Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Beaux Livres Art


L'ART EN FRANCE DE LA RENAISSANCE AUX LUMIERES

HECK-MC

Du beau siècle à celui des Lumières, la création en France se caractérise par l'apparition dans les différents arts d'une nouvelle modernité.A travers les oeuvres majeures en architecture, peinture, sculpture et dans les arts décoratifs, l'enjeu de ce livre est de dégager l'émergence de cette nouvelle culture artistique faite de références à l'Antiquité et à la peinture italienne de la Renaissance, importée à l'aube des Temps modernes par les artistes italiens appelés à la cour de François Ier, et qui, se mêlant à des traditions locales, créent des formes très originalesA côté des lieux emblématiques comme Fontainebleau ou Versailles dans lesquels les différents arts sont associés à la gloire du Roi, de nombreux monuments témoignent de la vitalité de la vie artistique et de ses mutations. Primatice, Georges de La Tour, Boucher, Fragonard, Goujon, Lescot, Vouet, Poussin, Le Vau, Girardon, Le Brun, Hardouin-Mansart, Watteau, Fragonard, Houdon et bien d'autres en sont les acteursCette histoire de l'art en France est fondée sur ses grandes figures et sur les grands courants qui en découlent, mais elle s'intéresse aussi à la vie des foyers artistiques, à leur perméabilité à l'Italie ou aux régions septentrionales et aux relations intenses entre Paris et la province. Dans l'évolution des styles qui se dessine ainsi se dégage un modèle que l'on pourrait qualifier de français, qui s'exportera ensuite en EuropeFait de perceptions différentes de l'antique, sur la nature, combiné à une recherche constante de mesure, ce modèle français se met en place et se transforme au gré des milieux et des siècles. Il s'accompagne, grâce aux institutions artistiques qui se créent - les académies au XVIIe siècle - et aux amateurs dans les salons au XVIIIe siècle, d'une mutation fondamentale du métier, du statut et de l'image de l'artiste, ainsi que des conditions de la créationL'iconographie importante de cet ouvrage autorise des regards différenciés sur ces trois siècles d'art. Sa lecture visuelle permet des comparaisons, des rapprochements souvent très éloquents, et fait ressortir que l'évolution des arts est avant tout mouvement. Le texte s'attache à situer le contexte et informe, mais parce qu'il est toujours particulièrement ajusté aux oeuvres reproduites, il donne également à voir et invite le lecteur à une approche nouvelle en situant l'oeuvre d'art au centre du discours.
voir la fiche du livre
205.00 €

L'ART DE L'EUROPE CENTRALE

THEINHART-M+BRULLE-P

Les définitions de l'Europe centrale sont aussi nombreuses que leurs motivations : géographiques, géopolitiques, culturelles... La présente publication a opté pour un territoire embrassant le noyau historique de l'ancienne monarchie des Habsbourg, territoire qui témoigne d'une grande cohérence culturelle, fort complexe au demeurant. Vienne, Budapest (Buda), Prague, Cracovie ou bien Bratislava (Presbourg) sont les capitales culturelles le plus souvent citées en tant que foyers d'art pour une période allant du roman jusqu'au surréalisme avant la Seconde Guerre mondiale. Du point de vue de l'histoire de l'art, ce territoire s'avère à la fois le lieu de naissance d'expressions originales mais aussi le réceptacle d'inspirations extérieures. Afin de saisir, pour la première fois dans son ensemble, l'histoire millénaire de l'art né sur ce sol historique instable, il a fallu adopter une grande flexibilité et notamment aller au-delà de la notion traditionnelle d'« écoles nationales ». Les phénomènes culturels et artistiques les plus connus, tels le gothique à Prague 1400, l'art rodolphinien 1600 ou bien Vienne 1900 avec Gustav Klimt comme figure de proue, sont présentés dans leur singularité, mais en même temps enrichi de leur contexte centre-européen.Une grande attention est portée au contexte international et à la façon très différenciée de la réception des styles et des idées artistiques, comme par exemple celle de la Renaissance italienne ou du modèle de l'art français du XIXe siècle, sans parler des différents foyers de l'art allemand qui y forment un contexte géographique et culturel essentiel.

