Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Livres Art, Cinéma & Musique Livres Art, Cinéma & Musique


LES FEMMES QUI LISENT SONT DANGEREUSES

Bollmann Stefan

L'histoire de la lecture féminine se reflète dans la peinture et la photographie. Les artistes de toutes les époques ont représenté des femmes en train de lire. Pourtant, il aura fallu des siècles avant qu'il soit accordé aux femmes de lire à leur guise. Ce qui leur incombait d'abord, c'était de broder, de prier, de s'occuper des enfants et de cuisiner. Dès l'instant où elles envisagent la lecture comme une possibilité de troquer l'étroitesse du monde domestique contre l'espace illimité de la pensée, de l'imagination, mais aussi du savoir, les femmes deviennent dangereuses. En lisant, elles s'approprient des connaissances et des expériences auxquelles la société ne les avait pas prédestinées. C'est ce chapitre captivant de l'histoire de la lecture féminine que Laure Adler et Stefan Bollmann explorent, avec un soin particulier du détail. Le fil de l'analyse conduit du Moyen Âge au temps présent, en s'attachant plus spécialement à certaines oeuvres de Rembrandt, Vermeer, mais aussi Manet, Matisse ou Hopper, jusqu'à la fameuse photographie d'Eve Arnold montrant Marilyn Monroe en train de lire Ulysse de James Joyce. De courts textes de commentaire accompagnent ce choix de peintures, de dessins et de photographies.
voir la fiche du livre
19.90 €

BERENICE ABBOTT PORTRAITS PARISIENS FRANCAIS

Abbott Berenice

Berenice Abbott en 1925 photographiait ses premiers portraits sur le balcon du studio de Man Ray à Paris. Soixante-cinq ans plus tard, en 1990, elle prenait son dernier portrait dans un bateau sur le lac d'Hebron dans le Maine, à quelques centaines de mètres du chalet dans lequel elle a passé ses dernières années. Abbott réalisait généralement ses portraits parisiens dans son propre studio, d'abord 44, rue du Bac, puis 18, rue Servandoni, mais aussi parfois sur place, au domicile du client, comme son premier portrait de James Joyce. En juin 1926, Jan Sliwinski exposa dans sa galerie des photographies de James Joyce, Jean Cocteau, Sylvia Beach, Marie Laurencin ou André Gide parmi tant d'autres. Les hommes et les femmes photographiés par Berenice Abbott étaient liés - socialement, intellectuellement, artistiquement ou sentimentalement. Elle ne photographiait pas des inconnus, à la différence d'Atget, qu'elle contribua à sortir de l'ombre. Ce livre, conçu par Hank O'Neal, regroupe plus de cent portraits, dont la plupart sont inédits. Les plaques de verre brutes, telles qu'elles sortaient de sa chambre noire, sont présentées avec le recadrage qu'elle souhaitait. Portraits parisiens est un livre rare au service d'une photographe essentielle dans l'art du portrait, de l'architecture ou de la photographie scientifique.

WALKER EVANS PHOTOGRAPHIES

XXX

Confrontation au Louvre dans les salles consacrées aux arts d'Afrique et d'Asie, d'Océanie et des Amériques, d'oeuvres et de photographies de sculptures africaines extraites des portfolio réalisées par le photographe américain en 1935 dans le cadre d'un travail pour le Museum of modern art de New York

JANE CAMPION PAR JANE CAMPION

Ciment Michel

La réalisatrice néo-zélandaise J. Campion, revient sur les grands moments de sa carrière à travers une série d'entretiens réalisés depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Chaque interview est illustrée par des photographies de tournage ainsi que par des scripts annotés.

