Fermer
Chargement...

1 /

    Chargement...

La TV Griffe Noire... tout un programme !
Gérard Collard

Lundi

  • La chronique de Gérard Collard
Marina Carrère

Mardi

  • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
  • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

Mercredi

  • La chronique de Jean Casel
  • La chronique de Gérard Collard
Saint-Maur en poche LCI

Jeudi

  • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
  • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
Gérard Collard France 5

Vendredi

  • La chronique de Gérard Collard
  • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
David Medioni

Samedi

  • La chronique de David Medioni
  • Les références des livres présentés
    dans "A livre ouvert" sur France Info
Jean-Edgar Casel

Dimanche

  • La chronique de Jean-Edgar Casel

Littérature - Romans

EVANS DIANA / GUERRE - ORDINARY PEOPLE

ORDINARY PEOPLE

EVANS DIANA / GUERRE

Editeur : EDL
Date de parution :

ean : 9782211239684

22,00 €
Troisième roman de Diana Evans, Ordinary People décrit, à travers deux couples quarantenaires les failles et les errances d'hommes et de femmes issus d'une classe moyenne auxquels le pouvoir d'achat en baisse offre peu de perspectives. L'auteure anglaise plonge le lecteur dans la vie intime et domestique de deux cocons familiaux au bord de la rupture, celui de Michael et Melissa, rencontrés il y a plus de dix ans, parents de deux enfants, et de Damian et Stéphanie, mariés depuis bientôt quinze ans, trois enfants. Que devient le couple face aux ambitions personnelles et professionnelles déçues ? Aux longs trajets pendulaires ? À l'argent qui manque toujours un peu ? Diana Evans se fait l'observatrice de la vie conju­gale confrontée au capitalisme et à la crise, et décrit minutieusement la fragile architecture amoureuse.

On vous donne notre avis

Une dissection du couple à travers le prisme du mariage aussi subtile que brillante.L'humour anglais fait mouche dans des dialogues étincelants .Un roman à lire dans un canapé douillet avec scones et thé à la main .Un récit magistral,le coup de cœur d’Agnès en cette rentrée littéraire.

et la playlist évoquée dans le livre est tout simplement somptueuse,notamment le titre éponyme de John Legend.