ECRIRE LA SCULPTURE

MOUQUIN-S+GAUTIER-C

Alors que la peinture suscita la création d un genre littéraire, l ekphrasis, et donna naissance à certaines des plus belles pages de la littérature, la sculpture peut laisser penser qu elle entretient des rapports complexes et plus rares avec l écriture. Pourtant, lorsque Victor Hugo faisait dire au Jupiter de Phidias : « L angle de mon sourcil touche à l axe du monde », il changeait le regard sur l uvre muette. Et David d Angers, le plus grand sculpteur du début du XIXe siècle, considère son art comme une « écriture monumentale », alors que Bourdelle parle de « petit livre de marbre »...Ainsi les figures nées sous le ciseau des plus habiles sculpteurs ont parfois suscité de belles productions littéraires. De grands écrivains romanciers ou essayistes (Montesquieu, Hippolyte Taine, Stendhal, George Sand, Émile Zola)

CATHEDRALES D'EUROPE

ERLANDE-BRANDENBURG

Les cathédrales racontent dix-sept siècles d'histoire et d'art en Europe.Ces livres de pierre conservent la mémoire des moments clés des destinées de l'Occident : la christianisation de l'Empire romain, l'ouvre de Charlemagne, la floraison gothique, le temps des Réformes et celui des révolutions et jusqu'à l'émergence de l'idée de nation ont laissé leurs traces dans ces grands vaisseaux de pierre. A travers une sélection des édifices les plus marquants de chacune de ces étapes de l'histoire pour chaque pays d'Europe, le livre propose de montrer la richesse de l'architecture et du décor des cathédralesUne introduction générale retrace leur histoire, expliquant le sens des grandes mutations qu'elles connurent, accompagnant les mouvements de fond de l'histoire de l'Occident, se faisant la transcription matérielle d'un héritage spirituel. On pourra ainsi comprendre comment fonctionnaient les cathédrales et ce que leurs commanditaires attendaient d'elles, clé essentielle pour saisir comment furent définis les partis que les grands maîtres d'oeuvre surent porter à des dimensions parfois prodigieusesPour chaque pays, une introduction permet de contextualiser les cathédrales dans l'Europe. On peut ainsi comprendre les spécificités des cathédrales anglaises, longtemps marquées par le monachisme, la naissance en France de l'élan gothique, la permanence en Italie des héritages antiques ou les spécificités des traditions impériales en Allemagne. La rencontre entre l'histoire et l'histoire des arts explique l'unicité de chaque cathédraleRésumant l'histoire de l'art en Occident, on ne sera pas surpris de constater que les cathédrales ont adopté les styles les plus variés. Loin de s'identifier à l'art gothique, on découvrira des cathédrales romanes, classiques ou baroques, néogothiques ou romano-byzantines ou encore contemporaines. Ainsi, de Chartres à Evry, de Cologne à Liverpool, de Trèves à Londres, de Burgos à Tolède ou Séville, de Rome à Sienne, Florence ou Monreale en passant par Amiens, Reims, Nancy, Laon ou Albi, l'essentiel de la culture des cathédrales est proposée au lecteur pour mieux la voir et mieux la comprendre.

WATTEAU

GLORIEUX-G

Sans équivalent parmi les artistes de son époque, Antoine Watteau (1684-1721) a bouleversé en une décennie l histoire de la peinture européenne. Nourri des exemples du passé, fort d une culture musicale et théâtrale et sensible à la nature, Watteau a créé un monde à lui, à la frontière du rêve et de la réalité, une peinture que rien ne laissait présager dans l évolution des arts en France. Peintre du sentiment amoureux, il a créé un type de sujet radicalement nouveau et appelé à connaître un succès immense, la fête galante. Dans ces réunions de couples élégants, l artiste décrit avec retenue et sensibilité toutes les étapes de l amour, ses hésitations, ses progrès et ses déceptions. La production de Watteau ne se limite pas à ces seules scènes qui ont fait sa célébrité. Il laisse un oeuvre d une grande diversité tant iconographique que technique - Watteau a abordé avec une étonnante facilité tous les genres picturaux sujets militaires, scènes de genre, portraits, sujets mythologiques et souvent modifié sa technique. Peintre incomparable, il est aussi un dessinateur hors pair qui a enthousiasmé la critique d art et les amateurs dès son vivant. Watteau incarne mieux qu aucun autre l esprit de son temps, celui d une période de transition majeure dans l histoire de France comme dans l histoire de l art : la fin du règne de Louis XIV et le début de la Régence, le passage de l art de Le Brun, mort en 1690, à celui de Boucher, qui débute en reproduisant des dessins de Watteau dans les années 1720. Ce livre retrace la vie et la carrière de Watteau dans un cheminement chronologique attentif aux données sociales et culturelles. L identité personnelle, familiale et professionnelle de l artiste est ici restituée.
voir la fiche du livre
189.00 €

