Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Livres d'Histoire - Divers Histoire

Lecuppre-Desjardin Élodie - LE ROYAUME INACHEVE DES DUCS DE BOURGOGNE

LE ROYAUME INACHEVE DES DUCS DE BOURGOGNE

Lecuppre-Desjardin Élodie

Editeur : Belin
Date de parution :

ean : 9782701196664

23,00 €
Statut

Hors stock, à commander chez l'éditeur

La grande principauté de Bourgogne qui, du milieu du XIVe siècle à la fin du XVe siècle, s'est progressivement étirée des brumes de la Zélande aux vignes du Mâconnais, offre un laboratoire d'analyse politique exceptionnel permettant de disséquer la nature du pouvoir. Préférant le feuilletage à la narration linéaire, Elodie Lecuppre-Desjardin propose une lecture ample et originale de l'aventure politique qui fit des ducs de Bourgogne les princes les plus puissants de leur temps, avant que la débâcle nancéenne n'arrête brutalement les ambitions de Charles Téméraire. Par une remise en question de la notion d'État moderne à la fin du Moyen Âge, l'étude saisit les forces motrices d'une société composite et fait l'histoire non pas d'une perfection croissante, mais des conditions de possibilité ou d'impossibilité qui mènent à la conduite d'un gouvernement.Dans cette oeuvre très remarquée par ses pairs, Elodie Lecuppre-Desjardin nous entraîne au coeur d'un univers médiéval passionnant où se pose avec une étonnante actualité la question du sens des communautés, de la nature des loyautés et de la reconnaissance d'une autorité suprême.