Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Livres Art, Cinéma & Musique Livres Art, Cinéma & Musique


STYLE EGYPTE

VANNINI-S

Résumé non disponible

LES PEINTURES MURALES EGYPTIENNES

TIRADRITTI-F+DONADON

Résumé non disponible

QUELQUES FLEURS DU MAL...

BEAUDELAIRE/VER

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
9.80 €

VERMEER - BA

Schneider Norbert

Même si l'ouvre de Johannes Vermeer (1632-1675) ne compte à notre connaissance que 35 tableaux, ceux-ci font partie d'un des portfolios les plus importants et les plus inspirants de toute l'histoire de l'art. Ses toiles ont donné naissance à un best-seller du New York Times et à un film avec Scarlett Johansson et attirent un nombre record de visiteurs dans les grandes institutions artistiques, d'Amsterdam à Washington. Vermeer s'est concentré sur le quotidien et les activités domestiques, de l'écriture d'une lettre aux exercices musicaux, en passant par les préparatifs culinaires. Ces scènes fascinent par leurs détails méticuleux, leurs plans de lumière majestueux et par le talent de Vermeer à suggérer des intrigues narratives. A travers des tableaux aussi populaires qu'Une dame debout au virginal, Femme écrivant une lettre et sa servante et, le plus célèbre, l'énigmatique et enchanteur Jeune Fille d la perle, aux yeux grands ouverts, Vermeer n'évoque pas simplement les effets de substance et de texture, mais aussi les nombreuses histoires qui sous-tendent ces scènes. A travers toutes les oeuvres connues de Vermeer et grâce à des textes synthétiques et accessibles, cette introduction essentielle explore la place majeure qu'occupe Vermeer dans l'histoire de l'art et son talent singulier à métamorphoser la peinture à l'huile en scène de vie plus vraie que nature.
voir la fiche du livre
10.00 €

ALEXANDRA DAVID-NEEL

Lesieur Jennifer

Alexandra David-Néel¤ « Ne crie pas que tu donneras ta vie pour tes principes, pour la vérité ; mais tâche de ne jamais mentir. »L'histoire retient d'Alexandra David-Néel (1868-1969) qu'elle est la première Européenne à séjourner à Lhassa au Tibet. Jennifer Lesieur rappelle qu'elle fut aussi chanteuse d'opéra, franc-maçonne, journaliste, et qu'elle écrivit une quarantaine de livres dont Voyage d'une Parisienne à Lhassa et La Lampe de sagesse. Orientaliste érudite, elle vécut toute sa vie dans la lumière du bouddhisme parce que, disait-elle, « il est basé sur la possibilité de se libérer par soi-même de la souffrance ». Du Sikkim à Kalimpong, de Lachen au Tibet, en passant par le Japon, la Corée, la Chine, la Mongolie, nous suivons pas à pas cette exploratrice audacieuse, féministe convaincue, jusqu'à Digne, petite ville de Haute-Provence, où elle s'éteint à presque cent un ans, dans la « douceur sereine d'une inébranlable paix ».
voir la fiche du livre
9.50 €

L'ARCHE DES KERGUELEN - VOYAGE AUX ILES DE LA DESOLATION

Kauffmann Jean-Paul

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
8.70 €

LE MARCHE DE L'ART SOUS L'OCCUPATION

Sous l'Occupation, le marché de l'art en France a été florissant. Jusqu'en 1944, tous les biens appartenant à des familles juives sont systématiquement saisis. Les produits de ces pillages, ce sont les milliers de peintures, de sculptures, d'objets d'art ou de meubles rares. Destinées au musée de Hitler à Linz ou à la collection de Goering, certaines oeuvres modernes dites " dégénérées " sont dispersées aux enchères à l'Hôtel Drout. Les galeristes, les antiquaires, les marchands, les experts, les particuliers et toutes sortes d'intermédiaires travaillant pour les Allemands y viennent afin d'acquérir à bas prix des toiles dont ils ne peuvent que soupçonner qu'elles ont été volées. Des familles juives, dont de grands collectionneurs, mais aussi des francs-maçons et des opposants au IIIe Reich sont systématiquement spoliés. Un transfert d'oeuvres d'art va s'organiser, le tout dans un milieu interlope. Les enrichis du marché noir veulent convertir ou blanchir l'argent et trouvent dans l'art une valeur refuge. Il y a aussi une nouvelle clientèle, dont les Allemands qui se trouvent à Paris. La monnaie allemande est très forte par rapport au franc et l'on observe un afflux de marchandises, car les familles juives tentent d'échanger des oeuvres d'art contre des liquidités afin de fuir. Certaines oeuvres modernes, considérées comme proscrites par le IIIe Reich vont avoir des coûts moindres. Mais les marchands allemands ne s'y trompent pas, ce sont en majorité des historiens de l'art, et savent que ces oeuvres ont une vraie valeur artistique. S'appuyant sur des archives françaises, américaines et allemandes, Emmanuelle Polack s'emploie à mener l'enquête sur le marché de l'art à Paris et à Nice où trafics, vols et recels d'oeuvres d'art se sont multipliés.
voir la fiche du livre
21.50 €

LEONARD DE VINCI PAR LE DETAIL

ZUFFI STEFANO

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
39.95 €