HISTOIRE DE ROME PAR LA PEINTURE

COLLECTIF

Il y a bien des chemins pour arriver à Rome, champ immense, ouvert à perte de vue à travers les siècles et les jours, où la présence de l'histoire est obsédante.Tous les artistes sont venus vers Rome : des Italiens des diverses Italie, et aussi des Français, des Hollandais, des Flamands, des Espagnols, des Anglais et des Américains. Ces peintres dont les oeuvres racontent sa longue histoire pour l'avoir vécue dans l'éblouissement de la lumière romaine sont à jamais au Panthéon des arts : ce sont tous les auteurs anonymes des fresques de la Rome antique et médiévale, mais aussi Fabriano, Cimabue, Giotto, Botticelli, Raphaël, Giulio Romano, Michel-Ange, le Caravage, Guido Reni, le Guerchin, Titien, Vasari, Velasquez, Le Nain, Poussin, Zuccari, Van Wittel, Eckersberg, Giraudet, David, Panini, Hubert Robert, Reynolds, Füssli, Ingres, Sargent, Caffi, Vernet, Turner, Corot, Caffi, De Chirico, etc. Ils ont parcouru les rives actives du fleuve, dévalé les ruelles dont les boutiques ouvrent leurs vitrines au ras de la chaussée, pénétré dans les centaines d'églises, de basiliques et de palais, rêvé devant les vestiges des temps passés, arpenté les jardins et les places que rafraîchissent les fontainesCet ouvrage, troisième dans cette collection prestigieuse qui est maintenant connue et reconnue, propose de faire revivre cette cité des artistes à travers les magnifiques témoignages qu'ils ont laissés.
voir la fiche du livre
485.00 €

LES PEINTURES MURALES EGYPTIENNES

TIRADRITTI-F+DONADON

La civilisation de l'Égypte ancienne a conçu un mode d'expression particulier pour restituer le monde visible et invisible, le domaine des dieux, par des langages qui lui sont propres. L'écriture et ses multiples formes font partie de ces langages, dont les plus amples développements comprennent la représentation plane - la peinture et le relief peint -, ainsi que la ronde-bosse. Lire, comprendre et déchiffrer ces deux types de figurations revient à saisir les messages plus ou moins secrets qu'elles recèlent.Ornant pour la plupart les tombes des Pharaons et des grands dignitaires, les fresques étaient destinées à accompagner la renaissance et la vie éternelle du défunt dans l'au-delà. Cet art participe d'un code élaboré, visant au maintien de la Maât - l'Ordre cosmique, la Vérité-Justice, l'Harmonie universelle -, dont les éléments sous-tendent les relations entre les différents aspects des croyances et de la vie réelle, toujours intimement liées dans l'AntiquitéCet ouvrage offre une immersion dans la captivante pensée égyptienne et permet d'en percevoir la richesse et la profondeur spirituelle. C'est également une enquête passionnante sur les méthodes et les techniques de réalisation de ces chefs-d'oeuvre : comment utilisait-on les couleurs ? quelles étaient leurs symboliques ? à quelles régles répondaient la figuration des dieux, des hommes et du monde animal oAu fil des dynasties successives du Nouvel Empire et de leurs plus prestigieux représentants (Aménophis III, Ramsés I, II et III, Néfertari.), l'auteur nous entraîne ainsi sur les plus hauts lieux de la civilisation égyptienne (Louxor, la Vallée des Rois et des Reines).L'ensemble de ces témoignages archéologiques, magnifiquement reproduit, fait revivre dans son acuité et sa remarquable maîtrise graphique l'univers complexe et éclairé des temps pharaoniques.

L'ART DU XIXE SIECLE, 1780-1850

VAUGHAN W

Résumé non disponible

NAPOLEON ET LES ARTS

LENIAUD J M

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
275.00 €