Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Philo/politique Religion Philo/politique Religion


LE COUP D'ETAT D'URGENCE - SURVEILLANCE, REPRESSION ET LIBERTES

ALIMI, ARIE

Printemps 2020. Pour faire face au Covid-19, le premier état d'urgence sanitaire de l'histoire de France est instauré, s'inspirant de l'état d'urgence décrété pendant la guerre d'Algérie. Du jour au lendemain, l'intégralité de la population française se retrouve assignée à résidence, privée de sa liberté d'aller et de venir, de son droit à la vie privée et, selon les cas, de son droit au travail ou à la liberté d'entreprendre.Parallèlement, un mécanisme de surveillance généralisée est mis en place, avec quadrillage policier du territoire et usage de drones. Désormais, chaque citoyen est considéré comme un danger potentiel. Il n'est plus un sujet de droit mais un « sujet virus »Alors que l'état d'exception contamine peu à peu le droit commun à la manière d'une tache d'huile, les catégories de personnes et les champs touchés par les réductions de libertés ne cessent de s'étendre. Quelles conséquences, dans ces conditions, pour les libertés publiques ? Quels contre-pouvoirs mobiliser face à l'arbitraire de l'exécutif ? Faut-il apprendre à vivre avec ce nouveau paradigme, ou, position défendue par l'auteur, ne pas s'y résignerL'expertise d'Arié Alimi est précieuse et permet de poser un regard sans concession sur la question des libertés publiques et des dérives policières, au coeur de l'actualité. Face à ce « coup d'état d'urgence », il est encore temps de réagir.

LE PROPHETE ET LA PANDEMIE - DU MOYEN-ORIENT AU JIHADISME D'ATMOSPHERE

KEPEL, GILLES

L'AN 2020, marqué par la Covid-19 et l'effondrement du marché pétrolier, est celui de tous les bouleversements depuis le Moyen- Orient jusqu'aux banlieues de l'Europe.Le conflit israélo-palestinien se fragmente avec, d'un côté, un pacte portant le nom du prophète Abraham, qui va des États-Unis à Abou Dhabi au Maroc et au Soudan en passant par Israël, agrège l'Égypte et l'Arabie, et lorgne l'Irak
voir la fiche du livre
20.00 €

CORRESPONDANCE DE JEAN-FRANCOIS FOUCQUET S.J., MISSIONNAIRE A LA CHINE

FOUCQUET, JEAN-FRANCOIS

Lettres de chine à sa famille 1698-1731 Né en 1665 en Bourgogne, lointain parent du surintendant, Jean-François Foucquet rejoint la Compagnie de Jésus à seize ans et brûle de partir dans les missions orientales. Le 24 juillet 1699, après dix-huit mois de navigation, il arrive en Chine, d'où il adresse des lettres à sa mère, Anne Berthion, retirée à Vézelay, à sa soeur Anne-Catherine et à son beau-frère Antoine d'Orbigny, installés à Avallon. L'arrivée d'une lettre de Chine est un petit événement. À son beau-frère, Jean-François Foucquet décrit l'état du pays, la langue et l'écriture, la politique, la querelle des rites, ses leçons d'algèbre et d'astronomie à l'Empereur... Avec sa soeur il évoque la tâche du missionnaire pour le salut des âmes. Fils aimant, il raconte à sa mère son quotidien, la nourriture, les cultures vivrières, l'habitat, les rapports de voisinage... Conservées familialement et inédites à ce jour, ces lettres sont des chroniques de la Chine de Kangxi. Voyage dans l'espace, cette relation devient aussi pour nous un voyage dans le temps, le récit d'une aventure humaine au Siècle de Louis XIV.
voir la fiche du livre
11.80 €

LES 100 CITATIONS DE LA PHILOSOPHIE

DEVILLAIRS LAURENCE

Les philosophes ont du style. On l'oublie ou on l'ignore, imaginant que pour être rigoureuse, la pensée doit renoncer à la beauté. Au contraire, inventeurs de concepts,...
voir la fiche du livre
9.00 €

