C'est qui ceux-là ?!
Bienvenue dans
l'épicerie du livre ! Fermer

Un livre vous intéresse ? Retrouvez sa fiche grâce à cette zone de recherche !

Votre compte Votre compte
Précédent
Suivant
Passer à la caisse
Votre panier
(vide)
Chargement...

Précédent 1 / Suivant
    La TV Griffe Noire... tout un programme !
    Gérard Collard

    Lundi

    • La chronique de Gérard Collard
    Marina Carrère

    Mardi

    • La chronique de Marina Carrère d'Encausse
    • Les déblogueurs à Saint-Maur en Poche
    Gérard Collard et Jean-Edgar Casel

    Mercredi

    • La chronique de Jean Casel
    • La chronique de Gérard Collard
    Saint-Maur en poche LCI

    Jeudi

    • Les plateaux de Saint-Maur en Poche
    • Les références des livres présentés dans "Les coups de coeur des libraires" sur LCI
    Gérard Collard France 5

    Vendredi

    • La chronique de Gérard Collard
    • Les références des livres présentés dans "Le magazine de la santé" sur France 5
    David Medioni

    Samedi

    • La chronique de David Medioni
    • Les références des livres présentés
      dans "A livre ouvert" sur France Info
    Jean-Edgar Casel

    Dimanche

    • La chronique de Jean-Edgar Casel

    Litterature Litterature - Divers Litterature

    <<< retour à l'accueil

    ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT

    Griessinger Marie

    Editeur : Milady
    Date de parution : 17/02/2017

    6,90 €
    Statut
    En stock
    Griessinger Marie - ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT
    Pour l'amour d'un père… « J'ai appris qu'il ne faut pas attendre. Les regrets de demain sont déjà dans la terre en petites graines fécondes. C'est de nos doigts qu'ils ont glissé. » Jean-Michel sombre dans la nuit, absent à tout. Sa femme lutte à ses côtés, espérant que son amour inébranlable pourra faire revivre l'homme qu'il était avant. Avant la maladie, avant la menace de la démence et celle de la mémoire à la dérive. Face au déclin de ce père tant aimé, sa fille trouve un moyen de tenir le malheur à distance. À travers un journal où passé et présent s'enchevêtrent, elle convoque les souvenirs des jours heureux. À travers ce vibrant hommage à son père, Marie Griessinger tente de conjurer le mauvais sort. Tout s'efface, mais les écrits restent.

    Du même auteur

    ON RECONNAIT LE BONHEUR AU BRUIT QU'IL FAIT EN S'EN ALLANT
    12,00 €
    D le débrouillard
    2,95 €
    Précédents Suivants

    Création du site : Adrien Tripet & Franck Masliah
    Développement : TMIC Ellipses