Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Livres Art, Cinéma & Musique Livres Art, Cinéma & Musique


LE MONDE SELON COCO

PATRICK MAURIES ET J

Je suis l'esclave de mon style. Un style ne se démode pas. Chanel ne se démode pas.
voir la fiche du livre
14.90 €

DEAUVILLE PHOTOGRAPHIE PAR PATRICK BRAOUDE

BRAOUDE, PATRICK

La première impression lorsqu'on découvre le travail photographique de Patrick Braoudé est la surprise. Est-on vraiment en face d'une photographie ? Beaucoup l'interrogent sur ce qu'ils voient. Est ce une peinture qui est ensuite photographiée ? Est ce une photographie sur laquelle ont été déposées des couches de peinture ? Certains sont sûrs de voir des traces de pinceaux dans les vagues, dans l'écume. Pourtant il n'y a pas de travail de pinceaux. Seule la faible vitesse d'obturation choisie sur l'appareil photographique associée au flou provoqué par la tenue de l'appareil dans la main, sans trépied, construit cette vision particulière. Patrick Braoudé s'amuse à jouer de cette ambigüité. Il nous présente des photos floues avec un fort aspect pictural, sans retouche, aux couleurs saturées, qui s'amusent à donner l'illusion de tableaux, sur un mode «impressionniste » tout en conservant l'instantané de la photographie...des effets obtenus à la prise de vue, sans travail d'ordinateur... Ce flou leur donne une touche d'intemporalité. Un travail qui procure une certaine sensation de bien-être. Le littoral devient délicat, presque surpris dans son intimité. Chaque pixel est comme un coup de pinceau impressionniste« De l'Impressionnisme Numérique » a dit avec amitié Claude Lelouch lors de la première exposition de Deauville...Ce sont des photographies simples du bonheur au quotidien. Comme un désir du photographe d'être le témoin de ces scènes de plages normandes.Comme un hommage à Eugène Boudin, peintre témoin de la naissance de la mode des bains de mer et de la création de Deauville, qui peignait les scènes de plage de Trouville et Deauville. Eugène Boudin a immortalisé les estivants de la bourgeoisie et de la noblesse parisienne en représentant les mondanités et les élégantes. Aujourd'hui, les plages normandes se remplissent, l'été mais aussi les beaux week-ends, d'une population avide des plaisirs de la plage, population bigarrée, multiple, à la fois bourgeoise et populaire, une représentation fidèle de la population de la France actuelle que Patrick Braoudé peint à son tour avec son appareil photo. Comme cinéaste qui aime regarder ses contemporains, il aime prendre du temps à observer la plage : groupes d'amis se retrouvant pour un moment d'amitié, familles en quête de détente, couples d'amoureux venus s'isoler, solitaires en réflexion..Ses photos sont des instantanés de ces vies « espionnées ». Des personnages souvent de dos, parfois masqués, ou en contre-jour, des êtres flous, des ombres chinoises, des « fantômes », parfois même juste des tâches de couleurs... pour que chacun s'y reconnaisse.Avec cette lumière particulière de la Normandie qui donne à la mer ses teintes étonnantes, du gris vert au bleu de Prusse, au sable ce jaune d'une douceur rare, aux parasols et accessoires de plage colorés leur éclat ensoleillé... Ce n'est pas étonnant que les peintres impressionnistes se soient donnés rendez-vous sur les plages de Normandie.Patrick Braoudé nous présente ainsi quelques photos de son Trouville et de son Deauville... comme le story-board d'un de ses films.
voir la fiche du livre
35.00 €

TROUVILLE PHOTOGRAPHIE PAR PATRICK BRAOUDE

BRAOUDE, PATRICK

La première impression lorsqu'on découvre le travail photographique de Patrick Braoudé est la surprise. Est-on vraiment en face d'une photographie ? Beaucoup l'interrogent sur ce qu'ils voient. Est ce une peinture qui est ensuite photographiée ? Est ce une photographie sur laquelle ont été déposées des couches de peinture ? Certains sont sûrs de voir des traces de pinceaux dans les vagues, dans l'écume. Pourtant il n'y a pas de travail de pinceaux. Seule la faible vitesse d'obturation choisie sur l'appareil photographique associée au flou provoqué par la tenue de l'appareil dans la main, sans trépied, construit cette vision particulière. Patrick Braoudé s'amuse à jouer de cette ambigüité. Il nous présente des photos floues avec un fort aspect pictural, sans retouche, aux couleurs saturées, qui s'amusent à donner l'illusion de tableaux, sur un mode «impressionniste » tout en conservant l'instantané de la photographie...des effets obtenus à la prise de vue, sans travail d'ordinateur... Ce flou leur donne une touche d'intemporalité. Un travail qui procure une certaine sensation de bien-être. Le littoral devient délicat, presque surpris dans son intimité. Chaque pixel est comme un coup de pinceau impressionniste« De l'Impressionnisme Numérique » a dit avec amitié Claude Lelouch lors de la première exposition de Deauville...Ce sont des photographies simples du bonheur au quotidien. Comme un désir du photographe d'être le témoin de ces scènes de plages normandes.Comme un hommage à Eugène Boudin, peintre témoin de la naissance de la mode des bains de mer et de la création de Deauville, qui peignait les scènes de plage de Trouville et Deauville. Eugène Boudin a immortalisé les estivants de la bourgeoisie et de la noblesse parisienne en représentant les mondanités et les élégantes. Aujourd'hui, les plages normandes se remplissent, l'été mais aussi les beaux week-ends, d'une population avide des plaisirs de la plage, population bigarrée, multiple, à la fois bourgeoise et populaire, une représentation fidèle de la population de la France actuelle que Patrick Braoudé peint à son tour avec son appareil photo. Comme cinéaste qui aime regarder ses contemporains, il aime prendre du temps à observer la plage : groupes d'amis se retrouvant pour un moment d'amitié, familles en quête de détente, couples d'amoureux venus s'isoler, solitaires en réflexion..Ses photos sont des instantanés de ces vies « espionnées ». Des personnages souvent de dos, parfois masqués, ou en contre-jour, des êtres flous, des ombres chinoises, des « fantômes », parfois même juste des tâches de couleurs... pour que chacun s'y reconnaisse.Avec cette lumière particulière de la Normandie qui donne à la mer ses teintes étonnantes, du gris vert au bleu de Prusse, au sable ce jaune d'une douceur rare, aux parasols et accessoires de plage colorés leur éclat ensoleillé... Ce n'est pas étonnant que les peintres impressionnistes se soient donnés rendez-vous sur les plages de Normandie.Patrick Braoudé nous présente ainsi quelques photos de son Trouville et de son Deauville... comme le story-board d'un de ses films.
voir la fiche du livre
35.00 €

