Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

livre d'art et Histoire de l'art


LA SPLENDEUR DES BRUNHOFF

WILLIAMS, YSEULT

Les Bruhnoff semblent bénis des dieux. Tout ce qu'ils touchent se transforme en or. Jean de Brunhoff donne naissance à Babar, un des plus célèbres personnages de la littérature enfantine, sa soeur Cosette et son beau-frère Lucien lancent Vogue la bible de la mode, et Vu l'ancêtre de Paris Match, tandis que son frère Michel met sur orbite Christian Dior et Yves Saint Laurent. Cette famille franco-allemande, pacifiste dès la Grande Guerre, sera parmi les premiers opposants d'Hitler, dénonçant avant tout le monde les dangers de l'antisémitisme. Marie-Claude, sa nièce, jeune photographe pour Vu, réalisera un scoop mondial lors d'un reportage en Allemagne en 1932 : les photos de Dachau, le premier camp de concentration nazi. De la Belle Époque jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, la famille de Babar a traversé les tempêtes avec le panache des grands explorateurs.
voir la fiche du livre
8.20 €

MES JARDINS DE PARIS

BARATON, ALAIN

Voici le premier livre exhaustif jamais écrit sur les jardins de Paris. Et quel meilleur spécialiste que le jardinier le plus célèbre de France, Alain Baraton, qui est aussi le jardinier de Versailles ?A Paris, les jardins sont multiples et portent de multiples noms. Qu'ils soient parcs, squares, promenades ou jardins à proprement parler, ils recèlent bien des surprises et dévoilent un visage parfois méconnu de la capitale, cette ville que l'on ne croit que de pierre et de monuments : célèbres, ils abritent des recoins mystérieux
voir la fiche du livre
22.00 €

LA CIVILISATION DU POISSON ROUGE - PETIT TRAITE SUR LE MARCHE DE L'ATTENTION

PATINO, BRUNO

Le poisson rouge qui tourne dans son bocal serait incapable de fixer son attention au-delà de 8 secondes. Et le temps de concentration de la génération des Millenials, celle qui a grandi avec les écrans connectés, serait de 9 secondes. Serions-nous devenus des poissons rouges, vidés de notre être, incapables d'attendre ou de réfléchir, reclus dans la transparence, noyés dans un océan de messages, de sollicitations, d'informations, sous le contrôle des algorithmes et des robots ?Les empires économiques ont créé une nouvelle servitude avec une détermination implacable. Au coeur du système et de notre vie quotidienne, un projet caché : l'économie de l'attention. Sans rejeter la civilisation numérique, il est temps de reprendre le contrôle pour la transformer.
voir la fiche du livre
7.20 €

GAUGUIN

Hargrove June Ellen

Si sa peinture fait l'unanimité, on a longtemps délaissé des pans entiers du travail de Gauguin dans le domaine de la sculpture, de la céramique, du dessin, de la gravure et de l'écriture. De passionnantes études parues au cours des dernières décennies et diverses expositions ont apporté un nouveau regard sur l'artiste. Mais elles s'organisent pour la plupart selon tel matériau ou telle technique. Cet ouvrage replace l'oeuvre de Gauguin dans son contexte biographique et son moment historique particulier en faisant appel aux dernières recherches. Il propose une approche globale en évoquant tous les médiums utilisés et l'usage inédit qu'en fait Gauguin. L'évolution du style et les mutations de ses motifs en fonction du sujet, mutations qui orchestrent la rencontre entre création et signification, se dessinent ainsi au fil des pages. Son enfance nomade l'incite à s'intéresser à l'art de toutes origines, et à remettre en question les normes qui entravent sa créativité. L'exil volontaire qui le conduit du Paris bourgeois en Océanie répond à la même soif de s'affranchir des conventions — artistiques notamment. Nombre de ses contemporains empruntent aux arts non européens, mais Gauguin est le premier à s'en inspirer pour se forger un style. Délaissant le mode impressionniste de ses débuts, il gravite vers la vision subjective du symbolisme, qu'il accentue en inventant l'esthétique du primitivisme. Faisant fusionner sa philosophie artistique et son syncrétisme religieux, il se forge un credo personnel où esthétique et spirituel sont indissociables. Gauguin a par ailleurs beaucoup écrit, des textes désormais reconnus comme des oeuvres à part entière et des outils indispensables pour mieux appréhender son projet. De nombreux extraits aident à découvrir les théories révolutionnaires de celui qui a redéfini le paradigme de l'originalité dans le domaine des arts visuels. Faisant la part du mythe et de la réalité, ce livre retrace ainsi le parcours d'un peintre autodidacte devenu l'artiste majeur qui a contribué à tracer les voies de l'art moderne.
voir la fiche du livre
189.00 €

