Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Philosophie, Politique & Religion - Livres Politiques

GOLDSTEIN AMY - JANESVILLE

JANESVILLE

GOLDSTEIN AMY

Editeur : BOURGOIS
Date de parution :

ean : 9782267031171

23,00 €
Le 23 décembre 2008, en pleine crise économique, la dernière voiture General Motors produite à l'usine de Janesville sort de la chaîne de montage, avant que celle-ci ne ferme ses portes pour toujours.Amy Goldstein relate l'histoire humaine derrière le fait historique et économique, ce qui est arrivé à cette ville industrielle qui s'est toujours relevée suite aux aléas du capitalisme. Au-delà du choc de ces milliers d'emplois qui disparaissent soudainement, la journaliste du Washington Post s'attache à raconter la ville, siège historique de l'industrie mécanique et des stylos Parker. Suite à un reportage de plusieurs années, Amy Goldstein donne à lire le récit de cette ville et de ses habitants. C'est avec beaucoup d'empathie et d'émotion que l'auteur dresse le portrait quotidien de ces personnagesEn déployant une riche palette de protagonistes - employés licenciés, travailleurs sociaux, entrepreneurs locaux, figures syndicalistes et politiques, formateurs... -, Amy Goldstein dépasse le détail figé du dernier jour de l'usine de Janesville et déploie sa narration en même temps qu'elle élargit le champ des perspectives. Janesville. Une histoire américaine, davantage qu'une réflexion sur les conséquences des idéologies politiques et économiques, est le récit incarné du devenir d'une classe ouvrière souffrante qui, à défaut d'être entendue par la classe dirigeante, doit trouver, en elle et dans la communauté locale, les ressources pour se réinventer.