JOHNS - KA

HESS BARBARA

Bien qu'on classe souvent son travail dans le Pop Art, à cause de son usage de l'iconographie populaire et des objets ménagers, Jasper Johns pourrait aussi être défini comme un néodadaïste. En se servant d'une peinture à l'encaustique, de reliefs de plâtre, du collage et en faisant même rentrer des objets de la vie quotidienne, comme des balais ou des règles, dans ses tableaux, Johns parvient à donner une dimension sculpturale à son oeuvre. Il est surtout connu pour ses peintures de drapeaux réalisées dans les années 50 (le Muséum d'art moderne de New York a récemment déboursé 20 millions de dollars pour son White Flag), bien que d'autres motifs récurrents également célèbres, comme les cibles, les nombres, les lettres ou les cartes parcourent également son oeuvre. John est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes américains les plus importants du XXe siècle.

L'ARCHE DES KERGUELEN - VOYAGE AUX ILES DE

KAUFFMANN JEAN-PAUL

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
8.70 €

MALEVITCH - BA

Après avoir flirté avec le réalisme, l'impressionnisme et le symbolisme, Kazimir Malevitch (1878-1935), né à Kiev, trouve sa voie dans la dissolution des figures et des paysages représentés littéralement en une abstraction pure et chargée d'émotion. En 1915, il crée ce que bon nombre saluent comme la première et ultime oeuvre abstraite: Carré noir (1915), un quadrilatère noir sur un fond blanc, qualifié de «point zéro de la peinture», qui marque un moment fondateur pour l'art moderne et abstrait.Cet ouvrage retrace les innovations et les idées majeures de Malevitch en plaçant ses oeuvres révolutionnaires dans le contexte de l'avant-garde russe et mondiale. Au fil des reproductions fidèles et intenses de ses oeuvres, on explore sa théorie du suprématisme, qui repose sur une abstraction géométrique drastique et la «suprématie de la sensation pure dans l'art créatif», ainsi que son rôle crucial dans l'élaboration du constructivisme et son intérêt pour la philosophie, la littérature, l'art populaire russe… et la quatrième dimension.
voir la fiche du livre
10.00 €

DAVID BOWIE - A LIFE

Sans doute la bio définitive sur un des plus grand artistes de la deuxième moitié du 20éme siècle .

Pour tout savoir sur l'homme afin de mieux comprendre l'artiste .

INCONTOURNABLE

voir la fiche du livre
23.50 €

ENTRER EN PEINTURE CREATIVE

Guionet Jean-Yves

Un professeur d'arts plastiques et son élève plaident pour une peinture active, fondée sur l'imagination, l'improvisation, l'interprétation libre de la nature et l'expression gestuelle des émotions, à rebours d'un contenu visuel discursif.
voir la fiche du livre
25.00 €

LA FOLLE VIE DE LILI

" La rencontre fut électrique. Un coup de foudre pour lui ; moi, je me laissai porter par le flot, passive et ravie à la fois. Chet était beau garçon, conscient de son charme, style ado, un peu voyou, et déterminé à soulever cette Parisienne si peu américaine qui ne protestait pas. Il me plaisait, j'étais flattée, et comme toujours je ne pensais pas plus loin que le jour même... "
Née à Paris en 1933, cachée et portant l'étoile jaune pendant la guerre, grand amour de Chet Baker et muse de Saint-Germain-des-Prés, comédienne à la fois discrète et prolifique, devenue agente de stars dans la série à succès Dix pour cent, Liliane Rovere a tout d'une héroïne de roman.
Avec une gouaille qui swingue, elle écrit aujourd'hui sa vie, sa folle vie – mouvementée, jazzy, imprévisible.

voir la fiche du livre
20.00 €