ART ABSTRAIT - BA

Elger Dietmar

L'abstraction a secoué l'art occidental au plus profond. Au début du XXe siècle, elle a réfuté la toute-puissance des formes nettes et sans ambiguïté, et décidé de confronter le public à des poèmes visuels vivants, dépouillés de l'imagerie représentationnelle conventionnelle et caractérisés par des allégories d'émotions et de sensations.Cette aventure esthétique radicale a défini de nouveaux moyens d'expression et de narration artistiques, caractérisés par des juxtapositions troublantes de couleurs, de lumière et de lignes. Les artistes ont alors abandonné pinceaux et chevalets pour jouer avec d'autres matériaux, d'autres méthodes et une nouvelle gestuelle: peintures commerciales et rouleaux, toiles brutes et non tendues, posées au sol, application à la main…Cette introduction essentielle décrit la portée internationale, la profondeur conceptuelle et l'impact sismique de l'art abstrait dans une étude rigoureuse qui s'attache aux grands noms comme Picasso, Klee, Kline, Rothko et Pollock, mais aussi à des figures moins célèbres dont la contribution a été tout aussi significative, parmi lesquelles Antoni Tàpies, K.O. Götz, Ad Reinhardt et Sophie Taeuber-Arp.À propos de l'auteur:Dietmar Elger a étudié l'histoire de l'art, l'histoire et la littérature à l'université de Hambourg. En 1984/85, il a été secrétaire à l'atelier Gerhard Richter et a travaillé au catalogue de l'artiste. De 1986 à 2006, il a travaillé en tant que conservateur de peinture et de sculpture au Sprengel Museum à Hanovre, où il a organisé de nombreuses expositions d'art moderne et contemporain. Depuis 2006, il est directeur des Archives Gerhard Richter auprès des Staatliche Kunstsammlungen Dresden. Chez TASCHEN, il a publié Expressionnisme, Dadaïsme et Art abstrait.
voir la fiche du livre
10.00 €

MATISSE. GOUACHES DECOUPEES - BA

Néret Gilles

Henri Matisse (1869-1954) a toujours eu un esprit combatif. Malgré son cancer diagnostiqué en 1941, en dépit de sa faiblesse croissante et de son fauteuil roulant qu'il ne pouvait quitter, cet irréductible artiste français n'a jamais interrompu sa quête artistique ni cessé de créer. Débutant ce qu'il nommait une "seconde vie", il entama une période remarquable de production de collages, découpant et assemblant des morceaux de papier coloré pour former des "gouaches découpées" peuplées d'oiseaux, de plantes, de fleurs et de formes féminines. Soulignant à merveille couleurs et contrastes, la technique du découpage permet des lignes géométriques et des juxtapositions dynamiques. Dans des oeuvres telles que La Chute d'Icare (1943), Nu bleu (1952), L'Escargot (1953) et La Gerbe (1953), formes pures et structures élémentaires renforcent une composition qui dépasse le simple aspect décoratif de créations finement assemblées et débordant d'une joie de vivre contagieuse. Au fur et à mesure de l'avancée de son travail, l'excitation de Matisse devant ces résultats le poussa à imaginer des oeuvres toujours plus grandes, ses premiers travaux, de modestes dimensions, devenant de véritables fresques murales. Sentant venir sa fin, Matisse révéla le secret de ces pièces à la fois simples et brillantes : "Ce que j'ai créé après [ma maladie], c'est moi-même que cela représente, libre et détaché…" Cette introduction de référence revisite ainsi ce joyeux dernier chapitre de la longue et prodigieuse carrière de Matisse, révélant comment les papiers découpés résument ses années passées à explorer toutes les possibilités offertes par la composition, les formes et les couleurs.
voir la fiche du livre
10.00 €

