Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Histoire - Romans

BOURGOGNE, SERGENT - MEMOIRES DU SERGENT BOURGOGNE

MEMOIRES DU SERGENT BOURGOGNE

BOURGOGNE, SERGENT

Editeur : MERCURE DE FRAN
Date de parution :

ean : 9782715255593

12,80 €
Fils d'un marchand de toile du Nord, Adrien Jean-Baptiste François Bourgogne (1785-1867) s'engage dans les vélites de la Garde impériale le 24 janvier 1806 et participe aux campagnes napo léoniennes (Allemagne, Autriche, Espagne, Portugal). En avril 1812, Bourgogne est nommé sergent, et prend part avec ce grade à la campagne de Russie de juin 1812 à novembre 1813. De la prise de Moscou au passage de la Bérézina, il fait l'extraordinaire récit d'une des plus terribles tragédies de l'his toire militaire. Adoptant le point de vue des plus humbles, il raconte une campagne jalonnée de souffrances inouïes qui coû ta la vie à quatre cent mille soldats.C'est en 1853, à la retraite, qu'Adrien Bourgogne termine ses mémoires commencés en 1813, lors de sa captivité en Prusse. Ils pa raissent dans La Nouvelle Revue rétrospective, donnant un témoi gnage sur la campagne de Russie du point de vue du soldat français, et participant ainsi à l'édification de la légende napoléonienne.

On vous donne notre avis

Un classique bouleversant. Loin de l'état major ce simple soldat nous raconte avec un ton de vérité et d'authenticité, les souffrances de la troupe face à la défaite, au froid, à la mort..