.60 €