PALEOART. VISIONS DES TEMPS PREHISTORIQUES - JU

Ford Walton

C'est en 1830 que le scientifique anglais Henry De la Beche peint la première oeuvre de paléo-art : une vision éblouissante et délicieusement macabre de reptiles préhistoriques qui se battent sous l'eau. Depuis, dans le monde entier, des artistes ont donné corps aux dinosaures, aux mammouths laineux, aux hommes des cavernes et à d'autres créatures, et ont ainsi participé à façonner notre compréhension de ce passé antédiluvien. Dans cet ouvrage inédit, l'auteur Zoë Lescaze et l'artiste Walton Ford proposent une histoire étonnante du paléo-art de 1830 à 1990. Il ne s'agit pas d'oeuvres pariétales réalisées il y a plusieurs milliers d'années, mais de visions modernes de la préhistoire : des peintures, des gravures, des dessins, des sculptures, des mosaïques et des fresques stupéfiantes qui mêlent données scientifiques et imagination débridée. La collection explore en profondeur ce domaine négligé de l'histoire de l'art et montre comment les artistes désireux de représenter ces créatures disparues ont projeté leurs propres lubies esthétiques sur la préhistoire, teintant ce passé primitif de romantisme, d'impressionnisme, de japonisme, de fauvisme ou d'Art nouveau révèle combien les oeuvres paléo nous en apprennent sur les dinosaures, mais aussi sur les êtres modernes que nous sommes. Accompagnée de textes rigoureux de Lescaze et d'une préface de Ford, avec ses cinq pages dépliantes et ses détails par dizaines, le livre expose une sélection étourdissante d'oeuvres puisées dans d'importants musées d'histoire naturelle, d'obscures archives et des collections privées, avec de nouvelles reproductions d'oeuvres clés du genre, comme les représentations de dinosaures du précurseur Charles R. Knight, conservées à Chicago, ainsi que de petits chefs-d'oeuvres peu connus comme la mosaïque monumentale d'A. M. Belashova à Moscou. Du plus menaçant au plus fantasmagorique, Paleoart : Visions of a Prehistoric Past 1830-1990 est un hommage aux animaux préhistoriques dans l'art, et une belle occasion de comprendre ces bêtes sauvages disparues tant aimées à travers un nouveau prisme, celui de l'histoire de l'art.
voir la fiche du livre
75.00 €

L'ART DE LA PREHISTOIRE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
205.00 €

THE GRAND TOUR. THE GOLDEN AGE OF TRAVEL - TRAVEL-TRILINGUE

Le voyage à travers le monde peut être lassant: tourisme de masse, avions bondés, aéroports désorganisés, sécurité ultra rigoureuse, chaînes hôtelières standardisées, sentiers «battus», foulés par des hordes de touristes. Éprouver le plus petit frisson d'aventure peut parfois sembler impossible. Mais ne perdez pas espoir. Que tous ceux qui ressentent une «envie d'ailleurs» insatisfaite se réjouissent: The Golden Age of Travel fait revivre une époque où sillonner la planète était une opportunité nouvelle et excitante pour ceux qui en avaient les moyens, le temps, l'imagination et le courage.Ce livre, richement illustré par de nombreuses images d'archives, vous présente six voyages autour du monde particulièrement appréciés par les aventuriers occidentaux, parmi lesquels les célèbres écrivains voyageurs Charles Dickens, Jules Verne, F. Scott Fitzgerald, Mark Twain et Goethe. Du Grand Tour de l'Europe - rite de passage traditionnel des jeunes aristocrates anglais - à l'Extrême-Orient, à peine touché par l'influence de l'Ouest, chaque voyage est retracé à travers ses différentes étapes et ses divers modes de transport: train, bateau, voiture, avion, cheval, âne, chameau..Au fil des pages remplies d'affiches publicitaires, d'extraits de guides, de billets, de prospectus, de brochures, de menus et d'étiquettes à bagage, redécouvrez l'élégance de ces voyages, retrouvez le pur sentiment d'exotisme de ces tours éprouvé par les baroudeurs de l'âge d'or en route vers des villes nouvelles et décadentes ou des territoires sauvages et périlleux. Voici votre passeport vers une époque révolue, marquée par l'aventure et par une forme d'émerveillement enfantin devant le monde.
voir la fiche du livre
150.00 €