Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Essais Philosophique


ELOGE DU CARBURATEUR

Crawford Matthew B.

« La génération actuelle de révolutionnaires du management considère l'éthos artisanal comme un obstacle à éliminer. On lui préfère de loin l'exemple du consultant en gestion, vibrionnant d'une tâche à l'autre et fier de ne posséder aucune expertise spécifique. Tout comme le consommateur idéal, le consultant en gestion projette une image de liberté triomphante au regard de laquelle les métiers manuels passent volontiers pour misérables et étriqués. Imaginez à côté le plombier accroupi sous l'évier, la raie des fesses à l'air. » Matthew B. Crawford était un brillant universitaire, bien payé pour travailler dans un think tank à Washington. Au bout de quelques mois, déprimé, il démissionne pour ouvrir… un atelier de réparation de motos. À partir du récit de son étonnante reconversion, il livre dans cet ouvrage intelligent et drôle une réflexion particulièrement fine sur le sens et la valeur du travail dans les sociétés occidentales. Mêlant anecdotes, récit, et réflexions philosophiques et sociologiques, il montre que ce « travail intellectuel », dont on nous rebat les oreilles, se révèle pauvre et déresponsabilisant. À l'inverse, il restitue l'expérience de ceux qui, comme lui, s'emploient à fabriquer ou réparer des objets – dans un monde où l'on ne sait plus qu'acheter, jeter et remplacer. Le travail manuel peut même se révéler beaucoup plus captivant d'un point de vue intellectuel que tous les nouveaux emplois de l'« économie du savoir ».
voir la fiche du livre
11.00 €

L'INFINI DANS LA PAUME DE LA MAIN

RICARD MATTHIEU

La science et la spiritualité éclairent chacune à leur façon la vie des hommes : pourquoi ne seraient-elles pas complémentaires ? Mais, nous dit-on, la connaissance scientifique et la connaissance spirituelle seraient trop étrangères l'une à l'autre pour que leur confrontation puisse être autre chose qu'un dialogue de sourds... C'est précisément à faire mentir cet antagonisme que s'attachent ici Matthieu Ricard et Trinh Xuan Thuan. Le champ des interrogations est vaste : Quelle est la nature du monde ? de la matière ? du temps ? de la conscience ? Comment mener notre existence ? Comment marier science et éthique ? Au fil de ce dialogue passionné, animé par un sincère désir de compréhension réciproque, se produit alors l'inattendu : les oppositions s'estompent, les convergences se font jour, et l'on se prend à rêver d'un avenir où foi et raison seraient, enfin, durablement réconciliées.
voir la fiche du livre
8.30 €

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE TOME 6 : LES RADICALITES EXISTENTIELLES

ONFRAY M

Les Radicalités existentielles Contre-histoire de la philosophie t.6 Ce volume de la Contre-histoire de la philosophie propose de résister à la massification de l'époque par la construction d'une subjectivité forte revendiquée comme telle. Pour Henry David Thoreau, la nature peut et doit nous donner des leçons : contre la technique et la société de consommation, le philosophe propose la marche, la solitude, la frugalité existentielle, la rébellion libertaire, l'autosubsistance sous toutes ses formes. Arthur Schopenhauer formule la philosophie pessimiste la plus achevée, mais vit selon les principes d'un épicurisme théorisé dans L'Art du bonheur. Enfin, dans L'Unique et sa propriété, Max Stirner pose les bases d'un homme post-chrétien qui donnera des idées à un certain Nietzsche... Ces trois penseurs radicaux offrent de nouvelles possibilités d'existence. Cette contre-histoire est une invitation pour chacun à mener une vie philosophique.
voir la fiche du livre
7.60 €

LE MATERIALISME RATIONNEL

Bachelard Gaston

L'empirisme est la philosophie qui convient à la connaissance commune, au contraire de la connaissance scientifique qui est solidaire du rationalisme. L'auteur gomme ici l'opposition entre la pratique et la raison pour mettre en place un matérialisme rationnel à la base de son épistémologie.
voir la fiche du livre
12.50 €

QU'APPELLE-T-ON PENSER ?

Heidegger Martin

«Nous accédons à ce que l'on appelle penser si nous-mêmes pensons. Pour qu'une telle tentative réussisse nous devons être prêts à apprendre la pensée. Aussitôt que nous nous engageons dans cet apprentissage, nous avons déjà avoué par là que nous ne sommes pas encore en pouvoir de penser. [...] L'homme peut penser, en ce sens qu'il en a la possibilité. Mais cette possibilité ne nous garantit encore pas que la chose est en notre pouvoir.»
voir la fiche du livre
14.00 €

LA PRUDENCE CHEZ ARISTOTE

Aubenque Pierre

La prudence chez Aristote« Nous voudrions essayer de retrouver le lien entre l'exaltation éthique de la prudence et la vision du monde qu'elle suppose chez celui qui en fut le premier théoricien. En un sens tout a été dit sur la prudence. Mais, en un autre sens, rien ne l'a été tant qu'on ne s'est pas demandé pourquoi c'est au philosophe Aristote, et non à tel autre, qu'il appartenait d'en faire la théorie. »
voir la fiche du livre
14.00 €

L'EPISTEMOLOGIE

Barreau Hervé

PhilosophieLes sciences à l'étudeL'épistémologieL'épistémologie est l'étude de la science, ou plutôt des sciences. L'usage de ce motet la conception qu'il exprime sont relativement récents, puisqu'on ne les rencontre, dans la littérature scientifiqueet philosophique de langue française, qu'au début du XXe siècle. L'épistémologie implique que la connaissance scientifique, de même que la connaissance commune sur laquelle elle s'appuie, sesituent toutes deux dans l'Histoire. Entre cette base, et son environnement social,culturel et éthique, se situe l'éventail entier de la connaissance scientifique.Cet ouvrage analyse l'ensemble des problèmes qu'elle soulève, de la logique auxsciences de l'homme et de la société, en passant par les sciences physiques et lessciences du vivant.
voir la fiche du livre
9.00 €

GILLES DELEUZE

Krtolica Igor

Gilles Deleuze le souligne lui-même : «les vies des professeurs sont rarement intéressantes». Mais derrière un professeur se cache parfois un penseur, et Deleuze fut passionné par la vie des penseurs. Ses premiers textes, qu’ils s’intéressent à Hume, Nietzsche, Kant, Proust, Bergson ou encore Sacher-Masoch, en portent la trace. L’éclectisme apparent de ces objets d’étude ne doit néanmoins pas tromper : s’il avance masqué derrière les auteurs qu’il commente, Deleuze n’est pas un simple commentateur, mais propose déjà sa philosophie. Cet ouvrage présente l’oeuvre philosophique de Gilles Deleuze (1925-1995) en trois périodes consacrées successivement à l’histoire de la philosophie, à la philosophie politique et à l’expérience d’écriture avec Felix Guattari, à la création philosophique et artistique. Il montre ainsi comment, si chaque livre de Gilles Deleuze propose une nouvelle batterie de concepts pour traiter un problème original, se dégage de l’ensemble de l’oeuvre deleuzienne une philosophie étonnamment cohérente.
voir la fiche du livre
9.00 €