Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Pochoteque - Essai

NIETZSCHE FRIED - OEUVRES PHILOSOPHIQUES COMPLETES, I, 1 : LA NAISSANCE DE LA TRAGEDIE  FRAGMENTS POSTHUMES (AUTOMNE

OEUVRES PHILOSOPHIQUES COMPLETES, I, 1 : LA NAISSANCE DE LA TRAGEDIE FRAGMENTS POSTHUMES (AUTOMNE

NIETZSCHE FRIED

Editeur : GALLIMARD
Date de parution :

ean : 9782070325429

9,10 €
«Nous aurons fait en esthétique un grand pas lorsque nous serons parvenus non seulement à la compréhension logique mais a l'immédiate certitude intuitive que l'entier développement de l'art est lié à la dualité de l'apollinien et du dionysiaque. Ces noms, nous les empruntons aux Grecs, lesquels ont donné à entendre le sens profond et la doctrine secrète de leur intuition esthétique dans les figures incisives et nettes de leur panthéon. C'est à leurs deux divinités de l'art, Apollon et Dionysos, que se rattache la connaissance que nous pouvons avoir, dans le monde grec, d'une formidable opposition, quant à l'origine et quant au but, entre l'art plastique - l'art apollinien - et l'art non plastique qui est celui de Dionysos. Ces deux impulsions si différentes marchent de front, mais la plupart du temps en conflit ouvert, s'excitant mutuellement à des productions toujours nouvelles et de plus en plus vigoureuses afin de perpétuer en elles ce combat de contraires (entre lesquels le mot \"art\" qu'on leur attribue en commun ne fait qu'apparemment jeter un pont), jusqu'à ce qu'enfin, par un geste métaphysique miraculeux de la \"volonté\" hellénique, elles apparaissent accouplées l'une à l'autre et, dans cet accouplement, en viennent à engendrer l'?uvre d'art à la fois dionysiaque et apollinienne, la tragédie attique.» F. N.

Du même auteur

L'ANTECHRIST
8,90 €
Ajouter au panier
OEUVRES T.1
56,00 €
Ajouter au panier
POEMES (1858-1888)  FRAGMENTS POETIQUES  DITHYRAMBES POUR DIONYSOS
9,50 €
Ajouter au panier
LE CAS WAGNER  NIETZSCHE CONTRE WAGNER
6,50 €
Ajouter au panier
LA  FAUTE , LA  MAUVAISE CONSCIENCE  ET CE QUI LEUR RESSEMBLE - DEUXIEME DISSERTATION, EXTRAIT DE  L
6,90 €
Ajouter au panier
VERITE ET MENSONGE AU SENS EXTRA-MORAL
6,60 €
Ajouter au panier
LA GENEALOGIE DE LA MORALE
8,40 €
Ajouter au panier
CREPUSCULE DES IDOLES OU COMMENT PHILOSOPHER A COUPS DE MARTEAU
6,50 €
Ajouter au panier
HUMAIN, TROP HUMAIN T1
8,90 €
Ajouter au panier