Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Coups de cœurGérard Collard en a parlé !

Un bref aperçu de ce que vous allez trouver

LEGENDE D'UN DORMEUR EVEILLE

Nohant Gaëlle

Robert Desnos a vécu mille vies - écrivain, critique de cinéma, chroniqueur radio, résistant de la première heure -, sans jamais se départir de sa soif de liberté et d'amour. Pour révéler cette vie, aussi héroïque qu'engagée, Gaëlle Nohant a épousé les pas du poète, des Halles à Montparnasse, non sans quelques détours, à Cuba ou à Belle-Ile. Comme si elle avait écouté les battements de son coeur dans l'atelier de la rue Blomet, suivi les séances de spiritisme durant lesquelles il libérait son inconscient, s'était assise aux terrasses du Select ou de la Coupole en compagnie d'Éluard, Man Ray, Picasso ou Garcia Lorca ; avait tressailli en écoutant les anathèmes d'André Breton, fumé l'opium avec Yvonne Georges, son étoile inaccessible, et dansé des nuits entières au Bal nègre aux côtés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. Pour ce voyage avec Desnos, elle puise dans la puissance d'évocation de la littérature, citant son oeuvre, sondant les âmes en medium et, comme lui, "parlant surréaliste". S'identifiant à Youki, son grand amour, elle l'accompagne jusqu'au bout du voyage, au camp de Theresienstadt.
voir la fiche du livre
23.00 €

OUTLANDER - 1 - LE CHARDON ET LE TARTAN

Gabaldon Diana

Outlander1 - Le chardon et le tartan1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s'efforced'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari,tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeunefemme est attirée par un mégalithe, auquel la populationlocale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilisepour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille.Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, aucoeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happéepar ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saurat-elle revenir à son existence d'autrefois ?Le début d'une série incontournable !
voir la fiche du livre
16.00 €

CINEMA DE MINUIT LES 40 ANS

Brion Patrick

La cinémathèque idéale existe : depuis 40 ans, le Cinéma de minuit vous l'offre tous les dimanches soir sur France 3. 2 000 films inédits ou méconnus, perles rares ou chefs-d'oeuvre incontestés des cinémas français, italiens, anglais, américains, russes, espagnols ou allemands... Deux mille soirées présentées dans l'ordre chronologique de leur diffusion depuis mars 1976. Un univers de souvenirs intacts et d'émotions retrouvées. Un trésor unique du patrimoine cinéphilique mondial. 2 000 films, plus de 2 300 photos et documents.
voir la fiche du livre
62.00 €