LE MONDE SELON COCO

PATRICK MAURIES ET J

Je suis l'esclave de mon style. Un style ne se démode pas. Chanel ne se démode pas.
voir la fiche du livre
14.90 €

DEAUVILLE PHOTOGRAPHIE PAR PATRICK BRAOUDE

BRAOUDE, PATRICK

La première impression lorsqu'on découvre le travail photographique de Patrick Braoudé est la surprise. Est-on vraiment en face d'une photographie ? Beaucoup l'interrogent sur ce qu'ils voient. Est ce une peinture qui est ensuite photographiée ? Est ce une photographie sur laquelle ont été déposées des couches de peinture ? Certains sont sûrs de voir des traces de pinceaux dans les vagues, dans l'écume. Pourtant il n'y a pas de travail de pinceaux. Seule la faible vitesse d'obturation choisie sur l'appareil photographique associée au flou provoqué par la tenue de l'appareil dans la main, sans trépied, construit cette vision particulière. Patrick Braoudé s'amuse à jouer de cette ambigüité. Il nous présente des photos floues avec un fort aspect pictural, sans retouche, aux couleurs saturées, qui s'amusent à donner l'illusion de tableaux, sur un mode «impressionniste » tout en conservant l'instantané de la photographie...des effets obtenus à la prise de vue, sans travail d'ordinateur... Ce flou leur donne une touche d'intemporalité. Un travail qui procure une certaine sensation de bien-être. Le littoral devient délicat, presque surpris dans son intimité. Chaque pixel est comme un coup de pinceau impressionniste« De l'Impressionnisme Numérique » a dit avec amitié Claude Lelouch lors de la première exposition de Deauville...Ce sont des photographies simples du bonheur au quotidien. Comme un désir du photographe d'être le témoin de ces scènes de plages normandes.Comme un hommage à Eugène Boudin, peintre témoin de la naissance de la mode des bains de mer et de la création de Deauville, qui peignait les scènes de plage de Trouville et Deauville. Eugène Boudin a immortalisé les estivants de la bourgeoisie et de la noblesse parisienne en représentant les mondanités et les élégantes. Aujourd'hui, les plages normandes se remplissent, l'été mais aussi les beaux week-ends, d'une population avide des plaisirs de la plage, population bigarrée, multiple, à la fois bourgeoise et populaire, une représentation fidèle de la population de la France actuelle que Patrick Braoudé peint à son tour avec son appareil photo. Comme cinéaste qui aime regarder ses contemporains, il aime prendre du temps à observer la plage : groupes d'amis se retrouvant pour un moment d'amitié, familles en quête de détente, couples d'amoureux venus s'isoler, solitaires en réflexion..Ses photos sont des instantanés de ces vies « espionnées ». Des personnages souvent de dos, parfois masqués, ou en contre-jour, des êtres flous, des ombres chinoises, des « fantômes », parfois même juste des tâches de couleurs... pour que chacun s'y reconnaisse.Avec cette lumière particulière de la Normandie qui donne à la mer ses teintes étonnantes, du gris vert au bleu de Prusse, au sable ce jaune d'une douceur rare, aux parasols et accessoires de plage colorés leur éclat ensoleillé... Ce n'est pas étonnant que les peintres impressionnistes se soient donnés rendez-vous sur les plages de Normandie.Patrick Braoudé nous présente ainsi quelques photos de son Trouville et de son Deauville... comme le story-board d'un de ses films.
voir la fiche du livre
35.00 €

