Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !

Divers Litterature


LES LOYAUTES

VIGAN DELPHINE

Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l'enfance violentée, s'inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ? Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils. Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Sobre, subtil, d'une force magistrale. On ne lâche pas ce roman qu'on lira d'une traite. L'Express. Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Le Figaro. Son propos est aussi rêche que sa voix est douce. A travers ces lignes, on sent qu'elle revient de loin, de ces années où \"rien ne s'oppose à la nuit\" . C'est peut-être pour ça qu'elle est montée si haut et si magnifiquement dans sa façon d'écrire le monde. Elle. Delphine de Vigan ne juge rien ni personne. Elle s'interdit toute forme de compassion, et ne tire aucune morale. Elle témoigne, et c'est l'essentiel. BibliObs.
voir la fiche du livre
7.20 €

LE COLLIER ROUGE

Rufin Jean-Christophe

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Etre loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?
voir la fiche du livre
6.80 €

LE BAISER

BROCAS SOPHIE

Camille a toujours exercé son métier d'avocate avec sérieux, mais sans grande passion. Jusqu'au jour où on lui confie une affaire inhabituelle : identifier le propriétaire d'une sculpture de Brancusi, Le Baiser, scellée sur la tombe d'une inconnue au cimetière du Montparnasse. 
Pour déterminer à qui appartient cette oeuvre, il lui faudra suivre la destinée d'une jeune exilée russe qui a trouvé refuge à Paris en 1910. En rupture avec sa famille, Tania s'est liée à l'avant-garde artistique et a fait la rencontre d'un sculpteur roumain, Constantin Brancusi. Avec lui elle découvre la vie de bohème. Cent ans plus tard, élucider les raisons de sa mort devient pour Camille un combat personnel : rendre sa dignité à une femme libre, injustement mise au ban de la société. 
Avec ce portrait vibrant de deux femmes en quête de justice et d'indépendance, Le Baiser questionne aussi le statut des oeuvres d'art, éternelles propriétés marchandes, qui sont pourtant le patrimoine commun de l'humanité.
voir la fiche du livre
20.00 €

DANS LES ANGLES MORTS

Fin février 1979, Chosen, petite ville étriquée et appauvrie, en passe d'être repeuplée par de riches New-Yorkais. George Clare rentre chez lui et trouve sa femme assassinée. Leur fille de trois ans, seule dans sa chambre, est saine et sauve. Pour le shérif Travis Lawton, George est le premier suspect. Huit mois plus tôt, le couple avait acheté la ferme des Hale pour une bouchée de pain, George omettant de dire à sa femme que les anciens propriétaires, acculés par les dettes, s'y étaient suicidés, laissant trois orphelins, Eddy, Wade et Cole. Dans les angles morts est aussi l'histoire des frères Hale, et celle de la maison de leur enfance. Une fresque d'une étonnante profondeur. Un grand roman américain. Cécile Mury, Télérama. Conteuse puissante, Elizabeth Brundage se montre aussi douée pour le suspense que pour la psychologie. Alexandre Fillon, Le Figaro littéraire. Un roman prodigieusement captivant. Sabine Audrerie, La Croix. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Arnaud.
voir la fiche du livre
8.90 €

LA SERPE

JAENADA PHILIPPE

La serpe Un matin de 1941, au château d'Escoire, Henri Girard appelle à l'aide : son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à la serpe. Unique survivant et unique héritier, il est le suspect numéro un. Au terme d'un procès retentissant il sera pourtant acquitté. Il deviendra un écrivain célèbre et mènera une vie d'aventurier. L'énigme restera irrésolue. Jusqu'à ce que Jaenada se penche sur la question... « Le personnage principal Henri, le vrai démon, est d'abord un sale gosse. »
voir la fiche du livre
8.90 €

L'AMERICAINE

Alors que le pouls de New York bat au rythme des années 1960 et de la contre-culture, une jeune fille, Ruth, s'y installe pour y suivre ses études en rêvant de devenir journaliste. Elle y découvre l'amitié, le rock, l'amour... tout en se questionnant sur son identité. Pas évident d'avoir laissé derrière elle sa famille et sa terre natale, la République dominicaine... Septembre 1961. Depuis le pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourne le dos à son île natale, la République dominicaine. 
En ligne de mire : New York, l'université, un stage au Times. Une nouvelle vie... Elle n'en doute pas, bientôt elle sera journaliste comme l'était son père, Wilhelm. Ruth devient très vite une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l'amitié et des amours. Des bouleversements du temps aussi : l'assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre culture, l'opposition de la jeunesse à la guerre du Viêt Nam... 
Mais Ruth, qui a laissé derrière elle les siens dans un pays gangrené par la dictature où la guerre civile fait rage, s'interroge et se cherche. Qui est- elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d'adoption ? Où va-t-elle construire sa vie, elle dont les parents ont dû tout fuir et réinventer leur existence ? Trouvera-t-elle la réponse en Israël où vit Svenja, sa marraine ? Entrelaçant petite et grande histoire, explorant la question de l'exil et de la quête des racines, Catherine Bardon nous livre une radiographie des Etats-Unis des années 1960, en poursuivant la formidable fresque romanesque inaugurée avec Les Déracinés.

voir la fiche du livre
20.90 €

DU COTE DU BONHEUR

MCPARTLIN ANNA

Résumé non disponible
voir la fiche du livre
7.90 €

LE BAL DES FOLLES

Heureusement , il y a le " bal des folles " ou comment les hommes se débarrassaient des femmes qui les dérangeaient !
voir la fiche du livre
18.90 €

MANHATTAN PEOPLE

BOLLEN CHRISTOPHER

Comme la plupart des New-Yorkais, Joseph Guiteau n'est pas né à Manhattan. Originaire de l'Ohio, il est venu y bâtir sa carrière d'acteur quinze années auparavant. À l'aube de ses trente-quatre ans, son visage n'est apparu que dans des spots publicitaires. Pourtant, ce constat d'échec importe peu au vu d'un secret douloureux : une malédiction familiale frappe tous les hommes du clan Guiteau à l'âge de trente-quatre ans.Face à ce compte à rebours anxiogène, autour de Joseph, tout semble soudain malicieux. Sa nouvelle compagne grecque lui impose de l'épouser pour obtenir une green card ; son meilleur ami William, comédien raté et destructeur, le soupçonne de décrocher des rôles derrière son dos ; et une veuve fortunée traque Joseph pour qu'il incarne le rôle de son mari assassiné. Entre malaise et ambition, mortalité et exode, un tourbillon étourdissant émane des nombreux New-Yorkais d'adoption croisés dans ce premier roman. Manhattan y incarne le théâtre de toutes les désillusions face au grand rêve américain. Une fresque des temps modernes dévoilant l'élan de survie nécessaire aux Manhattan People d'aujourd'hui. « Bollen excelle dans la construction d'une atmosphère d'angoisse propreà Manhattan, et certaines scènes sont des chefs-d'oeuvre tragicomiques. »The New Yorker « Ambitieux. Un premier roman nerveux et illuminé d'éclats d'intelligence. »The Wall Street Journal « Manhattan People perce tout en profondeur les émotionset les raisons qui nous poussent à agir. Un pur plaisir de lecture. »Douglas Coupland, auteur de Génération A

voir la fiche du livre
8.40 €