Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Livres Art, Cinéma & Musique Livres Art, Cinéma & Musique


LE PRINCE FOUDROYE : LA VIE DE NICOLAS DE STAEL

GREISALMER-L

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
7.90 €

XL-CHARLIE CHAPLIN ARCHIVES

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
150.00 €

HERGE LUXE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
250.00 €

BERENICE ABBOTT, PORTRAITS PARISIENS 1925-1930

Abbott Berenice

Berenice Abbott en 1925 photographiait ses premiers portraits sur le balcon du studio de Man Ray à Paris. Soixante-cinq ans plus tard, en 1990, elle prenait son dernier portrait dans un bateau sur le lac d'Hebron dans le Maine, à quelques centaines de mètres du chalet dans lequel elle a passé ses dernières années. Abbott réalisait généralement ses portraits parisiens dans son propre studio, d'abord 44, rue du Bac, puis 18, rue Servandoni, mais aussi parfois sur place, au domicile du client, comme son premier portrait de James Joyce. En juin 1926, Jan Sliwinski exposa dans sa galerie des photographies de James Joyce, Jean Cocteau, Sylvia Beach, Marie Laurencin ou André Gide parmi tant d'autres. Les hommes et les femmes photographiés par Berenice Abbott étaient liés - socialement, intellectuellement, artistiquement ou sentimentalement. Elle ne photographiait pas des inconnus, à la différence d'Atget, qu'elle contribua à sortir de l'ombre. Ce livre, conçu par Hank O'Neal, regroupe plus de cent portraits, dont la plupart sont inédits. Les plaques de verre brutes, telles qu'elles sortaient de sa chambre noire, sont présentées avec le recadrage qu'elle souhaitait. Portraits parisiens est un livre rare au service d'une photographe essentielle dans l'art du portrait, de l'architecture ou de la photographie scientifique.
voir la fiche du livre
68.00 €

SCHNOCK N 17-CHORON ET CAVANNA

Si vous aussi, vous ressentez l'envie d'échapper à l'hystérie de l'époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des oeuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune ou vieux Schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. Alors rejoignez-nous ! Après vous...
voir la fiche du livre
14.50 €

SCHNOCK N 22 FRANCOISE HARDY

Si vous aussi, vous ressentez l'envie d'échapper à l'hystérie de l'époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des oeuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune ou vieux Schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. Alors rejoignez-nous !
voir la fiche du livre
14.50 €

JANE CAMPION PAR JANE CAMPION

Ciment Michel

La réalisatrice néo-zélandaise J. Campion, revient sur les grands moments de sa carrière à travers une série d'entretiens réalisés depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Chaque interview est illustrée par des photographies de tournage ainsi que par des scripts annotés.
voir la fiche du livre
45.00 €

HUPPES, MARTINS, GUEPIERS ... LE GATINAIS AUX MILLE COULEURS DEVOILEES.

AURELIEN PETIT

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
26.00 €

LE CINEMA D'HORREUR - BU

Schneider Steven Jay

Préparez-vous à frémir de peur avec cette édition révisée et étoffée de notre histoire du cinéma d'horreur. Cet ouvrage glaçant rassemble 640 pages grouillant des tueurs, fantômes, zombies et cannibales les plus terrifiants, et revient notamment sur les oeuvres cinématographiques les plus épouvantables de l'histoire, des esprits vacillants des années 1920 aux frousses avec effets spéciaux du XXIe siècle.Au fil de ses 10 chapitres illustrés, cet abrégé observe au plus près les personnages et les thèmes favoris du cinéma d'horreur: dystopies et science-fiction, maisons hantées, femmes tueuses ou loup-garou. Chaque élément emblématique du genre est exploré sous l'angle esthétique et historique pour montrer comment le cinéma d'horreur joue sur les peurs humaines archétypales autant que sur des angoisses sociales et culturelles spécifiques.Une partie distincte présente un Top 50 des films d'horreurs à classer au rang de chefs-d'oeuvre, depuis des classiques en noir et blanc comme Dr Jekyll et Mr Hyde ou Godzilla à Rosemary's Baby, Le Dieu d'osier, Shining, Le Projet Blair Witch et bien d'autres. Le livre est émaillé d'images dont d'inédites provenant des archives de David Del Valle, parmi lesquels des affiches de films, des croquis de décors, des instantanés de films et des photos de plateau.