TROUVILLE PHOTOGRAPHIE PAR PATRICK BRAOUDE

BRAOUDE, PATRICK

La première impression lorsqu'on découvre le travail photographique de Patrick Braoudé est la surprise. Est-on vraiment en face d'une photographie ? Beaucoup l'interrogent sur ce qu'ils voient. Est ce une peinture qui est ensuite photographiée ? Est ce une photographie sur laquelle ont été déposées des couches de peinture ? Certains sont sûrs de voir des traces de pinceaux dans les vagues, dans l'écume. Pourtant il n'y a pas de travail de pinceaux. Seule la faible vitesse d'obturation choisie sur l'appareil photographique associée au flou provoqué par la tenue de l'appareil dans la main, sans trépied, construit cette vision particulière. Patrick Braoudé s'amuse à jouer de cette ambigüité. Il nous présente des photos floues avec un fort aspect pictural, sans retouche, aux couleurs saturées, qui s'amusent à donner l'illusion de tableaux, sur un mode «impressionniste » tout en conservant l'instantané de la photographie...des effets obtenus à la prise de vue, sans travail d'ordinateur... Ce flou leur donne une touche d'intemporalité. Un travail qui procure une certaine sensation de bien-être. Le littoral devient délicat, presque surpris dans son intimité. Chaque pixel est comme un coup de pinceau impressionniste« De l'Impressionnisme Numérique » a dit avec amitié Claude Lelouch lors de la première exposition de Deauville...Ce sont des photographies simples du bonheur au quotidien. Comme un désir du photographe d'être le témoin de ces scènes de plages normandes.Comme un hommage à Eugène Boudin, peintre témoin de la naissance de la mode des bains de mer et de la création de Deauville, qui peignait les scènes de plage de Trouville et Deauville. Eugène Boudin a immortalisé les estivants de la bourgeoisie et de la noblesse parisienne en représentant les mondanités et les élégantes. Aujourd'hui, les plages normandes se remplissent, l'été mais aussi les beaux week-ends, d'une population avide des plaisirs de la plage, population bigarrée, multiple, à la fois bourgeoise et populaire, une représentation fidèle de la population de la France actuelle que Patrick Braoudé peint à son tour avec son appareil photo. Comme cinéaste qui aime regarder ses contemporains, il aime prendre du temps à observer la plage : groupes d'amis se retrouvant pour un moment d'amitié, familles en quête de détente, couples d'amoureux venus s'isoler, solitaires en réflexion..Ses photos sont des instantanés de ces vies « espionnées ». Des personnages souvent de dos, parfois masqués, ou en contre-jour, des êtres flous, des ombres chinoises, des « fantômes », parfois même juste des tâches de couleurs... pour que chacun s'y reconnaisse.Avec cette lumière particulière de la Normandie qui donne à la mer ses teintes étonnantes, du gris vert au bleu de Prusse, au sable ce jaune d'une douceur rare, aux parasols et accessoires de plage colorés leur éclat ensoleillé... Ce n'est pas étonnant que les peintres impressionnistes se soient donnés rendez-vous sur les plages de Normandie.Patrick Braoudé nous présente ainsi quelques photos de son Trouville et de son Deauville... comme le story-board d'un de ses films.
voir la fiche du livre
35.00 €

JOHNS - KA

HESS BARBARA

Bien qu'on classe souvent son travail dans le Pop Art, à cause de son usage de l'iconographie populaire et des objets ménagers, Jasper Johns pourrait aussi être défini comme un néodadaïste. En se servant d'une peinture à l'encaustique, de reliefs de plâtre, du collage et en faisant même rentrer des objets de la vie quotidienne, comme des balais ou des règles, dans ses tableaux, Johns parvient à donner une dimension sculpturale à son oeuvre. Il est surtout connu pour ses peintures de drapeaux réalisées dans les années 50 (le Muséum d'art moderne de New York a récemment déboursé 20 millions de dollars pour son White Flag), bien que d'autres motifs récurrents également célèbres, comme les cibles, les nombres, les lettres ou les cartes parcourent également son oeuvre. John est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes américains les plus importants du XXe siècle.

L'ARCHE DES KERGUELEN - VOYAGE AUX ILES DE

KAUFFMANN JEAN-PAUL

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
8.70 €