Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Romans

La Griffe Noire vous propose dans sa séction Roman une très large sélection de romans divers et variés afin de plaire à tous ! Vous y découvrirez des centaines de romans et nouvelles aussi bien classiques que contemporains. Découvrez également la sélection de notre libraire Gérard Collard qui sélectionne pour vous les romans indispendables. 


LE JOUEUR D'ECHECS SUIVI DE LETTRE D'UNE INCONNUE

Le Joueur d'échecs Lettre d'une inconnue Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, une partie d'échecs entre deux passionnés que tout oppose et que le jeu réunit. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire aux allures de confession... « À toi qui ne m'as jamais connue. » La lettre, anonyme, s'adresse bien à lui, à l'homme qu'il était et qu'il est demeuré, l'écrivain célèbre pour son talent, sa frivolité et ses conquêtes. Comment se souvenir de cette femme qui lui déclare sa passion de toute une vie, de cette adolescente de 13 ans qui l'épiait et l'adorait naguère en silence ?
voir la fiche du livre
1.50 €

LA SOMME DE NOS FOLIES

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
21.50 €

GWENDY ET LA BOITE A BOUTONS

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
6.70 €

TOUTES LES HISTOIRES D'AMOUR DU MONDE

BEAULIEU BAPTISTE

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
19.50 €

INFIDELITES

Sackville-West Vita

Elle n'a que lui et elle l'adore, mais lui ne pense qu'à s'enfuir au plus vite... Elle dort à ses côtés, et lui, «les yeux grand ouverts dans la nuit», rêve à une autre... Elle attend depuis toujours qu'il s'engage, et lui ne peut attendre de lui révéler sa nouvelle existence... L'amour à sens unique, l'amour trahi, la vie qui se fendille en une seule phrase, négligemment glissée dans la conversation : dans ces six nouvelles composées entre 1922 et 1932, Vita Sackville-West montre une fois de plus à quel point elle excelle dans le tableau doux-amer des sentiments inexprimés.
voir la fiche du livre
5.10 €

LE DESTIN DE MR CRUMP

LEWISOHN LUDWIG

Sa remise au jour en traduction française, il y a trois ans, a été une rude surprise pour beaucoup – et un joli coup à l'estomac. Non que le sujet – l'enfer du couple – soit de ceux qui répugnent à l'imagination ; mais parce que le romancier, adepte d'un réalisme cruel, en vient à compromettre son lecteur même dans cette descente au fond de l'horreur ordinaire… une horreur qui ne peut déboucher, on le devine vite, que sur le meurtre. Un homme et une femme se rencontrent, songent à l'amour, oublient de s'aimer, se marient et vont bientôt se haïr. La violence de leur affrontement, feutrée d'abord, suivra un crescendo qui semble devoir ne jamais s'arrêter. La mise à mort, pour le lecteur, sera presque un soulagement. Pour Lewisohn, la vie à deux, devenue dans la société bourgeoise moderne la matrice même du contrat social, est le vrai laboratoire de l'époque. Un laboratoire qui risque fort de se transformer en cage, pour peu que les modèles venus du dehors en viennent à réduire encore l'étroit espace de liberté dévolu à chacun – l'auteur, avant Sartre, étant visiblement convaincu que « l'enfer, c'est les autres » On se tromperait pourtant si l'on imaginait que Le Destin de Mr. Crump est un roman discursif ou, pis encore, un roman « à idées ». Rien n'est plus loin du génie de Lewisohn – tout à fait américain sur ce point –, qui n'est jamais aussi à son aise que lorsqu'il rapporte des faits, campe un personnage solidement ancré dans le quotidien, brosse une scène saisie sur le vif. Un don qui avait fasciné Thomas Mann, vite conquis par cet art ennemi des joliesses, toujours au plus près du réel : un art qui ne triche pas et où la morale, approchée avec courage et rigueur, tient lieu d'esthétique. On n'en voudra pour preuve que cette « Postface » ajoutée au récit par le romancier, et qui tente de réduire encore, s'il se peut, la part romanesque du récit, instillant dans l'esprit du lecteur ce doute dérangeant : et si tout cela n'était pas du roman… Nabokov – encore lui – recourra au même procédé à la fin de Lolita. Les censeurs dans l'un et l'autre cas ont crié au mauvais procédé. On peut les comprendre, sinon les approuver. Il ne fait jamais bon donner au diable des traits trop familiers : c'est rappeler que l'enfer est d'abord en nous, et personne n'aime entendre ça. Passage en collection « libretto » du Destin de Mr. Crump de Ludwig Lewisohn (1926), dont la redécouverte il y a trois ans fut saluée comme un événement littéraire. Un roman sur l'enfer du couple, longtemps considéré en Amérique comme un livre « maudit » (un peu comme fut, un peu plus tard, la Lolita de Nabokov). Réservé à ceux qui aiment le noir.
voir la fiche du livre
11.80 €

LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL

HOSSEINI KHALED

Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. « Il existe un moyen de te racheter », lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé. « L'intensité dramatique de cette histoire de culpabilité et de rédemption ferait déjà de ce premier roman une oeuvre littéraire remarquable. Mais ce serait oublier la redoutable analyse de l'histoire et de la culture afghanes, de la monarchie de Kaboul aux talibans du 11 septembre. Le tout forme un bijou tragique. » Julien Bisson, Lire
voir la fiche du livre
8.80 €

LE MEC DE LA TOMBE D'A COTE BABEL 951

MAZETTI KATARINA / G

1
voir la fiche du livre
7.70 €

Ce regard qui n'a jamais cessé d'être

Birman Renée

Depuis le jour de notre premièrerencontre, 63 années se sont écouléesdurant lesquelles le seul fait d'êtreensemble nous a rendus heureux.Et pendant tout ce temps nous avonsconnu un bonheur, persuadés qu'ildurerait toujours, car cette fin inexorableà laquelle personne n'échappe, nous nel'avions pas imaginée, n'y avions jamaispensé. Ce qui n'a pas empêché quetraitreusement elle nous surprenne,nous consterne, programmée avec unetelle précision du jour et de l'heure, mettant un terme àl'existence de l'homme de ma vie.Aussi après ce jour, le dernier de tout ce temps vécu àdeux, il me tint à coeur de rédiger ce qu'il m'avait priée d'écrirelorsque survint ce maudit mal qui allait l'emporter.L'avait-il pressentie, cette issue fatale, quand il voulut quel'on sache quel attachement fut le nôtre !Alors j'ai essayé de faire ce que je lui avais promis :un ouvrage qui aurait pu le satisfaire avant qu'il ne s'en aille,cet ouvrage destiné à notre descendance actuelle et future,et pourquoi pas à d'autres.
voir la fiche du livre
19.50 €