Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Livres d'Histoire Livres d'Histoire


SINOUHE L'EGYPTIEN (TOME 1)

WALTARI, MIKA

Par amour pour une courtisane, le médecin égyptien Sinouhé s'est vendu comme esclave. Il va vivre une odyssée à mi-chemin des mythes et de la réalité. Médecin, mais aussi espion pour le compte du pharaon Aménophis IV, il ira de Thèbes à Babylone, et aussi chez les mystérieux Hittites et chez les Crétois soumis au Minotaure. Prodigieux roman d'aventures qui nous initie à la politique, à la religion et aux sciences du quatorzième siècle avant Jésus-Christ, le chef-d'?uvre du grand écrivain finlandais Mika Waltari invite aussi à réfléchir sur l'homme d'aujourd'hui, le plaisir, la liberté, le pouvoir, la violence, l'injustice et tout ce qui fait notre destin.
voir la fiche du livre
9.10 €

FRAGONARD, L'INVENTION DU BONHEUR

Chauveau Sophie

Fragonard, L'invention du bonheurDu soleil de Grasse aux ateliers de Chardin et de Boucher, des intrigues prérévolutionnaires aux diktats de l'Empire, Jean-Honoré Fragonard traverse miraculeusement un demi-siècle de chaos. Dans le rougeoiement crépusculaire de la monarchie, il fait apparaître une couleur nouvelle, un « jaune vie » éclatant, qui va révolutionner d'un sourire l'art pictural. Précurseur des impressionnistes, premier conservateur du futur musée du Louvre, Fragonard pose un regard nouveau sur l'amour. Il invente le bonheur...
voir la fiche du livre
8.50 €

76 JOURS DE MARIE-ANTOINETTE T1 BAB.813 - TOME 1 : LA CONJURATION DE L'OEILLET

BELAICHE-DANINOS

jetant sur l'épouvantable épisode de la terreur un éclairage original nourri de plusieurs années de recherches dans les archives de la révolution, paul belaiche-daninos révèle la lutte acharnée du baron jean de batz pour libérer marie-antoinette de la prison de la conciergerie.aidé dans son combat par le chevalier alexandre de rougeville, le baron de batz monte un vaste complot contre-révolutionnaire en achetant à prix d'or tous les responsables de la détention de la reine. c'est cette intrigue qui restera dans l'histoire sous le nom de conjuration de l'oeillet. réquisitoire contre la peine de mort, dénonciation de la folie sanguinaire des artisans de la terreur et récit palpitant de ces soixante-seize jours de détention, cet ouvrage publié par actes sud a séduit un grand nombre de lecteurs avant d'être couronné par le prix jacques de fouchier de l'académie française (2006)
voir la fiche du livre
12.70 €

LES GUERRES DE RELIGION (1559-1629) - VERSION COMPACTE

Le Roux Nicolas

Une présentation de cette période dramatique pour le royaume de France : exactions, batailles, massacres de la Saint-Barthélemy. Retour sur cette opposition entre catholiques et protestants, qui a favorisé le renforcement de la figure royale, dépassant les questions confessionnelles avec l'arrivée d'Henri IV au pouvoir.
voir la fiche du livre
25.00 €

LES SECRETS DU IIIE REICH

Kersaudy François

Pourquoi Hitler a-t-il multiplié les efforts – et les cadavres – pour dissimuler ses origines ? Quelle est la vérité sur l'affaire Rudolf Hess, qui a donné lieu à tant de publications fantaisistes ? Quelle était la nature exacte des relations du Führer avec les femmes ? Que s'est-il vraiment produit durant la Nuit des longs couteaux ? Le pari fait par l'auteur est que, sur tous ces sujets, les lecteurs trouveront la réalité plus passionnante que n'importe quelle fiction.   « Les Secrets du IIIe Reich a le double mérite d'apporter du neuf et de clarifier en huit chapitres denses, abondamment sourcés et formidablement mis en musique, l'histoire d'Hitler. » Le Point
voir la fiche du livre
9.00 €

LA GUERRE DU VIET NAM

Prados John

Voici le seul récit complet et la première analyse globale de la guerre du Viêt Nam, de la fin du second conflit mondial jusqu'à la chute de Saigon en 1975. S'appuyant sur des documents récemment déclassifiés et un large éventail de sources internationales, John Prados explique pourquoi les différentes présidences américaines, de Truman à Nixon, en passant par Kennedy et Johnson, ont à la fois mal interprété les réalités nord-vietnamiennes, mal compris leurs alliés sud-vietnamiens et négligé l'impact croissant des médias sur l'opinion. Par cette œuvre monumentale, l'auteur dresse le bilan définitif d'une guerre qui bouleversa les États-Unis et modifia l'équilibre planétaire.  « Prados, dans bien des cas, démolit une foule de clichés sur la guerre. Ce livre est peut-être l'un des plus importants jamais écrits sur la guerre du Viêt Nam. » The American Historical Review
voir la fiche du livre
16.00 €

LA CAPTIVITE ET LA MORT DE MARIE-ANTOINETTE

Lenotre G.

