Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Livre sur le Cinéma


HISTOIRES D'EMMANUELLE

Cet ouvrage richement illustré retrace l'histoire de ce succès populaire aussi spectaculaire qu'inattendu, s'attachant à comprendre comment un réalisateur de pub transforma un roman érotique vendu sous le manteau en un long-métrage à neuf millions d'entrées. Réalisé en Thaïlande avec le budget d'une réclame, tourné à l'aveugle par un jeune photographe, joué par un mannequin hollandais parlant à peine le français et des acteurs presque inconnus, ce film culte connaîtra plus de vingt-cinq déclinaisons au cinéma et à la télévision, restera plus de dix ans en salle sur les Champs-Élysées, faisant de Sylvia Kristel une icône sexuelle pour plusieurs générations d'hommes et de femmes.
voir la fiche du livre
27.00 €

SOUS LA CASQUETTE DE MICHEL AUDIARD - LES SECRETS DE SES GRANDES REPLIQUES

LOMBARD, PHILIPPE

« Dialoguiste, c'est le seul boulot du cinéma qui ne s'apprenne pas », disait Michel Audiard.Que faut-il, alors, pour exercer ce métier ? Du talent, à n'en pas douter. Une bonne oreille, également, une capacité à écouter ce qui se dit autour de soi et à s'emparer de l'air du tempsLes dialogues du « P'tit cycliste » (comme l'appelait Jean Gabin) sont entrés au Panthéon du cinéma ainsi que dans la mémoire collective. Audiard faisait parler ses personnages dans une langue populaire, imagée, souvent de son invention. Une langue qui serait, en quelque sorte, le résultat du parcours personnel d'un « prolo » qui a lu Proust et la « Série noire »Journaliste et auteur de nombreux livres sur le cinéma, Philippe Lombard passe les répliques d'Audiard à la moulinette pour notre plus grand plaisir : où l'on découvrira que Les Tontons flingueurs cite Céline et saint Thomas d'Aquin, que des lignes coupées de Mélodie en sous-sol ont été réutilisées pour Le Pacha, que l'avenue de son enfance est évoquée dans Les Grandes Familles, que Gabin déclame de l'Apollinaire... et du Gabin. L'occasion de se pencher sur les thèmes chers au dialoguiste, de découvrir des moments clés dans la vie d'Audiard et d'éclaircir quelques références d'époque.
voir la fiche du livre
16.90 €

PETITE HISTOIRE DU CINEMA - FILMS, GENRES, TECHNIQUES

IAN HAYDN SMITH

Des frères Lumières au cinéma en 3D en passant par le western et la Nouvelle Vague, cet ouvrage explore à travers 50 films cultes, les genres, les mouvements et les techniques qui font l'histoire du cinéma.Un concentré de films !
voir la fiche du livre
19.90 €

LADY LUCILLE

LHOTE, GILLES

Décembre 2017. Johnny repose dans sa dernière demeure, face au bleu turquoise de la mer des Antilles. Sa tombe croule sous les ?eurs. Un bandeau saute à l'oeil : signé « Lady L. ». Fragile anonymat. « Lady L. » n'est autre que « Lady Lucille », muse mystérieuse qu'il chanta : « Lady Lucille, fais tomber sur moi la lumière... » Pour les intimes, la lumière s'appelle Catherine Deneuve. En 1993, la star révéla : « C'est pour moi que Johnny a chanté «Retiens la Nuit».» Johnny, de son côté, lui avait dédicacé une photo parue dans Paris-Match sur un coeur siglé « Love ». 1995, c'est l'année où s'écrit Destroy, l'autobiographie de Johnny, con?ée à Gilles Lhote. Date importante. Elle signe l'aveu fait au ghost writer : « Catherine ? Elle a ce que les autres n'ont pas. » Reprenant ses notes de l'époque, le con?dent de « l'idole » con?rme ici l'émouvant adieu de Catherine à Johnny : « J'avais beaucoup d'affection pour Johnny. Un peu plus que de l'affection, d'ailleurs ». Reposant sur les confessions de Johnny et les témoignages de ses proches, Lady Lucille lève le voile sur une passion in?nie, tenue secrète depuis 1961, date du tournage du ?lm qui marqua la rencontre de deux légendes.
voir la fiche du livre
18.00 €

LOUIS DE FUNES, A LA FOLIE

BRUTTIN, THIBAUT

Au printemps 2020, la Cinémathèque française consacre pour la première fois une grande exposition à un acteur : Louis de Funès. Elle célèbre celui qui est resté à travers le temps le comique préféré des Français. Héritier de la grande tradition burlesque, il a déjà fait rire des centaines de millions de spectateurs sur cinq générations dans toute l'Europe et à travers le monde et ce n'est pas fini. De Funès a fait mentir l'idée que la comédie française ne s'exporte pas. Il incarne le Français qui malgré ses pires défauts sait se rendre attachant. Sa filmographie se confond avec une histoire alternative de la France, des années noires de l'Occupation au technicolor des Trente Glorieuses. Ses rôles décrivent l'ascension d'un sans-grade de l'après-guerre vers le star system, du petit chef au chef d'orchestre, des privations à la société de consommation.Le livre qui accompagne l'exposition constitue la première somme sur cet auteur comique au tempo intemporel et universel. Il s'éloigne de la biographie pour démonter les rouages de son comique et explorer les thématiques qui traversent son cinéma : le lien au corps, au genre, la relation à la nourriture, sa signification politique... L'ouvrage, illustré de très nombreux documents, rassemble une quinzaine d'essais inédits signés par des historiens et critiques de cinéma de renom (Bertrand Dicale, Stéphane Lerouge, Jean-Baptiste Thoret, Jean Ollé-Laprune...) et d'interviews avec des auteurs et des artistes qui furent ses complices comme la cinéaste et scénariste Danièle Thompson, fille de Gérard Oury, ou le cinéaste Serge Korber
voir la fiche du livre
34.90 €

LE PARRAIN - LES ARCHIVES INEDITES DE LA TRILOGIE

XXX

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
25.95 €

SCHNOCK N 35 - LA REVUE DES VIEUX DE 27 A 87 ANS

LA REVUE SCHNOCK

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
15.50 €

CE GENRE DE CHOSES

Rochefort Jean

Le virtuose Jean Rochefort pourrait faire sienne la formule de Chris Marker : «L'humour, c'est la politesse du désespoir.» Car derrière les saillies, les digressions fantasques, les souvenirs si drôles dont Ce genre de choses est plein, on lira des pages terribles sur l'épuration à la Libération, l'URSS du goulag, la chute de Jean Vilar, terrassé à Avignon par des soixante-huitards ingrats, ou le rêve brisé d'un théâtre humble et dépouillé. Lorsqu'il ne rit pas, Rochefort est en colère. C'est, ajouté à son talent fou et à l'amour des chevaux, le secret de sa jeunesse.Jérôme Garcin.
voir la fiche du livre
6.10 €

HISTOIRE DE DEAN MARTIN (L')

MARTIN DEAN/

Résumé non disponible