Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Philosophie, Politique & Religion Philosophie, Politique & Religion


CREPUSCULE

Ce livre s'inscrit dans la tradition littéraire française des réquisitoires politiques.Sous la plume enflammée d'un jeune homme formé pour intégrer les élites mais croyant encore en la République, il dénonce et expose les preuves d'une captation de la démocratie par des oligarques puissants, en faveur d'intérêts de casteEt comment le président Emmanuel Macron en fut à la fois la créature et l'instrumentLe publier est un acte citoyenPostface inédite de l'auteur.
voir la fiche du livre
7.10 €

MON APRES-GUERRE A PARIS - CHRONIQUE DES ANNEES RETROUVEES - TEXTE ETABLI, PRESENTE ET ANNOTE PAR AL

MOSCOVICI SERGE

Depuis la parution en 1977 de ses Chroniques des années égarées, dans lesquelles il revenait sur sa jeunesse roumaine marquée par l'antisémitisme, les pogroms et le travail forcé, Serge Moscovici travaillait à la suite de ce récit autobiographique pour le reprendre où il l'avait laissé : à son arrivée à Paris en 1948, à l'âge de 22 ans. Ce sont ces notes, brouillons, remarques et feuilles libres qu'Alexandra Laignel-Lavastine a rassemblées pour nous livrer, pour la première fois, le récit des années de formation humaine et intellectuelle de celui qui allait devenir l'un des grands noms des sciences humaines et de la psychologie sociale, et l'un des précurseurs de l'écologie politique.De l'asile pour vieillards de la rue Lamarck où il passe ses nuits lors de son arrivée dans cette Ville-Lumière tant fantasmée jusqu'à son élection à l'EHESS, on le suit dans le récit de ces années cruciales qui dévoile un homme se faisant. Sans détour il se livre : il dit la misère et la solitude des premiers temps, le poids du silence et d'une Histoire que, dans ce Paris d'après-guerre, certains préfèrent taire
voir la fiche du livre
22.00 €

LE BANQUET

PLATON

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
19.90 €

LE BOUQUIN DES MECHANCETES ILLUSTRE

TESTU, FRANCOIS XAVIER

Il y a les injures et les pamphlets, et puis il y a les méchancetés spirituelles : celles qu'inspire une conversation ou un échange, lorsque la présence d'esprit l'emporte sur la méchanceté brute. Il y a aussi les épigrammes, ces quelques vers faits promptement pour couler une méchanceté. Saillies et épigrammes : voilà le lecteur transporté dans toutes les époques à l'occasion de ce répertoire, ou plutôt de cette collection classée par noms propres. Il y a des lieux et des époques qui, il est vrai, se sont spécialement illustrés dans cet art, certes très secondaire, mais qui a le mérite d'être pris sur le vif et d'être toujours révélateur de quelque chose : les cercles littéraires du XVIe et du XVIIe siècle, les salons et la cour de France au XVIIIe siècle, le milieu des journaux et du théâtre de boulevard au XIXe siècle, le monde politique et la société mondaine de la IIIe République, l'Angleterre post-victorienne, la grande époque hollywoodienne, entre les deux guerres... Mais on se promène aussi bien dans l'Antiquité, dans la société bigarrée de l'Empire, et même dans ce XXe siècle qui n'a pas toujours fait rire. Pour mieux situer les dialogues qui esquissent une anecdote, s'y ajoutent près de mille notices biographiques, qui rappellent des choses enfouies ou rapportent des traits qu'aujourd'hui on ne trouverait guère ailleurs. L'auteur s'est attaché à cultiver une indéniable liberté d'esprit pour remettre les histoires sur l'incroyable scène du réel, et honorer des personnages qui se sont illustrés par une grande liberté de ton.
voir la fiche du livre
32.00 €

LA MYTHOLOGIE GRECQUE

SPICHER ANNE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
10.00 €

DELIVREZ-NOUS DU BIEN ! HALTE AUX NOUVEAUX INQUISITEURS

POLONY, NATACHA

L'atmosphère est lourde. Des phrases, des situations qui semblaient autrefois anodines sont devenues des crimes. Nous sommes tous coupables : d'avoir bu un verre, d'avoir blagué sur les femmes, de manger de la viande, etc.Derrière cette traque aux dérapages et ces entreprises de rééducation, un mécanisme : la tyrannie de minorités qui instrumentalisent des combats essentiels pour les transformer en croisade contre une supposée majorité, celle des « dominants ». Au nom du Bien, on modifie le vocabulaire, on nie le plaisir, on criminalise le désir, on réécrit l'histoire. Ces nouveaux bigots sont les idiots utiles d'un néolibéralisme qui atomise les sociétés et fragilise les structures traditionnelles pour mieux imposer sa vision manichéenne du monde.
voir la fiche du livre
6.90 €

TU SAIS QUE TU ESSAYES D'ARRETER DE FUMER QUAND

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
3.95 €