ENTRE DEUX MONDES

NOREK OLIVIER

Mais non, vous n'avez rien d'autre à faire cet après midi que lire ENTRE DEUX MONDES d'Olivier Norek. Vous voulez savoir pourquoi ? Lisez la suite... Voilà plusieurs mois que je trépigne en attendant de pouvoir découvrir les premiers mots du nouveau livre d'Olivier Norek. Parce que c'est ainsi... ses récits sont aussi addictifs qu'une bonne série TV et on n’en est jamais rassasié. D'abord, parce que son écriture très visuelle fait qu'en quelques phrases les images se mettent en place dans notre esprit, claires, violentes et belles. Mais aussi parce qu'on sait qu'il va nous révéler "un truc de fou", une vérité aussi énorme qu'elle est cachée et que ça, ce n’est pas de la fiction. Et enfin parce, qu'il va s'emparer de nos émotions avec une facilité déconcertante, les faire monter sur un grand huit gigantesque et nous les projeter en pleine poitrine à deux cent à l'heure... Et elle est là aussi notre addiction ! Même si je sais qu'à la dernière page, il me faudra quelques heures... jours... semaines.... pour reprendre mon souffle ! Alors voilà, l'instant jubilatoire est arrivé et commence dès que l'on touche la couverture "peau de pêche" (belle réussite) et embarque ainsi dans le wagonnet de ce grand huit qui grimpe, grimpe encore, et fait monter la tension... Je lis l'avant propos et referme le livre. Enorme torsion dans le ventre. Je respire. Je suis au point culminant du manège, avec une furieuse envie de descendre, mêlée aux premiers picotements de l'adrénaline qui commence à couler dans mes veines. Agrippée à la barre de sécurité, je me prépare pour la plongée qui s'annonce vertigineuse ! C'est parti. Les émotions s'impriment au fur et à mesure des pages... Je ne peux plus m'arrêter de lire. Me voilà, cachée dans un hangar en Syrie, puis sur un zodiac traversant la méditerranée de nuit et enfin, déambulant dans les allées étroites de la jungle de Calais. Ce n'est plus un mot, un concept lointain dont parlent les médias, c'est soudain une matérialité que je vois comme si je la visitais en réalité virtuelle. Ces personnages touchants... "ils échouaient ici, comme l'écume des conflits de l'Afrique et du Moyen Orient". Tout est dit de leurs rêves, leurs renoncements, de cette loi de la jungle pour tout quotidien, de notre oubli de leur existence et des contradictions administratives. Et puis je rencontre un "sale flic" et des "sales gosses" comme on les aime et qui m'émeuvent plus que de raison. L'histoire me secoue, me chamboule, me révolte... mais bon, c'est peut être ça que j'aime finalement ? Me laisser emporter par cette plume de fer dans un gant de velours. Et au détour des pages, sentir déferler en moi des sentiments contradictoires de honte entortillée d'une affection irraisonnée. Alors évidemment... Vous me direz : " Aller se cogner le nez dans la boue de la jungle de Calais... Bof ! " Et pourtant vous auriez tort, car c'est un voyage sobre et somptueux et le plus sûr moyen de se réhumaniser. Si si vous verrez ! Il est bon de regarder en face les petites taches qui parsèment notre monde aseptisé et un peu trop rassurant pour être tout à fait honnête. Mais vous n'avez rien à craindre, l'auteur a toujours l'âme d'un flic et il vous tient la main en toute bienveillance et vous accompagne jusqu'à l'arrêt complet du train. Et si Marina Carrère d'Encausse (j'ai souvent repensé à Une femme blessée pendant toute ma lecture) et Olivier Norek sortent le même jour un livre au titre évocateur et pratiquement identique, ce n'est assurément pas un hasard, mais bien le signe que ces deux auteurs font preuve d'une belle acuité pour notre époque, car actuellement, nous sommes tous "entre deux mondes" et tiraillés. Chacun à leur manière, ils nous permettent d'en prendre totalement conscience et peut être par là même, de débuter un processus de réunification avec notre humanité disloquée. PS : Petite pensée pour les éditions Michel Lafon qui n'ont pas manqué d'audace (pour être polie) en publiant ce livre dont nous avions tant besoin. Merci. Marie H. Verdel pour Les Deblogueurs
voir la fiche du livre
19.95 €

HANNA

Peyrin Laurence

Suffirait-il de partir pour tout oublier ? En tout cas, c'est ce qu'a voulu croire Hanna. Pour effacer le souvenir de son amant, la jeune femme a quitté l'Irlande et a ouvert à New York une librairie, Pemberley, un endroit chaleureux où l'on vient piocher un bon livre et rester des heures à grignoter les meilleures pâtisseries de Manhattan. Au milieu de cette nouvelle vie il y a la petite Eleanor, 6 mois, qui, bien malgré elle, complique tout… et rend l'oubli impossible. Hanna l'ignore encore, mais elle n'est pas la seule à avoir enfoui un secret trop grand pour elle. Bientôt, elle va découvrir que ses proches ont tous quelque chose à lui cacher : son mari, sa sœur, et même la mystérieuse Zelda Zonk depuis l'au-delà ! Que se passera-t-il pour Hanna lorsqu'un tout petit événement, presque anodin, fera éclater la vérité ?    Après La drôle de vie de Zelda Zonk, Prix Maison de la presse 2015, Laurence Peyrin redonne vie à ses personnages pour notre plus grand bonheur dans une nouvelle histoire savoureuse et intense.
voir la fiche du livre
19.90 €

ZACK LE MANIAQUE

Curt Claire

Je m'appelle Zack et je suis un souriceau un peu pointilleux...
voir la fiche du livre
9.50 €