Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Livres Art, Cinéma & Musique - livre d'art et Histoire de l'art

 -

Editeur : GLENAT
Date de parution :

ean : 9782344027738

35,00 €
Statut

Hors stock, à commander chez l'éditeur

De l'Orient à l'Occident, un tour du monde de l'Histoire photographique de 1850 à 1914.Le premier procédé de fixation d'une image sur une plaque de cuivre est mis au point en 1839 par Louis Daguerre. Dix ans plus tard, un premier livre entièrement illustré à l'aide de ce procédé révolutionnaire retrace la mission de Maxime du Camp et Gustave Flaubert en Égypte. Ce carnet appartient aux collections de la Société de géographie, aujourd'hui mises en lumière dans ces pagesÀ la fois livre d'Histoire du monde et de la photographie, cet ouvrage est une invitation au voyage, à la (re) découverte des premières civilisations, grâce des clichés pris sur le vif par des explorateurs infatigables, épris de découvertes. Moment d'histoire également celui où le colon immortalise sa rencontre avec le « bon sauvage » dans les terres éloignées des continents africains, américains ou asiatiquesLes techniques photographiques se développent rapidement à partir de 1850, améliorant la qualité de l'image, réduisant le temps de pose, et offrant ainsi un moyen tangible et concret d'enregistrement de leurs missions, rencontres et aventures. Le XIXe siècle est en effet secoué par de profondes et rapides mutations : découvertes ethnologiques, colonisation, ou encore révolution industrielle. Ces bouleversements se prolongent jusqu'en 1914 où l'Homme part du principe qu'il a découvert tout le globe terrestre et se tourne vers l'espace et les fonds marinsFace à un monde en pleine ouverture, le voyageur photographe collecte, enregistre, répertorie et classifie l'information. Par son travail personnel et parfois intimiste, il répond la fois à la soif de connaissances nouvelles de ses contemporains, au besoin de conserver des traces de mondes en péril ou d'un passé révolu et au désir de suivre l'émergence de réalités nouvelles. Se mêlent alors d'impressionnants clichés aux techniques variées - cyanotypes, plaques de verre, premières polychromies -, chargés d'Histoire et porteurs d'idéologies.