L'EFFONDREMENT DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE

ORESKES NAOMI/CONWAY

A la rentrée 2013, les deux auteurs publient un article dans le prestigieux journal du MIT, Daedalus. Devant le retentissement provoqué par la thèse qu'ils défendent et l'angle choisi pour l'exposer, ils étoffent leur texte pour commettre ce qui s'avère être un essai vif et brillant, qui se veut coup de semonce et livre d'alerte sur l'avenir même de notre civilisation. Deux des plus grands intellectuels aux U.S.A. se posent dans cet essai de prospective la question suivante : pourquoi restons-nous inactifs, alors que nous disposons d'informations scientifiques robustes sur le changement climatique et que nous savons quels terribles événements vont suivreNous sommes en 2093, avènement de l' « Age de la Pénombre », et les deux historiens futurs se retournent sur leur passé - qui est notre présent et notre avenir (possible). Tout avait pourtant bien commencé avec la création du GIEC en 1988. Mais rapidement le « déni » se répand en faisant valoir l'incertitude des données scientifiques. Les effets du changement climatique s'intensifient, et en 2023, l'année de l'«été perpétuel », il y a 500 000 morts et 500 milliards de dollars de perte. La frénésie pour les énergies fossiles amène les dirigeants à saisir les notes scientifiques sur la fuite de pétrole Bp en 2011. Puis la loi dite de « négation de la hausse du niveau de la mer » est adoptée par certains états. Mais rien n'y fait. La nature se déchaine sans que les mesures nécessaires ne soient prises. Pendant l'été 2041, des vagues de chaleur sans précédent détruisent les récoltes. Panique, émeutes, migration de masse, hausse explosive des populations d'insectes, épidémies. L'ordre social s'effondre dans les années 1950 et les gouvernants, acquis à l'idéologie néolibérale, se retrouvent désarmés devant la nécessité d'une intervention massive de l'état..En imaginant la situation vers laquelle l'humanité s'oriente si rien n'est fait, les auteurs démontrent magistralement le double piège dans lesquels la civilisation occidentale est en train de tomber. Deux idéologies inhibantes dominent : le positivisme et le fondamentalisme de marché. Quand les effets du Grand Effondrement se sont fait sentir, les démocraties n'ont d'abord pas voulu, puis pas pu faire face à la crise. Se trouvant dénué de l'infrastructure et de la capacité organisationnelle pour lutterFoisonnant d'érudition, fruit d'un travail de prospective scientifique rigoureux, cet essai veut tenter de lutter contre les obscurantismes intéressés afin d'éviter à l'humanité ce que les auteurs nomment « l'Age de la pénombre ».
voir la fiche du livre
7.90 €

L'ENTRAINEUR ET L'ENFANT - LES ABUS SEXUELS DANS LE SPORT

LUNEAU-DAURIGNAC, PIERRE-EMMANUEL

Un sportif sur sept est victime de violence sexuelle avant ses 18 ans. Si l'on applique cette proportion à tous les mineurs pratiquant un sport dans le monde, le résultat donne le vertige.Depuis 2008, Pierre-Emmanuel Luneau-Daurignac essaie de comprendre les racines de ce phénomène mondial et recueille des dizaines et des dizaines récits sur toute la planète. Sa conclusion prend à rebours les discours officiels : même si l'on pouvait faire disparaître d'un coup de baguette magique tous les pédophiles qui hantent le milieu du sport, tôt ou tard, les agressions recommenceraient. Pourquoi ? Parce que les abus sexuels dans le sport ne sont pas un problème de pédophiles, mais un problème structurelC'est l'organisation du sport elle-même à l'échelle mondiale qui est coupable : coupable d'éloigner les parents, coupable d'exiger une soumission aveugle à l'autorité de l'entraîneur, coupable de machisme, coupable de faire croire que la douleur physique et morale fait progresser, coupable de taire les abus pour préserver les dizaines de milliards de dollars que rapportent les médailles et les retransmissions des grands événementsTémoignages bouleversants, révélations exclusives, affaires inédites, responsabilités accablantes de fédérations sportives, aveux éloquents au sommet de l'État français et du Comité international olympique... Cette enquête, qui se lit comme un roman noir, nous ouvre enfin les yeux sur une vérité que personne ne veut voir. Sa lecture n'en est que plus nécessaire.
voir la fiche du livre
19.00 €

SOCIETE ET ECONOMIE

GRANOVETTER, MARK

Cet ouvrage vient couronner une oeuvre majeure mais principalement constituée d'articles fondamentaux (parmi les plus cités dans la littérature académique). C'est le premier et le seul livre de l'auteur qui s'attache à formuler les principes et le cadre analytique d'une sociologie économique. Mais c'est plus que cela en réalité, car la façon dont procède Granovetter ne consiste pas à installer une discipline nouvelle concurrente des autres et notamment de la science économique. Il s'agit de montrer qu'aucune activité économique ne peut être comprise sans tenir compte des normes, des conventions, de la confiance, du pouvoir et des institutions sociales, et donc que l'on comprend mieux l'économie et la société en dépassant les frontières entre les disciplines. En combinant méthodes et résultats de la sociologie, l'économie, la psychologie et l'histoire, l'auteur propose un modèle interactionniste qui dépasse les clivages élémentaires (agent/système, individualisme/holisme) et il décrit les dynamiques complexes qui articulent constructions mentales et sociales, stratégies individuelles et évolution institutionnelle. En plus d'un livre de référence attendu, voilà une invitation stimulante et bienvenue à ouvrir les portes et les cerveaux dans toutes les disciplines qui traitent de questions économiques.
voir la fiche du livre
25.00 €