Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Livres d'Histoire - Romans Historiques

 - LE SOLDAT OUBLIE

LE SOLDAT OUBLIE

Editeur : PERRIN
Date de parution :

ean : 9782262080914

Guy Sajer n'a pas 17 ans lorsqu'il endosse l'uniforme de la Wehrmacht, en juillet 1942. Français par son père, allemand par sa mère, il admire les nouveaux maîtres de l'Europe et rêve d'aventure. Ce sera le front russe, dans la division d'élite « Gross Deutschland », avec laquelle il va être engagé dans les grandes batailles du front d'Ukraine, alors que les Allemands plient sous l'offensive soviétique. De Koursk à Kharkov, de jour comme de nuit, dans la boue ou la neige, quand le thermomètre affiche - 40 °C, sous le martèlement incessant de l'artillerie ennemie, face aux vagues d'assaut d'un adversaire qui ne se soucie pas des pertes, ses camarades et lui, portés en première ligne aux endroits les plus exposés, vont connaître l'enfer. Puis viendront le temps de la terrible retraite à travers la Roumanie et les Carpates jusqu'en Pologne et celui des combats désespérés en Prusse-Orientale, en mai 1945.

Le récit de Sajer surpasse en vérité et en horreur tout ce qui a été écrit : la peur, le froid, la faim et la blessure de la captivité prennent sous sa plume l'accent et la force terrible de la réalité.

On en parle dans cette vidéo