Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Encyclopedie


L'AGE D'OR CAPETIEN (1180-1328) VERSION COMPACTE

Cassard Jean-Christophe

Ce récit, reprenant les grands thèmes et les chronologies (démographie, production, culture...), met en lumière les sources historiques et les débats sur cette période. Les annexes reprennent la bibliographie par chapitre, les sources des textes, des cartes, des graphiques, etc.
voir la fiche du livre
29.00 €

LE TEMPS DE LA GUERRE DE CENT ANS 1328-1453 VERSION COMPACTE

Bove Boris

Description des circonstances de ces guerres dans un contexte général : une forte croissance de l'Etat aux XIVe et XVe siècles, une crise économique d'origine agraire et une crise démographique avec la réapparition de la peste après sept siècles d'absence.
voir la fiche du livre
25.00 €

RENAISSANCES (1453-1559)(LES)

Hamon Philippe

Un découpage peu courant de cette période de l'histoire de France visant à montrer que le clivage Moyen Age et Renaissance est arbitraire. Pour l'auteur, c'est la fin de la guerre de Cent Ans et les grandes crises socio-économiques du XVe siècle qui amorcent la Renaissance. Il met en évidence les mutations profondes qui se font jour alors.
voir la fiche du livre
25.00 €

LES GUERRES DE RELIGION (1559-1629) VERSION COMPACTE

Le Roux Nicolas

Une présentation de cette période dramatique pour le royaume de France : exactions, batailles, massacres de la Saint-Barthélemy. Retour sur cette opposition entre catholiques et protestants, qui a favorisé le renforcement de la figure royale, dépassant les questions confessionnelles avec l'arrivée d'Henri IV au pouvoir.
voir la fiche du livre
25.00 €

ROIS ABSOLUS (1630-1715)(LES)

Drévillon Hervé

Cette étude montre comment la guerre, pratiquement continue des années 1630 aux années 1710, a légitimé l'emploi de moyens exceptionnels qui ont modifié les structures et le fonctionnement même de la monarchie. La fin du XVIIe siècle a vu la naissance d'un pouvoir administratif à la fois civil et militaire, qui inaugure la tradition française des hauts fonctionnaires.
voir la fiche du livre
25.00 €

LA FRANCE DES LUMIERES (1715-1789) VERSION COMPACTE

Beaurepaire Pierre-Yves

Ce document retrace l'histoire de la France du XVIIIe siècle, évoquant la démographie, les institutions, la culture. Il décrit également quelques sources historiques et les débats engendrés par cette période.
voir la fiche du livre
29.00 €

TALLEYRAND LE PRINCE IMMOBILE

Waresquiel Emmanuel de

Son ironie distante, sa subtilité et sa science de l'époque n'auraient pas suffi à Emmanuel de Waresquiel pour écrire cet étonnant portrait de Talleyrand s'il n'avait aussi dépouillé d'innombrables cartons d'archives qui lui ont livré des centaines d'informations inédites et d'éclairages nouveaux. Avec ses intuitions et son sens de la formule, par touches successives, il dresse du personnage le plus complexe et le plus ambigu de notre histoire, un portrait profondément humain, entièrement nouveau, cohérent et intelligible. Il fait revivre une figure d'une intelligence et d'une énergie exceptionnelles qui s'est montrée à la hauteur des secousses terribles auxquelles l'Europe a été soumise il y a deux siècles.
voir la fiche du livre
12.90 €

REQUIEM POUR UN EMPIRE DEFUNT

Fejtö François

François Fejtö analyse et raconte la chute de l'Autriche-Hongrie dont la disparition en 1918 a, selon lui, entraîné l'Europe centrale dans la longue nuit des totalitarismes. Pour ce faire, il dresse un constat à rebours des idées reçues de la «double monarchie», pointant du doigt le désir des Alliés de trouver un bouc émissaire à l'hécatombe de 1914-1918 et un républicanisme austrophobe, notamment des exilés tchèques. Cette grande leçon d'histoire, qui se lit comme un roman, est préfacée par Maurizio Serra, diplomate et écrivain.
voir la fiche du livre
11.00 €

LA CAPTIVITE ET LA MORT DE MARIE-ANTOINETTE

Lenotre G.

Napoléon déclara : « La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide ». Haï alors que Louis XVI était plutôt méprisé, "l'Autrichienne" avait fini par focalisé sur sa personne la "haine des jacobins" lui reprochant pêle-mêle d'avoir ruiné et trahi la France, favorisé sa coterie (Madame de Lamballe et les Polignac) et enfin mené une vie de débauche oisive. Autant dire que l'éxécution de Louis XVI annoncait la sienne, étant réclamée en particulier par Robespierre. Conduite à la conciergerie, elle fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tinville. L'accusateur public s'y conduisit avec une perfidie à la hauteur de son fanatisme, n'hésitant pas, avec son complice Hébert, à accuser la reine d'actes pédophiles. Également accusée d'entente avec les puissances étrangères, elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le même jour à midi. Menée au lieu de son supplice mains entravées sur une charrette, elle subit avec dignité les sarcasmes et les insultes lancés par la foule massée sur son passage. C'est avec courage qu'elle monta à l'échafaud. Ce sont ces terribles journées de désespoir, que la république française portera à jamais comme une marque d'indignité nationale, que relate avec minutie G. Lenotre dans ce livre qui fourmille de détails passionnants.
voir la fiche du livre
10.00 €