C'est qui ceux-là ?!
Bienvenue dans
l'épicerie du livre ! Fermer

Un livre vous intéresse ? Retrouvez sa fiche grâce à cette zone de recherche !

Votre compte Votre compte
Précédent
Suivant
Passer à la caisse
Votre panier
(vide)
Chargement...

Précédent 1 / Suivant
    La TV Griffe Noire... tout un programme !
    Gérard Collard

    Lundi

    • La chronique de Gérard Collard
    Marina Carrère

    Mardi

    • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
    • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
    Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

    Mercredi

    • La chronique de Jean Casel
    • La chronique de Gérard Collard
    Saint-Maur en poche LCI

    Jeudi

    • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
    • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
    Gérard Collard France 5

    Vendredi

    • La chronique de Gérard Collard
    • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
    David Medioni

    Samedi

    • La chronique de David Medioni
    • Les références des livres présentés
      dans "A livre ouvert" sur France Info
    Jean-Edgar Casel

    Dimanche

    • La chronique de Jean-Edgar Casel

    Litterature Litterature - Divers Litterature

    <<< retour à l'accueil

    ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT

    Griessinger Marie

    Editeur : Milady
    Date de parution : 17/02/2017

    6,90 €
    Statut
    En stock
    Griessinger Marie - ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT
    Pour l'amour d'un père… « J'ai appris qu'il ne faut pas attendre. Les regrets de demain sont déjà dans la terre en petites graines fécondes. C'est de nos doigts qu'ils ont glissé. » Jean-Michel sombre dans la nuit, absent à tout. Sa femme lutte à ses côtés, espérant que son amour inébranlable pourra faire revivre l'homme qu'il était avant. Avant la maladie, avant la menace de la démence et celle de la mémoire à la dérive. Face au déclin de ce père tant aimé, sa fille trouve un moyen de tenir le malheur à distance. À travers un journal où passé et présent s'enchevêtrent, elle convoque les souvenirs des jours heureux. À travers ce vibrant hommage à son père, Marie Griessinger tente de conjurer le mauvais sort. Tout s'efface, mais les écrits restent.

    Du même auteur

    D le débrouillard
    2,95 €
    ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT
    12,00 €
    Ajouter au panier
    Précédents Suivants

    Création du site : Adrien Tripet & Franck Masliah
    Développement : TMIC Ellipses