Napoléon déclara : « La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide ». Haï alors que Louis XVI était plutôt méprisé, "l'Autrichienne" avait fini par focalisé sur sa personne la "haine des jacobins" lui reprochant pêle-mêle d'avoir ruiné et trahi la France, favorisé sa coterie (Madame de Lamballe et les Polignac) et enfin mené une vie de débauche oisive. Autant dire que l'éxécution de Louis XVI annoncait la sienne, étant réclamée en particulier par Robespierre. Conduite à la conciergerie, elle fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tinville. L'accusateur public s'y conduisit avec une perfidie à la hauteur de son fanatisme, n'hésitant pas, avec son complice Hébert, à accuser la reine d'actes pédophiles. Également accusée d'entente avec les puissances étrangères, elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le même jour à midi. Menée au lieu de son supplice mains entravées sur une charrette, elle subit avec dignité les sarcasmes et les insultes lancés par la foule massée sur son passage. C'est avec courage qu'elle monta à l'échafaud. Ce sont ces terribles journées de désespoir, que la république française portera à jamais comme une marque d'indignité nationale, que relate avec minutie G. Lenotre dans ce livre qui fourmille de détails passionnants.
voir la fiche du livre
10.00 €

LES NOIRS ET LES ROUGES

Garlini Alberto

Stefano Guerra naît à la politique en 1968. Etudiant d'extrême droite, il participe aux affrontements de Valle Giulia, le campus universitaire de Rome, et c'est alors qu'il commet l'irréparable : il tue par accident un jeune homme, Mauro, qu'il voulait seulement menacer. Ce crime marque le début d'une longue dérive, du militantisme à la clandestinité, de la politique à la violence, à travers les événements les plus controversés de l'histoire italienne et dans un monde interlope où se mêlent les hommes politiques, les criminels et les agents des services secrets. Au cours de cette cavale sans issue, Stefano tombe amoureux d'Antonella, soeur de Mauro et fille d'un célèbre intellectuel communiste, qui ignore tout de son geste et de ses idées. Auprès d'elle, il cherche désespérément une rédemption qu'il trouvera à l'autre bout du monde, en Argentine. Qui est Stefano Guerra ? Un tueur psychopathe, un terroriste sans pitié ? Ou bien un Pinocchio moderne en quête de père, un exalté qui fait son éducation sentimentale, un idéaliste pris dans la lutte des noirs et des rouges, néo-fascistes contre communistes ? Dans la formidable épopée que narre Les noirs et les rouges, Alberto Garlini nous guide avec virtuosité à travers une période cruciale du passé récent, mais il nous livre également une réflexion d'une cruelle actualité sur la violence politique.
voir la fiche du livre
10.30 €

MOUSSELINE LA SERIEUSE

Yvert Sylvie

Marie-Antoinette, sa mère, la surnommait " Mousseline la Sérieuse ". Et en effet, Marie-Thérèse-Charlotte de France ne se départit jamais d'une certaine tristesse, d'un goût pudique pour la solitude. Est-ce d'avoir vécu tant d'épreuves ? L'irruption brutale de la Terreur révolutionnaire dans une enfance dorée, l'exécution de ses parents, la mort de son jeune frère Louis XVII... Tellement de souffrances accumulées dès le début de son existence. Elle seule survécut à la prison du Temple, fut bannie, vécut 73 ans et trois révolutions. Les pages les plus tourmentées de l'Histoire de France s'écrivirent sans elle : c'est cet affront qu'elle lave ici, à l'encre de ses larmes. " Avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse, Sylvie Yvert prête sa plume élégante à Mme Royale dans ce récit écrit à la première personne, pour raconter la vie aux douleurs indicibles d'une femme de France hors du commun. " Le Figaro Histoire Cet ouvrage a reçu le Prix littéraire des Princes et le Prix Histoire du Nouveau Cercle de l'Union

voir la fiche du livre
7.50 €